La cirrhose du foie : définition et causes

05 mai 2020
La cirrhose est une maladie grave du foie qui endommage irréversiblement cet organe digestif. La consommation d’alcool en est la cause principale. Elle peut aussi survenir à la suite d’une hépatite virale chronique, d'une stéatose hépatique ("foie gras" non alcoolique) ou d’une maladie rare.

Qu’est-ce que la cirrhose du foie ?

La cirrhose est une maladie grave du foie constituée de lésions hépatiques diffuses et irréversibles.

Dans la cirrhose, l'inflammation chronique du foie due à la consommation d'alcool ou à une maladie détruit les cellules hépatiques, crée une hépatique. Ce tissu fibreux entoure des nodules anormaux formés par la régénération anarchique des cellules hépatiques détruites.

La cirrhose ne peut pas régresser : une fois installée, elle est toujours définitive. Elle peut être :

  • stable,
  • ou évolutive. Dans ce dernier cas, le foie prend des contours irréguliers, devient dur et des complications apparaissent. Mais, l'aggravation de la cirrhose peut être stoppée et certaines complications évitées grâce à une prise en charge thérapeutique précoce.

La cirrhose a plusieurs conséquences :

  • le foie ne remplit plus ses fonctions normales : c'est l'insuffisance hépatocellulaire. Le foie perd ses fonctions vitales de fabrication (des triglycérides, du cholestérol...), de stockage (du glucose par exemple) et ne peut plus filtrer les substances contenues dans le sang ou secréter la ;
  • une augmentation de la pression à l’intérieur du système veineux portal (qui conduit le sang en provenance de l’appareil digestif jusqu’au foie) se développe : c’est l’hypertension portale. Elle favorise la formation, dans l’œsophage, de varices qui peuvent saigner ;
  • un cancer du foie peut survenir dans les 15 à 20 ans qui suivent la formation de la cirrhose.

En France, la cirrhose du foie provoque environ 15 000 décès par an et l’âge moyen du diagnostic est 55 ans.

L’appareil digestif

Schéma représentant la région hépatique et pancréatique constituée du foie, de la vésicule biliaire et du pancréas (cf. description détaillée ci-après)

La région hépatique et pancréatique correspond à la partie de l’appareil digestif humain où se trouvent le foie, la vésicule biliaire et le pancréas. Elle est située en haut de l’abdomen, autour de l’estomac.

Le foie est accolé à l’estomac. De forme triangulaire, le foie est le plus gros organe de la région hépatique et pancréatique. Le canal cystique est un mince conduit reliant le bas du foie à la vésicule biliaire. Le canal cystique parcourt tout l’intérieur du foie.

La vésicule biliaire est une petite glande ovale, située sous le foie et au-dessus de l’intestin grêle.

Le cholédoque est un canal reliant la vésicule biliaire au duodénum, la première partie de l’intestin grêle. Le duodénum est également relié au canal de Wirsung.

Le canal de Wirsung est aussi appelé canal pancréatique principal. Il est présent sur toute la longueur du pancréas.

Le pancréas est situé sous l’estomac et possède une forme allongée, conique. Il est relié au reste de l’appareil digestif par le canal de Wirsung.

Le foie, un organe essentiel

C’est un organe associé au tube digestif. Il joue le rôle d’une vaste usine chimique, synthétisant et sécrétant la , utile à la digestion. Il intervient dans la fabrication : 

  • des protides (ex : l’albumine),
  • des glucides (ex : le glucose),
  • des lipides (ex : le cholestérol),
  • des facteurs de coagulation.

Il dégrade le cholestérol, les toxines, les médicaments et les produits potentiellement toxiques pour l’organisme.

Ces fonctions sont assurées par les cellules hépatiques appelées . Lors d’une cirrhose du foie, ces cellules sont progressivement détruites et remplacées par de la .

Quelles sont les causes de la cirrhose du foie ?

Plus de 90 % des cas de cirrhose sont dus à 3 causes :

  • la consommation excessive et prolongée d'alcool, à l’origine de 50 à 75 % des cas de cirrhose ;
  • l’hépatite chronique virale, maladie du foie due à l’infection par des virus. L'hépatite C est impliquée dans 15 à 25 % des cas, contre 5 % pour l'hépatite B ;
  • la stéatohépatite non alcoolique (ou NASH : "Non Alcoolic Steato Hepatitis") survenant chez des patients présentant un syndrome métabolique. Ce syndrome associe divers troubles d'origine glucidique (diabète de type 2 avec résistance à l'), lipidique ou vasculaire associés à un surpoids ou une obésité.
    La stéatohépatite non alcoolique se traduit par une accumulation de graisses dans le foie (stéatose) associée à une inflammation du foie (hépatite) pouvant évoluer vers la puis la cirrhose. Elle n'est pas due à une consommation excessive d'alcool.

Seulement 10 à 20 % des personnes exposées à un facteur de risque de cirrhose du foie développent la maladie. Les mécanismes associés à cette vulnérabilité ne sont pas encore connus, mais ils pourraient notamment dépendre d’une susceptibilité génétique.

Calculer votre IMC - Indice de masse corporelle

cm
kg

Votre IMC : -
Corpulence normale (18.5 < IMC < 25)
Poids compris entre

D’autres maladies, plus rares, sont impliquées dans 5 à 10 % des cas :

  • hémochromatose génétique due à perturbation du métabolisme du fer. Le fer s'accumule dans les organes et particulièrement au niveau du foie provoquant à long terme une puis une cirrhose,
  • maladies auto-immunes comme la cirrhose biliaire primitive. Cette détruit peu à peu les petits canaux du foie qui transportent la ...

Dans tous les cas de cirrhose, le tabac a un rôle toxique aggravant.

Certaines cirrhoses reconnues comme maladies professionnelles

Une cirrhose faisant suite à une hépatite virale chronique peut être, dans des conditions très limitatives, reconnue comme maladie professionnelle (Tableau n° 45 du régime général : Infections d'origine professionnelle par les virus des hépatites).

  • Collégiale des universitaires en hépato-gastro-entérologie. Cirrhose et complications. Site internet : Université médicale virtuelle francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 4 mai 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Cirrhoses alcooliques. Actes et prestations. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 4 mai 2020]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Cirrhoses. Guide médecin. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2008 [consulté le 4 mai 2020]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Cirrhose. Site internet : Inserm. Paris ; 2017 [consulté le 4 mai 2020]
  • Société Nationale Française de Gastro-Entérologie. Association Française pour l'étude du foie. Diagnostic de la NASH. Site internet : SNFGE. Paris ; 2014 [consulté le 13 septembre 2017]
  • Société Nationale Française de Gastro-Entérologie. Cirrhose. Site internet : SNFGE. Paris ; 2019 [consulté le 4 mai 2020]