L’activité physique : Grande Cause Nationale 2024

À l'approche des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, je me réjouis de prendre la plume pour rappeler l'importance de l’activité physique et sportive pour tous. Ses bénéfices sont indéniables : l’activité physique régulière est la clé d’une bonne santé physique et mentale, tout au long de la vie. Elle réduit les risques de maladies chroniques, atténue le stress, améliore le bien-être, aide au maintien de l'autonomie. Cependant, en France, 95% des adultes sont exposés à un risque pour leur santé en raison d’un manque d’activité physique ou d’une trop forte sédentarité.

Tout aussi alarmant, seul un tiers des adolescents fait au moins une heure d’activité physique par jour comme le recommande l’Organisation Mondiale de la Santé. Ces tendances contribuent à une croissante de maladies chroniques. Ainsi, en 2023, 8,5 millions de personnes sont en situation d’obésité, 4,1 millions sont prises en charge pour des problèmes cardio neurovasculaires, 3,5 millions pour un diabète.

Levier essentiel de prévention, l’activité physique adaptée est aussi un outil thérapeutique à part entière pour nombre de maladies chroniques, dont le diabète. Elle fait partie intégrante du traitement au même titre que les médicaments et une alimentation équilibrée.

Notre ambition est d’en faire une habitude préventive s’inscrivant pleinement dans la Stratégie nationale Sport-Santé 2019-2024, copilotée avec le ministère chargé des sports, pour que le plus grand nombre de nos concitoyens intègre l’activité physique à son quotidien, de manière régulière, durable et adaptée. De nombreuses avancées sont à relever : déploiement de Mon bilan Prévention, des Maisons Sport-Santé, développement de programmes en milieu scolaire, en milieu professionnel, renforcement de l’accès
à l’activité physique adaptée sur prescription, financement d’expérimentations incluant l’activité physique adaptée pour des pathologies ciblées...

Dans ce cadre, le programme Sophia initié par l'Assurance Maladie est essentiel pour accompagner les patients diabétiques afin de les aider à mieux vivre la maladie, adopter un mode de vie plus actif et devenir acteurs de leur santé. Grande Cause Nationale 2024, à nous de trouver les moyens d'intégrer un peu plus d’activité physique dans notre quotidien. Marche, jardinage, sport, avec ou sans ordonnance : les options sont nombreuses. L’essentiel est de bouger !

 

Grégory Emery, Directeur Général de la santé

 


 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.