Dermatite séborrhéique : les bons réflexes

24 septembre 2018
En cas de dermatite séborrhéique débutante du cuir chevelu, employez d’abord un shampoing spécifique vendu en pharmacie. Si cela reste inefficace ou si les lésions s’étendent, consultez votre médecin traitant. Dans tous les cas, respectez le mode d’emploi des produits utilisés.

Traiter soi-même une dermatite séborrhéique débutante

Si votre cuir chevelu présente des pellicules nombreuses et persistantes ou quelques plaques de dermatite séborrhéique en nombre limité, commencez par vous soigner vous-même.

Pour cela, utilisez un shampoing à base de pyrithione zinc, piroctone olamine, sulfure de ou acide salicylique.

Ces substances possèdent des effets :

  • kératolytiques (décollement et élimination des squames) ;
  • antifongiques (action contre le champignon malassezia) ;
  • antiprolifératifs (lutte contre la multiplication excessive des cellules du cuir chevelu) ;
  • anti-inflammatoires (réduction des rougeurs et apaisement des démangeaisons).

Disponibles sans ordonnance, ces produits capillaires ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie. Certains sont aussi contre-indiqués en cas de grossesse ou d’allaitement, ou sur certains types de cheveux. Pour faire le bon choix, demandez conseil à votre pharmacien.

Pour un usage optimal du shampoing, procédez ainsi :

  • employez le produit 2 à 3 fois par semaine, en alternance avec un  shampoing doux pendant 2 à 4 semaines ;
  • puis réduisez l'usage de ce produit anti-pelliculaire à une fois par semaine ou une fois toutes les deux semaines, en alternance avec un shampoing doux ;
  • pour préserver votre cuir chevelu, massez-le doucement, sans frotter fort, et respectez le temps de pose indiqué dans la notice ;
  • séchez vos cheveux avec une serviette sans avoir recours à un sèche-cheveux ;
  • évitez les sprays, laques et gels coiffants.

Dermatite séborrhéique : quand consulter son médecin traitant ?

Prévoyez un rendez-vous médical dans les cas suivants de dermatite séborrhéique :

  • vous avez déjà utilisé par vous-même un shampooing spécifique, pendant deux semaines, mais cela reste sans effet sur les lésions ;
  • les plaques de dermatite séborrhéique s’étendent au visage ou à d’autres endroits du corps ;
  • elles deviennent suintantes, purulentes, très rouges et/ou douloureuses.

Si vous vous trouvez dans l’un de ces cas, votre médecin vous prescrira des soins adaptés à l’évolution de la dermatite séborrhéique.

Les habitudes à privilégier entre les poussées de dermatite séborrhéique

Une hygiène douce de la peau et des cheveux pour prévenir les récidives de dermatite séborrhéique

Dans les périodes sans symptômes, privilégiez des gestes d’hygiène indispensables pour atténuer les récidives de dermatite séborrhéique et choisissez des produits adaptés à votre peau.

Éliminez en particulier tous les savons décapants et antiseptiques, ainsi que les cosmétiques parfumés, alcoolisés, gras ou identifiés comme irritants pour vous.

Utilisez plutôt un pain sans savon ou un nettoyant doux (gel, mousse, lotion micellaire).

La toilette du visage

Effectuez-la toujours matin et soir, sans frotter, même si vous ne vous maquillez pas. Ensuite, séchez bien votre peau en la tamponnant sans la frotter. Pour finir, appliquez une crème hydratante, apaisante, régulant la production de et de cellules cutanées.

Si vous le souhaitez, employez aussi des produits correcteurs ou "de camouflage". Ils masquent ou estompent les lésions, afin d’améliorer l’aspect de la peau. Pour choisir ceux qui vous conviennent le mieux, demandez conseil à votre pharmacien. Faites-vous expliquer le mode d’emploi de ces produits pour obtenir un résultat optimal, et améliorer ainsi votre qualité de vie.

Les cheveux

Utilisez un shampoing doux, non irritant, et rincez abondamment votre cuir chevelu.

Continuez de sécher vos cheveux avec une serviette seulement, et de proscrire les produits de coiffage(laque, gel...).

Évitez les colorations des cheveux et autres mesures nécessitant l’application de produits sur le cuir chevelu.

Le corps

Évitez les savons liquides antiseptiques, gels ou sels de bain parfumés. Prenez une seule douche par jour et évitez les bains trop chauds.

Après la toilette, séchez-vous par tamponnement, sans frotter, et ne vous parfumez pas.

Éviter les facteurs déclenchant les poussées de dermatite séborrhéique

Essayez de maîtriser les facteurs favorisant ou déclenchant les poussées (stress, surpoids, hypersudation, abus d’alcool, etc.)

En cas d’exposition au soleil, veillez à vous protéger avec de la crème solaire, mais sans en appliquer de manière excessive.

Sources
  • Collège National des Enseignants de Dermatologie. Dermatoses faciales : dermatite séborrhéique. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 21 septembre 2018]
  • Gelot P, Quéreux G. Dermatite séborrhéique. In : EMC Elsevier Masson – Dermatologie. 2012;7(4):1 – 6.
  • Société française de dermatologie. Les pellicules. Site internet : Dermato-info.fr. Paris ; 2010 [consulté le 21 septembre 2018]
  • National Health service. Dandruff. Site internet : NHS. Londres ; 2016 [consulté le 21 septembre 2018]
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Liste des indications/pathologies/situations cliniques reconnues comme adaptées à un usage en médication officinale (19/02/2015). Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 21 septembre 2018]