Vous êtes tombé ou vous avez peur de tomber : un bilan indispensable

Vous avez fait une chute ou vous avez peur de tomber ? Pour diminuer votre risque de chute, consultez votre médecin. Un bilan peut être nécessaire ainsi que des conseils de vie, une rééducation et un aménagement de votre environnement.

Une consultation auprès de son médecin traitant

N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant pour lui parler de vos problèmes de santé qui pourraient augmenter vos risques de tomber.

Si vous êtes déjà tombé, parlez-en car le risque que cela se reproduise est élevé. Dites à votre médecin combien de fois vous êtes tombé et si vous appréhendez la marche parce que vous avez peur de tomber. Avec lui, vous pouvez trouver des solutions de prévention.

Le médecin recherche les difficultés à la marche

Une marche efficace avec un faible risque de chute est conditionnée par votre statique et votre équilibre.

Votre statique

Votre médecin analyse votre position debout et votre capacité à vous lever d'un siège :

  • Avez-vous une cyphose (dos arrondi), une inclinaison latérale du buste ?
  • Comment vous levez-vous d’un siège ? Sans hésitation, ni effort, avec de l’aide ?

Votre marche et le risque de chute

L'analyse de la marche est indispensable :

  • Comment marchez-vous ? quelles est la longueur du pas, la cadence de la marche, l’appui sur les deux pieds, l’aide nécessaire (appui) ?
  • Utilisez-vous les bras pour faire un mouvement de balancier ?
  • Comment faites-vous demi-tour lorsque vous marchez ? Normalement, le demi-tour est fait en marchant en avant. Si vous le faites en reculant, en marche arrière, il y a danger de chute.
  • Comment réagissez-vous lorsqu’il y a un obstacle ?
  • Le médecin note également les éventuelles lenteurs d’exécution, les hésitations, une marche trébuchante.

Pour tester votre risque de chute lors de la marche, vous êtes est invité à :

  • vous lever d’un fauteuil avec accoudoirs ;
  • traverser la pièce sur une distance de 3 mètres ;
  • faire demi-tour ;
  • revenir vous asseoir.

Il y a risque de chute si le temps de réalisation est supérieur à 20 secondes.

Votre équilibre

Votre équilibre est testé par le test de l’appui unipodal (appui sur un pied).

Il consiste à se maintenir debout sur une jambe, alors que la position des bras est laissée libre lors du test : vous pouvez maintenir vos bras le long du corps, écartés en balancier, appuyés au niveau des hanches…). Vous choisissez le pied sur lequel vous souhaitez vous appuyer (en général le membre dominant, droit si droitier par exemple).

Le temps d’appui unipodal (appui sur un pied) est chronométré dès que le pied décolle du sol.

Le test est normal si le temps tenu sur un pied atteint 5 secondes.

L’observateur regarde pendant les 5 premières secondes combien de fois vous avez écarté 1 ou les 2 bras.

L'examen des pieds

Vos pieds sont examinés avec attention et un bilan par un pédicure-podologue peut être demandé par le médecin :

  • Avez-vous des déformations du pied (hallux valgus par exemple), des pieds plats ou creux, des appuis anormaux sur la plante du pied, des cors, callosités ou durillons ?
  • Vos pieds sont-ils mobiles normalement ?

Un bilan pour rechercher une maladie en cause dans un risque de chute

L'examen du médecin comporte en particulier :

  • un examen cardiovasculaire avec prise de tension artérielle ;
  • un examen neurologique avec recherche d’un déficit moteur, de troubles de l’équilibre, de la sensibilité, de .

S'il recherche une perte de l’audition, des troubles de l’équilibre et une mauvaise vue, votre médecin demande, si besoin, un bilan audiométrique et un avis auprès d'un ophtalmologue.

Des examens complémentaires souvent nécessaires : prise de sang, électrocardiogramme (ECG), écho-doppler cardiaque, écho-doppler artériel, IRM, etc.

  • Institut national de la santé et de la recherche médicale. Activité physique et prévention des chutes chez les personnes âgées. Expertise collective 2015. Site internet : Inserm. Paris ; 2015 [consulté le 8 mars 2022]
  • Ministère des Solidarités et de la santé. Mission Plan antichute des personnes âgées. Site internet : Ministère des Solidarités et de la santé. Paris ; 2021 [consulté le 8 mars 2022]
  • Haute Autorité de santé. Le pied de la personne âgée : approche médicales et prise en charge en pédicurie-podologie. Recommandation de bonne pratique 2020. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2020 [consulté le 8 mars 2022]
  • Collège des enseignants de neurologie. Troubles de marche et de l’équilibre. Site internet : Cen. Paris ; 2019 [consulté le 8 mars 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.