Les complications du diabète au niveau des yeux

19 août 2020
Le diabète peut entrainer une atteinte de la rétine : la rétinopathie diabétique. Elle se développe en silence et peut progressivement entrainer une perte de la vue. La cataracte, et plus rarement le glaucome, sont également plus fréquents chez les personnes diabétiques.

L’atteinte de la rétine : la rétinopathie diabétique

La rétine est une fine membrane, essentielle à la vue, qui recouvre la partie arrière de l’œil.

Comme dans un appareil photographique, la rétine est sensible à la lumière et renvoie des images jusqu’au cerveau, grâce au nerf optique.

L'œil en coupe

Schéma de coupe d’un Pour lutter contre la grippe (cf. description détaillée ci-après)

L’œil est un organe sphérique composé de nombreux éléments :

  • les paupières, deux fines bandes de peau, situées au-dessus et au-dessous de l’œil ;
  • l’appareil lacrymal, petite glande située sous la paupière supérieure, au-dessus de l’œil ;
  • la conjonctive, membrane muqueuse transparente, tapissant l’intérieur des paupières. En cas d’inflammation de la conjonctive, on parle de conjonctivite ;
  • la cornée, partie antérieure du globe oculaire. La cornée est transparente. Elle est située devant l’iris et le cristallin ;
  • l’iris, membrane contractile sur la face antérieure de l’œil. Elle ressemble à une porte coulissante qui pourrait s’ouvrir et se fermer. Elle est située derrière la cornée et devant le cristallin ;
  • le cristallin est la lentille naturelle de l’œil. Il est situé derrière l’iris et est attaché au corps ciliaire ;
  • le corps ciliaire une membrane de l’œil, situé sur sa face antérieure, autour du cristallin, entre l’iris et la choroïde ;
  • la choroïde, une couche de la paroi du globe oculaire, située autour de la rétine, sur toute la surface de l’œil, hormis sa partie antérieure ;
  • la rétine, l’organe sensible de la vision, située sous la choroïde, sur toute la surface du globe oculaire, hormis sa partie antérieure.
  • La grande majorité de l’œil est composé du corps vitré, une substance transparente qui remplit l’orbite. Le corps vitré est vascularisé par de nombreux vaisseaux sanguins qui parcourt l’œil. Les vaisseaux sanguins ressortent de l’œil par l’arrière.

Le diabète peut endommager la rétine. Dans un premier temps, les petits vaisseaux sanguins se dilatent ou se bouchent. À un stade plus avancé, de nouveaux vaisseaux (néo-vaisseaux) se forment, mais ils sont fragiles. Ils peuvent se rompre facilement et être à l’origine de saignements. Ces modifications provoquent parfois un décollement de la rétine.

Au début, la rétinopathie diabétique se développe en silence et la vision n’est généralement pas modifiée.

Lorsque la complication évolue, des symptômes peuvent apparaître comme une impression de voile devant les yeux, et parfois des douleurs. Il est important de signaler à son médecin l’apparition de tout symptôme inhabituel. Dans les cas les plus graves, la rétinopathie diabétique peut entraîner une perte progressive de la vue.

L'examen du fond d'œil permet de diagnostiquer la rétinopathie diabétique.

Il s’agit de la complication du diabète la plus fréquente au niveau des yeux. D’autres facteurs que l’hyperglycémie favorisent son développement, en particulier l’hypertension artérielle.

Le dépistage de la rétinopathie diabétique

Le taux de dépistage de la rétinopathie grâce au fond d'œil est insuffisant. Afin de contribuer à son amélioration, l’Assurance Maladie prend en charge une nouvelle méthode de dépistage par rétinographies à lecture différée.

Il s’agit d’un acte effectué par un orthoptiste, professionnel de santé non médecin, spécialisé dans la rééducation des yeux. Il est ensuite interprété en télémédecine par un médecin ophtalmologiste.

Ce mode de dépistage, validé par la Haute Autorité de santé (HAS), s’adresse aux patients de moins de 70 ans et assure un niveau de qualité et de sécurité équivalent au dépistage par un ophtalmologiste lors d'une consultation.

Diabète : les autres complications au niveau des yeux

D’autres atteintes des yeux sont observées chez les personnes qui ont un diabète.

La cataracte, plus fréquente chez le diabétique

La cataracte est une atteinte du cristallin, la lentille transparente qui se trouve à l’avant de l’œil et qui permet de faire la mise au point. Cette lentille peut devenir opaque, ce qui empêche la lumière d’atteindre la rétine située à l’arrière de l’œil.

La cataracte n’est pas douloureuse mais elle entraîne progressivement une baisse de la vue.

Le risque d’avoir une cataracte augmente avec l'âge. Elle est aussi favorisée par le tabagisme.

L'opacification du cristallin dans la cataracte

Schéma représentant les effets de l’opacification du cristallin (cf. description détaillée ci-après)

Lorsqu’un œil est touché par la cataracte, son cristallin s’opacifie. Le cristallin est la lentille naturelle de l’œil, situé sur l’avant de l’œil, derrière l’iris. À cause de cette opacification, la lumière pénètre plus difficilement dans l’œil et la vision baisse.

Le glaucome

Le glaucome est dû à une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil, qui endommage le nerf optique.

Au cours de son évolution, il peut entraîner une réduction du champ visuel (on voit alors moins bien ce qui est sur le côté), une baisse de la vue ou des douleurs.

Une forte douleur aux yeux doit être signalée au plus vite à votre médecin car elle peut nécessiter une intervention urgente.

Le glaucome

Schéma représentant les mécanismes de la pression intraoculaire, l’un des facteurs d’apparition du glaucome (cf. description détaillée ci-après)

L’un des principaux facteurs d’apparition du glaucome est une augmentation importante de la pression intraoculaire, c’est-à-dire la pression à l’intérieur de l’œil. La pression prend sa source au centre de l’œil et affecte ensuite l’ensemble de l’organe. Cette pression provoque principalement des lésions du nerf optique, qui part du fond de la rétine, organe sensible de la vision, pour aller vers le cerveau.

 

 

 

  • Haute Autorité de santé (HAS). Guide - Affection de longue durée - Diabète de type 1 de l’adulte. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 29 juin 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Actes et prestations - Affection de longue durée - Diabète de type 1 et diabète de type 2. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 29 juin 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations de bonne pratique - Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2013 [consulté le 29 juin 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Rapport d’orientation - Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2011 [consulté le 29 juin 2020]
  • Collège des enseignants d'endocrinologie, diabète et maladies métaboliques. Diabète sucré de types 1 et 2 de l'enfant et de l'adulte. ECN 2019. Editions Elsevier Masson.