Les bons réflexes et la consultation

11 mai 2017
Si votre enfant est constipé, il est important de savoir évaluer le degré de gravité et appliquer la solution adaptée à son cas afin de le soulager.

Comment réagir en cas de constipation ?

icone_schema_line
  • Mon enfant présente un épisode de constipation sans aucun autre signe associé.
  • Mon enfant a un nouvel épisode de constipation semblable à un précédent, il a déjà eu un bilan et le médecin m’a expliqué la cause et les mesures à prendre.

J’applique les conseils pratiques, je prends si besoin des médicaments en automédication et je surveille mon état.

En cas de doute, je contacte mon médecin traitant.

icone_schema_line
  • La constipation dure depuis plusieurs jours, malgré les mesures d’hygiène et de diététique que je lui ai fait suivre.
  • Mon enfant pleure lors de la et du sang est présent sur le papier toilette.
  • Mon enfant perd par moments le contrôle de ses selles ou commence à souiller ses sous-vêtements.
  • La constipation est apparue chez mon nourrisson dès la sortie de la maternité, ou dans les semaines suivantes et le ventre de mon bébé est ballonné.
  • Mon bébé est constipé et ne prend pas suffisamment de poids.

Je consulte mon médecin traitant dans les jours qui viennent.

icone_schema_line
  • Mon enfant urine souvent ou se plaint de douleurs lorsqu’il urine. La stagnation des selles dans le rectum favorise la multiplication des microbes : la constipation a pu causer une infection urinaire.
  • Mon enfant a du sang dans les selles.
  • Il a de la fièvre, des nausées, une perte d’appétit ; il ne prend pas de poids ou en perd.

Je consulte mon médecin traitant dans la journée.

icone_schema_line
  • Mon enfant souffre beaucoup, a de fortes douleurs dans le ventre.
  • Il vomit sans cesse.
  • Son ventre devient enflé, tendu et douloureux.

J’emmène mon enfant aux urgences ou je contacte sans tarder le service médical d’aide médicale d’urgence : 15 ou 112.

Conseils pratiques pour soulager la constipation de l'enfant

Votre enfant souffre de constipation ? Rassurez-le et dédramatisez la situation. Généralement, la constipation de l’enfant cesse en suivant quelques mesures d’hygiène et de diététique.

Soigner la constipation par quelques mesures éducatives et une meilleure hygiène de vie

  • Ne soyez pas trop insistant sur l'acquisition de la propreté de votre enfant et n'essayez pas d'instaurer la propreté trop tôt ou si votre enfant n'est pas prêt à cela.
  • Commencez l'éducation de la propreté par l'utilisation d'un pot posé à terre.
  • Puis, lorsque l'enfant grandit, aménagez-lui de bonnes conditions à la aux toilettes. Pour pouvoir pousser, votre enfant doit s'appuyer sur un plan fixe. Il ne peut pas déféquer s'il est en position instable, s'il est suspendu à la cuvette des WC parce que ses pieds ne touchent pas par terre. Pour cela, posez un réducteur de lunette, procurez-lui, si ses jambes sont encore trop courtes, un petit banc pour que ses pieds puissent y prendre appui.
  • Apprenez à votre enfant à se présenter de façon quotidienne aux toilettes, après un repas par exemple, même en l'absence de besoin. La nécessité d'aller à la selle reviendra progressivement.
  • Incitez-le à prendre son temps aux toilettes.
  • Ne donnez pas à votre enfant une image négative de la .
  • Expliquez-lui qu'il n'est pas bon qu'il se retienne d'aller à la selle.

Soigner la constipation par l'activité physique

Être actif, c’est aussi important que d’avoir une alimentation équilibrée.
L'activité physique permet de lutter contre la constipation et permet d'être en forme.

Il ne suffit pas que votre enfant fasse une heure de sport le mercredi ou le samedi. C’est tous les jours qu'il doit bouger.

Soigner la constipation par une alimentation adaptée

Voici quelques mesures simples qui vous permettent d'améliorer le transit intestinal de votre enfant

Si vous donnez à votre bébé des biberons de lait maternisé, assurez-vous de les préparer correctement. Respectez le principe d’une mesure de lait pour 30 ml d’eau et surtout n’enrichissez pas le lait en ajoutant plus de poudre. Pensez à lui proposer régulièrement de l’eau, surtout s’il a de la fièvre ou s’il fait très chaud pour éviter la déshydratation. Cela lui permettra de compenser les pertes d’eau.

Lors de la diversification alimentaire (à partir de 6 mois), sachez qu’il est possible d’introduire dans son alimentation des fruits et des légumes. Les fibres qu’ils contiennent constituent, en effet, un résidu fécal qui améliore le transit intestinal. Avant d’agir, demandez néanmoins conseil à votre médecin ou à votre pédiatre.

Si votre enfant a plus d’un an, assurez-vous qu’il mange bien un fruit ou un légume au moins trois fois par jour : raisins, dattes, prunes, figues, fenouil, courgettes, etc. Vous pouvez aussi lui donner des céréales complètes avec des biscuits complets ou du riz complet.

Veillez, tout d’abord, à ce que votre enfant soit suffisamment hydraté et ce, d’autant plus s’il fait du sport ou s’il a chaud. Pour cela, vous pouvez lui proposer de l’eau mais aussi des potages, des fruits pressés...

Ajoutez à son régime quotidien des fruits, des légumes et d’autres aliments riches en fibres. Par exemple : du pain de blé entier, des céréales au son, des fèves ou des prunes. A contrario, évitez les aliments trop gras et trop sucrés, peu riches en fibres.

D’autre part, aménagez-lui des horaires de repas bien définis, afin d’éviter le grignotage, souvent synonyme d’alimentation pauvre en fibres.

L’eau à volonté

L’eau est la seule boisson nécessaire à un enfant quand il a soif. Les jus de fruits ne lui sont en aucun cas indispensables. Oubliez également les sodas et les sirops : votre enfant pourrait s’habituer au goût sucré et refuser l’eau ensuite. Ne lui donnez pas non plus de tisane sans avis médical.

Ce qu’il ne faut pas faire

N’utilisez pas de thermomètre pour faciliter l’émission des selles : vous pourriez blesser et faire saigner l’anus de votre enfant.

Ne lui donnez pas non plus de laxatif sans avis médical.

Même si les produits laitiers riches en calcium peuvent favoriser la constipation, n’en diminuez pas la consommation sans en parler au préalable à votre médecin. Votre enfant a besoin de calcium pour la constitution de ses os.

Sources
  • Collège national des Professeurs de pédiatrie. Constipation chez l’enfant. Site internet : Campus de pédiatrie de l'Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2014 [consulter le 20 février 2017]
  • Mouterde O. Traitements de la constipation du nourrisson et de l'enfant. J.arcped 2016.03.003
  • Reinberg O, Meyrat B-J, Vasseur Maurer S, Nydegger A. La constipation chez l'enfant. Rev Med Suisse 2011;7:225-226.
  • Müller P, Heyland K. Investigation et traitement de la constipation chez l’enfant. Paediatrica. 2011;22(3):25-6.
  • The Hospital for Sick Children. Constipation. Site internet : Aboutkidshealth.ca. Toronto (Canada) ; 2013 [consulté le 20 février 2017]