Sommaire : Déviation de la cloison nasale

Symptômes et bilan d'une déviation de la cloison nasale

Si les déviations de la cloison nasale sont fréquentes, elles ne provoquent pas toujours de symptômes. Cependant, certains signes peuvent alerter et générer une gêne au quotidien ou des complications. Un bilan ORL est nécessaire pour diagnostiquer l'anomalie.

Symptômes d’une déviation de la cloison nasale

Les symptômes faisant penser que la cloison nasale est déviée sont liés à l’obstruction nasale :

  • une gêne respiratoire (sensation fréquente ou permanente de nez bouché, souvent d'un seul côté, obligeant à respirer par la bouche) ;
  • des ronflements ;
  • une voix nasonnée (on a l'impression que la personne parle du nez) ;
  • des éternuements et des écoulements du nez (rhinorrhée) ;
  • des maux de tête ;
  • des saignements de nez (épistaxis) ;
  • un odorat perturbé ;
  • des infections des sinus (sinusites) ou des oreilles (otites).

J'ai le nez bouché d'un seul côté : est-ce dû à une déviation de la cloison nasale ?

Oui, si l'impression de nez bouché n'existe que d'un côté, la cause la plus fréquente est la déviation de la cloison nasale.

Mais d'autres causes sont possibles :

  • une autre malformation, de la narine par exemple ;
  • une sinusite le plus souvent d'origine dentaire ;
  • un corps étranger (petit jouet, graine, pièce, etc.) dans le nez : cette éventualité est fréquente chez l'enfant. L'enfant peut également introduire dans le nez une pile bouton qu'il peut ensuite avalée ;
  • plus rarement, une tuméfaction bénigne ou cancéreuse.

Le diagnostic d'une déviation de la cloison nasale

Lorsque des symptômes de déviation de la cloison nasale apparaissent, le médecin traitant oriente son patient vers un médecin oto-rhino-laryngologiste (ORL).

Pour poser le diagnostic, le spécialiste interroge le patient sur les symptômes qu'il présente.

Il pratique une nasale (rhinoscopie). Il introduit dans le nez un tube muni d’une caméra et d’une source de lumière. Cet examen permet d’apprécier l’architecture interne du nez et de visualiser directement la cloison nasale déviée. Il est pratiqué sous anesthésie locale et ne présente aucun risque majeur.

Un scanner de la face peut aussi être demandé pour préciser le diagnostic.

  • American academy of otolaryngology-Head and neck surgery (AAO-HNSF). Deviated Septum. Site internet : AAO-HNSF. Alexandria (USA  ; 2019 [consulté le 23 septembre 2022]
  • MedlinePlus. Septoplasty. Site internet : U.S. National library of medicine-National institut of health. Bethesda (USA) ; 2021 [consulté le 23 septembre 2022]
  • Healthwise staff. Repair of a Deviated Septum (Septoplasty). Site internet : Kaiser permanente. Oakland (USA) ; 2022 [consulté le 2 septembre 2022]
  • Société française d’oto-rhino-laryngologie (SFORL), Syndicat national ORL, Collège français des enseignants en ORL. Informations médicales avant réalisation d’une septoplastie. Site internet : ORL France. Paris ; 2017 [consulté le 2 septembre 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires