Comprendre la cirrhose du foie

10 mars 2017
La cirrhose est une maladie du foie qui endommage irréversiblement cet organe digestif. L’abus d’alcool en est la cause principale. Elle peut aussi survenir à la suite d’une hépatite virale chronique ou d’une maladie rare.

Qu’est-ce que la cirrhose du foie ?

La cirrhose est un ensemble de lésions diffuses et irréversibles du foie. Les tissus hépatiques sont envahis de , qui détruit la structure du foie et crée des nodules anormaux. La cirrhose peut être stable, ou bien évoluer. Mais elle ne peut pas régresser : une fois installée, elle est toujours définitive.

La cirrhose a plusieurs conséquences :

  • le foie ne remplit plus ses fonctions normales : il ne peut plus filtrer les substances contenues dans le sang ou secréter la ;
  • une augmentation de la pression à l’intérieur du système veineux portal (qui conduit le sang en provenance de l’appareil digestif jusqu’au foie) se développe : c’est l’hypertension portale. Elle favorise la formation dans l’œsophage de varices qui peuvent saigner ;
  • un cancer du foie peut survenir dans les 15 à 20 ans qui suivent la formation de la cirrhose.

En France, la cirrhose du foie affecte 2 à 3,3 personnes pour 1 000 habitants.

Elle provoque environ 15 000 décès par an et l’âge moyen du diagnostic est 55 ans.

L’appareil digestif

Schéma : appareil digestif (en coupe)
Le foie, un organe essentiel

C’est un organe associé au tube digestif. Il joue le rôle d’une vaste usine chimique, synthétisant et sécrétant la , utile à la digestion. Il intervient dans la fabrication des protides (ex : l’albumine), des glucides (ex : le glucose) et des lipides (ex : le cholestérol). Ces fonctions sont assurées par des cellules appelées . Lors d’une cirrhose du foie, ces cellules sont progressivement détruites et remplacées par de la .

Quelles sont les causes de la cirrhose du foie ?

La cirrhose se développe dans plusieurs situations :

  • la consommation excessive et prolongée d’alcool est à l’origine de 50 à 75 % des cas de cirrhose ;
  • l’hépatite chronique virale, maladie du foie due à l’infection par des virus, est la seconde cause de cirrhose. L’hépatite C est impliquée dans 15 à 25 % des cas, contre 5 % pour l’hépatite B ;
  • d’autres maladies, plus rares, sont impliquées dans 5 % des cas : hémochromatose génétique, maladies métaboliques (responsables d’accumulation de graisses au niveau du foie par exemple) ou auto-immunes (ex : cirrhose biliaire primitive). La cirrhose biliaire primitive est une maladie chronique du foie d’origine auto-immune. Elle détruit les petits canaux du foie qui transportent la . C’est une .
Les cirrhoses reconnues comme maladies professionnelles

Certaines cirrhoses peuvent être, dans des conditions très limitatives, reconnues comme maladies professionnelles (Tableau n° 45 du régime général : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites A, B, C, D et E).

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Synthèse des recommandations professionnelles. Critères diagnostiques et bilan initial de la cirrhose non compliquée. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2008 [consulté le 30 mai 2014]
  • Collégiale des universitaires en hépato-gastro-entérologie. Cirrhose et complications. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2009 [consulté le 30 mai 2014]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Guide affection de longue durée. Cirrhoses. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2008 [consulté le 30 mai 2014]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Cirrhose. Site internet : Inserm. Paris ; 2012 [consulté le 1er août 2014]