Le traitement de la déviation de la cloison nasale

22 novembre 2019
Le traitement envisagé par le chirurgien oto-rhino-laryngologiste (ORL) dépend de la gêne, de la gravité et de l’importance de la déviation de la cloison nasale. Parfois, une intervention chirurgicale est nécessaire : il s'agit d'une septoplastie.

Cloison nasale déviée : traiter les symptômes

Lorsque la déviation de la cloison nasale est sans symptôme, elle n’exige aucun traitement.

S’il y a des manifestations gênantes telles une sensation de nez bouché, un traitement médical nasal décongestionnant peut les soulager.

Le traitement chirurgical d'une déviation de la cloison nasale : la septoplastie

Seules les déviations de la cloison nasale à l’origine d’une gêne ou de complications relèvent d’un traitement chirurgical.

L'intervention réalisée est la septoplastie. La cloison nasale est repositionnée sans modifier l’armature externe (donc sans modifier l'esthétique du nez). Elle est remodelée et redressée.

L’opération se déroule sous anesthésie générale et s’effectue par les orifices naturels, le plus souvent sans cicatrice externe.

Généralement, elle peut être pratiquée en chirurgie ambulatoire : la personne est accueillie le matin et peut rentrer chez elle le soir. Si une hospitalisation est nécessaire, sa durée varie de 1 à 3 jours selon les patients.

Le cas particulier de la rhinoseptoplastie

Lorsque la déviation de la cloison nasale est associée à une déviation du nez, le chirurgien réalise une rhinoseptoplastie afin de corriger les deux déviations. Cette intervention modifie l’aspect du nez.

Cet acte chirurgical est plus important que la septoplastie. En outre, il peut provoquer un hématome et un gonflement (œdème) visibles.

Il faut différencier :

  • la rhinoseptoplastie fonctionnelle visant à traiter l’obstruction nasale et l’ensemble des symptômes qui lui sont associés. L’objectif principal n’est pas l’embellissement du nez, même si cette intervention peut avoir des répercussions morphologiques. La prise en charge financière est assurée par l’Assurance Maladie (sur la base des tarifs de l’Assurance Maladie) ;
  • la rhinoplastie esthétique répondant à une demande de changement de forme du nez « extérieur » par le patient pour des raisons purement esthétiques, indépendamment de toute gêne fonctionnelle. La prise en charge financière est entièrement assurée par le patient. Aucun arrêt de travail ne peut être prescrit ;
  • la rhinoseptoplastie mixte, à la fois esthétique et fonctionnelle. La prise en charge financière relève de l’Assurance Maladie pour la partie fonctionnelle, et de l’assuré pour la partie esthétique.
Prise de sang avant anesthésie

Avant d'être opéré(e), une consultation est obligatoire auprès d'un médecin anesthésiste. Un bilan sanguin n'est pas toujours nécessaire avant l'intervention chirurgicale. Parlez-en à votre médecin.

Le suivi post-opératoire

Après une septoplastie, une contention endo-nasale (maintien des fosses nasales à l’intérieur du nez) est assurée. Pour cela, on met en place un méchage (sortes de tampons dans les narines) maintenu environ 24 heures, ou bien on insère des plaques de silicone pendant une semaine.

Une contention externe par plâtre ou par attelle thermoformée (moulée grâce à la chaleur) peut être nécessaire dans certains cas, pendant une semaine.

Si l’intervention est prise en charge par l’Assurance Maladie, l’arrêt de travail est de 7 à 14 jours environ.

Sa durée dépend de :

  • l’étendue et de la complexité du geste chirurgical mais aussi de la nature de la profession  de la personne opérée (si le travail est sédentaire, l’arrêt sera plus court que si le travail est physique) ;
  • l'état de santé de la personne opérée ;
  • la survenue d’éventuelles complications.

Bien se remettre de l'opération (septoplastie)

Vous venez de subir une septoplastie ?

Voici quelques conseils :

  • pendant deux semaines environ, respirez la bouche ouverte (buvez régulièrement de petites gorgées d’eau pour éviter toute sécheresse de la gorge) ;
  • évitez d’éternuer bouche fermée et mouchez-vous très doucement ;
  • lavez vos fosses nasales avec de l'eau salée pour éliminer les croûtes naturellement formées ;
  • évitez toute activité physique intense et la natation pendant 2 semaines environ ; ensuite, demandez l’autorisation à votre chirurgien avant la reprise ;
  • l'arrêt du tabac est impératif, avant comme après l’opération.

L’évolution après une septoplastie

Les suites de la septoplastie sont habituellement simples. Le plus souvent, le nez retrouve une apparence satisfaisante dix jours après l’opération. La cicatrisation complète est obtenue en 2 mois environ et le résultat final est évalué à 3 mois.

Il peut néanmoins exister certains risques et des complications peuvent survenir :

  • un hématome de la cloison qui nécessite parfois d'être drainé ;
  • des saignements du nez, nécessitant la pose de mèches (sortes de tampons que l’on place dans les narines) ;
  • un larmoiement passager ;
  • une insensibilité temporaire des dents de la mâchoire supérieure ;
  • des douleurs du nez ou de la fièvre, en cas d’infection ;
  • des adhérences cicatricielles à l’intérieur du nez responsables d'une obstruction nasale persistante.

Plus rarement, on peut constater une perforation de la cloison nasale. Celle-ci entraîne des sifflements lors de la respiration par le nez, la formation de croûtes dans le nez et des petits saignements. Une obturation chirurgicale peut être nécessaire.

De même, une déformation de la pointe du nez peut apparaître. Elle pourra être corrigée par le chirurgien.

De façon très exceptionnelle, des troubles de l’odorat ou une fistule bucco-nasale (passage communicant entre la bouche et le nez) peuvent apparaître.

Si vous présentez des symptômes qui vous inquiètent, parlez-en à votre médecin traitant ou à votre chirurgien.

  • Société française d'oto-rhino-laryngologie et de chirurgie de la face et du cou. Rhinoplastie esthétique et fonctionnelle. Recommandation pour la pratique clinique. Site internet : ORL France. Paris ; 2017 [consulté le 21 novembre 2019]
  • American academy of otolaryngology-Head and neck surgery (AAO-HNSF). Deviated Septum. Site internet : AAO-HNSF. Alexandria (USA) ; 2018 [consulté le 21 novembre 2019]
  • MedlinePlus. Septoplasty. Site internet : U.S. National library of medicine-National institut of health. Bethesda (USA) ; 2019 [consulté le 21 novembre 2019]