Les bons réflexes et la consultation

10 mars 2017
Des soins précoces réalisés à la maison permettent le plus souvent de faire disparaître une dermite séborrhéique débutante ("croûtes de lait"). Si les lésions sont étendues ou si elles ne diminuent pas malgré vos soins, adressez-vous à votre médecin traitant ou votre pédiatre.

Quels soins peut-on réaliser soi-même en cas de croûtes de lait ?

Les "croûtes de lait" sont d’autant plus faciles à enlever qu’elles sont moins nombreuses.

Vous pouvez laver les cheveux de votre bébé avec un shampoing doux et utiliser une brosse souple pour enlever les croûtes.

Dans tous les cas, évitez de gratter les plaques avec vos ongles, un peigne ou une brosse dure : vous risqueriez de blesser le cuir chevelu - voire de le faire saigner - sans ôter les croûtes pour autant.

Lors de la toilette quotidienne, en cas de "croûtes de lait" épaisses, le plus efficace consiste à :

  • appliquer de la vaseline 2 heures avant le bain ;
  • laver les cheveux avec un shampoing doux ;
  • rincer abondamment le cuir chevelu ;
  • utiliser une brosse souple pour détacher les croûtes. Ne vous inquiétez si les cheveux tombent avec les croûtes, ils repousseront naturellement par la suite.

Si ces gestes ne suffisent pas à éliminer les plaques, étalez la vaseline le soir au coucher, puis le lendemain matin, shampouinez les cheveux.

Quand consulter ?

Adressez-vous à votre médecin traitant (ou pédiatre) dans les situations suivantes :

  • vous avez réalisé deux semaines de soins quotidiens à la maison, sans observer d’amélioration de la dermatite séborrhéique ;
  • votre enfant devient grognon en raison de l'apparition de démangeaisons ;
  • sur sa tête, les croûtes s’étendent et/ou une zone irritée et suintante apparaît ;
  • les lésions touchent d’autres parties du corps (fesses, replis de peau, ombilic).
Sources
  • Dermatite séborrhéique. Ann Dermatol Venereol. 2005;(132):7S186-7.
  • Paediatr Child Health. Les soins de la peau de votre bébé. 2007;12(3):249-51.
  • Hôpital de Montréal pour enfants. Calotte séborrhéique. Site internet : Hôpital de Montréal pour enfants. Montréal (Canada) ; 2006. [consulté le 27 mai 2016]