Croûtes de lait : définition, causes et évolution possible

25 avril 2017
La dermatite (ou dermite) séborrhéique du nourrisson (ou "croûtes de lait") est une maladie de peau courante, liée notamment à un excès de sécrétions grasses du cuir chevelu. Elle engendre des plaques blanches ou jaunes. Ces symptômes peuvent aussi toucher les fesses ou les replis cutanés.

Les symptômes de la dermatite séborrhéique

La forme modérée de la maladie, touchant le cuir chevelu, est aussi appelée "croûtes de lait". En effet, elle provoque des plaques croûteuses grasses, blanches ou jaunes, adhérentes à la peau du cuir chevelu.

Ces plaques croûteuses :

  • peuvent être entourées de rougeurs ;
  • apparaissent d'abord sur le haut du crâne au niveau de la fontanelle, puis s'étendent et peuvent même déborder du cuir chevelu. Elles atteignent alors l'arrière des oreilles, la racine des cils et les sourcils.

Ces plaques ne causent aucune démangeaison et n'entraînent aucun inconfort pour le nourrisson.

Sachez également que malgré leur nom, les "croûtes de lait" ne sont pas liées à l’alimentation de votre enfant. Aussi, si votre bébé présente une dermite séborrhéique légère, il est inutile de changer de lait pour les faire disparaître, sauf en cas d'avis médical contraire.

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

À quoi est due la dermatite séborrhéique du nourrisson ?

On ignore encore l’origine exacte de cette affection. Toutefois, son apparition serait favorisée par deux facteurs combinés :

  • un excès de sécrétions grasses ( ), produites par les situées à la racine des cheveux ;
  • le développement excessif d’une levure (variété de champignon) sur les zones de peau comportant trop de .

Souvent, pour les éviter, il suffit de laver doucement le cuir chevelu à chaque bain même au niveau de la fontanelle et de rincer abondamment.

Quelle est l’évolution possible des "croûtes de lait" ?

Le plus souvent les croûtes de lait disparaissent spontanément vers l'âge de 5-6 mois.

La dermatite s’étend parfois à d’autres parties du corps riches en et en . Elle peut alors concerner :

  • l’ensemble du cuir chevelu (lésions prenant l’aspect d’un "casque") ;
  • les fesses (atteinte limitée aux plis de la peau ou en forme de "culotte" rouge vif, sous les couches ou dépassant de celles-ci) ;
  • d’autres replis cutanés (rougeurs sous les aisselles, dans le cou, derrière les oreilles et les genoux, aux plis des bras).

On parle alors de la maladie de Leiner-Moussous.

Sources
  • Dermatite séborrhéique. Ann Dermatol Venereol. 2005;(132):7S186-7.
  • Paediatr Child Health. Les soins de la peau de votre bébé. 2007;12(3):249-51.
  • Hôpital de Montréal pour enfants. Calotte séborrhéique. Site internet : Hôpital de Montréal pour enfants. Montréal (Canada) ; 2006. [consulté le 27 mai 2016]