Sommaire : Constipation de l'enfant

Constipation de l'enfant : la consultation, le traitement et l'évolution

Pour traiter la constipation de votre enfant, votre médecin vous donne des conseils hygiéno-diététiques et prescrit, si la constipation persiste, un traitement. La constipation régresse, peut récidiver mais les complications ont rares.

La consultation pour constipation de l’enfant

Pour évaluer la constipation et rechercher sa cause, votre médecin commence par vous interroger et examiner votre enfant. S’il craint la présence d’une maladie, il lui prescrit des examens complémentaires.

En cas de maladie sous-jacente ou de constipation persistante malgré le traitement, il peut adresser votre enfant à un gastro-entérologue.

Le traitement de la constipation de l'enfant

En cas de constipation de l'enfant sans maladie en cause

Le traitement de la constipation de l'enfant repose sur le changement de l'alimentation et du mode de vie. Votre médecin vous explique comment corriger les erreurs diététiques.

Il vous donne également des conseils d’hygiène de vie.

Si nécessaire, il modifie ou arrête un médicament qui aggrave la constipation.

Si malgré cela, la constipation persiste, votre médecin traitant - ou votre pédiatre - prescrit à votre enfant un traitement adapté à son âge et à son type de constipation. Ce traitement est en général de courte durée.

Les médicaments de la constipation de l'enfant sont :

  • des laxatifs osmotiques doux pour hydrater et ramollir les selles (macrogol, lactulose, lactitol) ;
  • des laxatifs lubrifiants (de l’huile de paraffine par exemple) pour faciliter le passage anal, notamment en cas de fissure anale ;
  • des suppositoires (à la glycérine par exemple), pour déclencher la en début de traitement. Attention : leur administration doit rester rare. Au long cours, ils empêchent l’enfant d’acquérir les réflexes nécessaires à une défécation spontanée ;
  • un lavement pour évacuer les selles accumulées de longue date. Cette méthode est rarement utilisée, mais elle est parfois nécessaire (-citrate de sodium-laurilsulfoacétate de sodium, dihydrogénate de sodium- hydrogénophosphate de sodium).

Attention aux médicaments à l'intention des enfants constipés

Les laxatifs irritants et ceux stimulant la motricité intestinale sont contre-indiqués chez l’enfant, en raison de leurs effets secondaires.

Si votre médecin a prescrit un médicament pour votre enfant :

  • Avant de l’utiliser, lisez toujours attentivement la notice.
  • Respectez la posologie et la durée du traitement.
  • Ne lui donnez jamais de traitement prolongé sans l'avis de votre médecin.

Si la constipation est due à une maladie

Lorsque la constipation résulte d’une maladie, votre médecin traite la cause et pas simplement le symptôme.

L'évolution de la constipation chez l'enfant

De manière générale, la constipation fonctionnelle (sans maladie en cause) cesse grâce à une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, activité physique…) et si besoin, un traitement de durée brève.

La constipation due à une maladie régresse, grâce au traitement mis en place.

Dans de rares cas, des complications peuvent apparaître :

  • des infections urinaires (cystites aiguës) à répétition chez la petite fille, qui entraînent une envie fréquente d’uriner, accompagnée le plus souvent de brûlures. La stagnation des selles au niveau du rectum favorise, en effet, la prolifération de microbes et par conséquent, les infections urinaires ;
  • des fissures anales, qui le plus souvent, se révèlent par des pleurs à la et du sang sur le papier ou dans les toilettes. De peur d’avoir mal, l’enfant peut alors refuser d’aller aux WC, aggravant ainsi la constipation ;
  • une encoprésie, autrement dit une incontinence fécale. Lorsque la constipation se prolonge, le rectum peut en effet perdre sa sensibilité et les sphincters devenir incompétents. L’enfant perd alors le contrôle de la défécation ;
  • une installation de la constipation de façon chronique pouvant durer jusqu’à l’âge adulte.

Lorsque la constipation devient sévère ou chronique, un soutien psychologique est souvent utile pour aider l'enfant.

  • Collège national des pédiatres universitaires. Constipation. ECN 2021. 8è édition Elsevier Masson.
  • Maurage C. La constipation : une nouvelle maladie chronique ou un fait de société ? Med Ther Pediatr. 2006;9(2):123-30
  • Mouterde O. Traitements de la constipation du nourrisson et de l'enfant. Archives de pédiatrie. 2016;23(6):664-667
  • Reinberg O, Meyrat B-J, Vasseur Maurer S, Nydegger A. La constipation chez l'enfant. Rev Med Suisse 2011;7:225-226
  • The Hospital for Sick Children. Constipation. Site internet : Aboutkidshealth. Toronto (Canada) ; 2019 [consulté le 11 avril 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire
* champs obligatoires