Reconnaître la constipation chez l’enfant

On parle de constipation lorsque la fréquence des selles est trop rare et en cas de difficultés à déféquer. Chez l’enfant, la constipation a diverses causes : changement dans l’alimentation, du mode de vie, prise de certains médicaments…

Quand parle-t-on de constipation ?

On parle de constipation lorsque les selles ne progressent pas suffisamment rapidement dans le côlon (gros intestin), ce qui se traduit par :

  • des selles trop peu fréquentes ;
  • des selles trop volumineuses ou trop dures responsables de difficultés de .

La fréquence normale des selles varie en fonction de l'âge et de l'alimentation. Chez l’enfant, elle diminue à mesure qu’il grandit. Généralement, un nourrisson émet au moins une selle non dure par jour et un enfant plus grand au moins trois selles de consistance normale par semaine.

Une constipation peut être évoquée lorsque :

  • le rythme habituel d'émission des selles est perturbé devenant anormalement allongé (moins de 2 selles par semaine) ;
  • les selles changent de consistance devenant plus dures et l'exonération est difficile et douloureuse.

La constipation peut être :

  • occasionnelle,
  • ou chronique si les symptômes persistent depuis plus de six mois. Cependant, même installée depuis longtemps, elle peut être enrayée grâce à des mesures diététiques et d'hygiène de vie et éventuellement grâce à des mesures thérapeutiques.

Comment se passe la digestion des aliments ?

Après une première digestion partielle dans l'estomac, les aliments arrivent dans l'intestin grêle. Au cours de cette progression, l'organisme absorbe la majorité des dont il a besoin. L'intestin grêle et le côlon font avancer les aliments en se contractant. Au cours de la digestion, la dégradation des aliments par la (ensemble des bactéries vivant normalement dans le tube digestif) entraîne une fermentation naturelle et la production de gaz.

Les résidus des aliments digérés constituent les selles. Le besoin de (besoin d'aller à la selle) est déclenché par l'augmentation de la pression dans le rectum due à la présence de matières fécales. La contraction de côlon et des muscles abdominaux en permet l'expulsion.

En cas de constipation, les résidus alimentaires formant les selles restent trop longtemps dans le colon sans progresser dans leur trajet vers le rectum. L'eau qu'ils contiennent est absorbée par le colon et les selles deviennent dures. Les selles s'accumulent dans le colon et le rectum et sont difficiles à évacuer.

Comment détecter une constipation chez l’enfant ?

Plusieurs symptômes peuvent indiquer que votre enfant est constipé.

Restez vigilant si :

  • votre enfant passe régulièrement plusieurs jours sans avoir de selles normales ;
  • il produit des selles difficiles à éliminer, responsables de douleurs à la car elles sont :
    • dures et petites,
    • ou volumineuses, pouvant obstruer les toilettes ;
  • les selles sont tantôt liquides, tantôt dures. Dans ce cas, il peut s’agir de ce que l’on appelle une "fausse diarrhée sur constipation" avec des épisodes d'incontinence (l'enfant ne retient pas ses selles) ;
  • il se retient régulièrement pour ne pas aller aux toilettes ;
  • il ressent le besoin d'aller à la selle mais ne parvient pas à déféquer ;
  • il manque d’appétit et présente des douleurs d’estomac, une sensation d'inconfort au niveau du ventre, des crampes abdominales et des ballonnements.

Les selles du nourrisson en cas d’allaitement

En général, un bébé nourri exclusivement au sein a des selles plutôt fréquentes, voire après chaque tétée. Cependant, certains bébés ne font qu'une selle tous les 8 à 14 jours.

Rassurez-vous : il n’y a rien de plus normal, tant que ses selles restent molles et que votre enfant n’a pas mal au ventre. Le lait maternel absorbé dans sa quasi totalité par le tube digestif du nourrisson ne laisse que très peu de résidus à évacuer par les selles, ce qui explique que les selles puissent être espacées.

En bref, si votre nourrisson que vous allaitez émet des selles peu fréquentes et s'il va bien par ailleurs, il n'est pas constipé et il n’y a pas lieu de modifier son alimentation ou de donner un traitement.

Les causes de la constipation chez l'enfant

La constipation de l’enfant est le plus souvent liée à l’alimentation, au stress ou à l’apprentissage de la propreté. Elle peut cependant être le symptôme d’une maladie plus grave, notamment chez les nourrissons.

De multiples raisons sans gravité expliquant la constipation de votre enfant

Dans la plupart des cas, la constipation de l’enfant est bénigne, due à un simple ralentissement du transit sans lésion de l’intestin ni maladie. C’est ce que l’on appelle la constipation fonctionnelle (plus de 95 % des cas de constipation).

Alimentation et constipation de l'enfant

Une alimentation pauvre en résidus ou des changements alimentaires peuvent entraîner une constipation passagère :

Les troubles peuvent être aggravés par la prise de certains médicaments comme les .

Acquisition de la propreté et constipation

L'enfant acquiert le contrôle actif de l'exonération des selles entre les âges de 2 et 4 ans.

L'acquisition de la propreté est une période charnière durant laquelle un épisode de constipation est fréquent et peut être dû à :

  • un apprentissage de la propreté difficile ou trop précoce ;
  • la peur qu'éprouve l'enfant d'aller à la selle.

Mode de vie et constipation

Un changement de cadre de vie ou de rythme de vie (entrée en collectivité, vacances), un stress émotionnel ou physique (arrivée d’un nouvel enfant dans la famille, intervention chirurgicale, etc.) peuvent perturber le transit intestinal de l'enfant.

Très fréquemment, un mauvais usage des toilettes est en cause dans la survenue d'une constipation :

  • l’enfant se retient souvent parce qu’il n’aime pas utiliser les toilettes publiques ou de l'école (à cause du manque d’intimité, de propreté ou de papier toilette) ou parce qu’il ne veut pas quitter son jeu, etc. ;
  • l'enfant est mal installé aux toilettes. En effet, la nécessite une position propice au relâchement des sphincters. Un enfant trop grand sur un pot ou au contraire, un enfant qui a les jambes dans le vide sur un WC adulte peut être en difficulté. Il faut alors lui proposer une possibilité d’appui pour ses membres inférieurs.

Des causes rares mais sérieuses de constipation de l'enfant

Lorsqu’un enfant est constipé dès sa naissance ou pendant ses premières semaines de vie, d’autres explications sont possibles, notamment :

  • la maladie de Hirschsprung. Cette maladie génétique est caractérisée par l'absence de cellules nerveuses dans une partie du côlon, qui empêche les muscles d’expulser les selles. Elle se traduit par un retard à l'émission du méconium ou par une constipation sévère chez le nourrisson ;
  • une malformation du rectum, de l'anus et de son sphincter ;
  • une maladie endocrinienne (hypothyroïdie dépistée après la naissance) ou neurologique ;
  • une mucoviscidose également dépistée à la naissance ;
  • une intoxication au plomb ou saturnisme.

Vidéo : Constipation d'un enfant de 2 ans, quelles causes rechercher ?

© Pulsations Multimedia « Allô Docteurs »

  • Collège national des pédiatres universitaires. Constipation. ECN 2021. 8è édition Elsevier Masson.
  • Maurage C. La constipation : une nouvelle maladie chronique ou un fait de société ? Med Ther Pediatr. 2006;9(2):123-30
  • Mouterde O. Traitements de la constipation du nourrisson et de l'enfant. Archives de pédiatrie. 2016;23(6):664-667
  • Reinberg O, Meyrat B-J, Vasseur Maurer S, Nydegger A. La constipation chez l'enfant. Rev Med Suisse 2011;7:225-226
  • The Hospital for Sick Children. Constipation. Site internet : Aboutkidshealth. Toronto (Canada) ; 2019 [consulté le 11 avril 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires