Gérer son alimentation lorsqu’on est atteint de diabète

L’alimentation équilibrée est essentielle à la prise en charge du diabète tout comme la pratique d’une activité physique régulière et le suivi du traitement médicamenteux. Elle doit être adaptée et variée pour une meilleure maîtrise du poids, l’équilibre du diabète et la prévention des maladies cardiovasculaires.

Qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée ?

Une alimentation équilibrée doit être variée et en quantité adaptée. Cela consiste à privilégier des aliments bénéfiques pour la santé (fruits, légumes, féculents, poissons…), limiter la consommation de produits trop sucrés, salés ou gras, et les portions trop importantes, qui favorisent la prise de poids.
L’alimentation doit également être adaptée aux besoins de chacun et suffisante pour apporter l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme.

  • Une alimentation variée permet de couvrir les apports journaliers recommandés.
  • Une alimentation régulière est essentielle.

Ne pas sauter de repas permet d’éviter les variations de la glycémie et le grignotage.
Les aliments sont constitués principalement de trois grandes familles de * : des glucides (sucres), des lipides (graisses) et des protéines animales (viande, poisson, œufs, produits laitiers) et végétales (légumineuses).
D’autres essentiels sont apportés par les aliments : des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments.

Qu’en est-il des glucides (ou sucres) ?

Les glucides apportent de l’énergie au cerveau, aux nerfs et aux muscles. Ils passent dans le sang sous forme de glucose. On distingue : les glucides simples qui sont absorbés rapidement et provoquent des pics de glycémie, et les glucides complexes qui sont absorbés lentement et font progressivement augmenter la glycémie.
Si le glucose est en excès par rapport aux besoins de l’organisme, alors il est stocké sous forme de lipides, ce qui favorise le surpoids. Cela ne veut pas dire qu’il faut se priver de glucides, votre médecin peut vous aider à définir les quantités que vous pouvez consommer.
Un repas équilibré comprend des glucides complexes sous forme de féculents et des glucides simples de préférence sous forme de fruits. L’apport de ces deux types de glucides, dont l’absorption se fait à des vitesses différentes permet de mieux contrôler la glycémie. Cela limite les baisses importantes et les pics de glycémie au cours d’une journée, et prévient les petites faims entre les repas, sources de grignotage.

Qu’en est-il des lipides (ou matières grasses) ?

Les lipides sont indispensables à la formation et au fonctionnement des cellules, à l’absorption de vitamines et à la synthèse d’hormones. On distingue les triglycérides et le cholestérol qui circule dans le sang sous deux formes : le LDL-cholestérol appelé « mauvais cholestérol », et le HDL-cholestérol appelé « bon cholestérol ».
Toutes les graisses n’ont pas les mêmes effets sur la santé, d’où l’importance de bien les choisir. Une alimentation riche en graisses favorise la prise de poids et augmente le risque de maladies cardiovasculaires. En limitant la quantité totale et en privilégiant les « bonnes graisses », il est possible de prévenir au quotidien les maladies cardiovasculaires.

Qu’en est-il des fibres alimentaires ?

Elles aident à réguler la glycémie en agissant sur la vitesse d’absorption des glucides contenus dans les féculents, facilitent le transit intestinal et aident à se sentir rassasié. Elles sont présentes dans les légumes, les fruits, les aliments « complets », les céréales, l’avoine…

Qu’en est-il du sel ?

Il apporte du sodium, indispensable à l’organisme. Cependant, en excès il favorise l’hypertension artérielle et augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Il est important d'en limiter les apports et de ne pas dépasser la consommation quotidienne indiquée par votre médecin.

 

>> Votre médecin peut vous aider à mieux équilibrer votre alimentation au quotidien et vous apporter un suivi.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire