Les complications du diabète au niveau des artères coronaires

02 janvier 2021
Les personnes diabétiques ont un risque de complications au niveau des artères du cœur : angine de poitrine, voire infarctus du myocarde. Elles sont dues à une mauvaise circulation du sang du fait de la présence de plaques d’athérome, dépôt principalement formé de cholestérol, dans les artères coronaires.

Le diabète favorise la maladie coronarienne

Le cœur est un muscle (appelé ) qui se contracte et se relâche à un rythme régulier pour envoyer le sang dans le reste du corps.

Ce sont les qui apportent au cœur les substances nutritives et l’oxygène nécessaires à son fonctionnement. Lorsque la circulation est ralentie ou interrompue dans l’une de ces artères, la partie du muscle cardiaque alimentée ne reçoit plus assez de sang et est endommagée.

En cas de diabète, l’hyperglycémie prolongée peut fragiliser la paroi des artères. Cela favorise la formation de plaques d’athérome qui se déposent sur la paroi des artères. Ces plaques, constituées principalement de cholestérol (on parle d’athérosclérose), réduisent le diamètre des et gênent la circulation du sang.

À la longue, les parties musculaires mal irriguées ne reçoivent plus assez d’oxygène pour fonctionner normalement (on parle d'ischémie) et les tissus risquent d’être endommagés. C’est la maladie coronarienne, considérée comme une macroangiopathie diabétique ou « maladie des gros vaisseaux ».

Dans certains cas, il arrive qu’une artère coronaire se bouche, ce qui interrompt la circulation du sang : c’est le syndrome coronarien aigu ou infarctus du myocarde.

Plaque d’athérome dans les

Schéma représentant une plaque d’athérome réduisant le débit sanguin au niveau de l’artère coronaire (cf. description détaillée ci-après)

Les artères coronaires sont des vaisseaux sanguins assurant la vascularisation du cœur.

Des dépôts de graisse, appelés plaques d’athérome, peuvent se former sur la surface interne de la paroi d’une artère. Ces plaques sont de taille variable : de quelques millimètres à plusieurs centimètres de diamètre. Elles provoquent une réduction du débit de sang dans le cœur.

Les autres facteurs de risque cardiovasculaire

Hormis le diabète, d’autres facteurs peuvent s'ajouter et favoriser aussi l’apparition de plaques d’athérome. Ils constituent ce que l’on appelle « les facteurs de risque cardiovasculaire » :

Enfin certains facteurs aggravent le risque cardiovasculaire :

Surpoids et tour de taille

 

Schéma montrant deux adultes en surpoids et un adulte au tour de taille jugé normal

Calculer votre IMC - Indice de masse corporelle

cm
kg

Votre IMC : -
Corpulence normale (18.5 < IMC < 25)
Poids compris entre

Angine de poitrine et infarctus du myocarde : quels symptômes ?

Les premiers symptômes de l'angine de poitrine apparaissent souvent à l’effort physique ou au froid. Dans ces situations, le cœur a besoin de pomper plus de sang pour répondre à la demande en oxygène de l’organisme.

Il peut s’agir d’une douleur dans la poitrine, ou d’une sensation d’oppression. Si la douleur s’étend au bras gauche ou au dos, elle est alors très évocatrice d’une angine de poitrine. Elle peut aussi s’accompagner de palpitations ou d’essoufflement.

Au fil du temps, les symptômes peuvent devenir plus fréquents, apparaître parfois au repos. Les médicaments peuvent devenir moins efficaces.

Le syndrome coronarien aigu ou infarctus du myocarde est parfois le premier signe de la maladie coronarienne. Une douleur très forte dans la poitrine, avec sensation d’oppression est un signe très évocateur, surtout si elle est soudaine. D’autres symptômes peuvent accompagner l’infarctus du myocarde : nausées, vomissements, sueurs, anxiété.

Dans ce cas, vous ou vos proches devez appeler le Samu sans attendre, en composant le 15. Les secours vous dirigeront vers un service hospitalier adapté. La rapidité de la prise en charge est déterminante pour limiter les éventuelles séquelles.

Diabète : des symptômes cardiaques souvent peu importants

Comme dans la plupart des complications du diabète et en raison d’une diminution de la sensibilité à la douleur, les symptômes  d'angine de poitrine peuvent être masqués ou atténués.

Lorsqu'on est diabétique, il est donc important de consulter régulièrement son médecin pour détecter rapidement ces complications dites silencieuses. Une prise en charge précoce permet de prévenir leur aggravation.

N° d’Urgence Médicale

Samu : 15 Pompiers : 18 Appel d'urgence européen : 112
Ces numéros sont gratuits et peuvent être appelés d'un téléphone fixe ou d'un téléphone mobile même bloqué ou sans crédit.

  • Santé publique France. Diabète. Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2019 [consulté le 21 août 2020]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Diabète de type 2 et Diabète de type 1. Site internet : Inserm. Paris ; 2019 [consulté le 21 août 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Actes et prestations - Affection de longue durée - Diabète de type 1 et diabète de type 2. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 21 août 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandation de bonne pratique - Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2013 [consulté le 21 août 2020]
  • National Health service (NHS). Type 2 diabetes. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 21 août 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Guide du parcours de soins - Maladie coronarienne stable. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 21 août 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Actes et prestations - Affection de longue durée - Maladie coronarienne stable. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2017 [consulté le 21 août 2020]