Sommaire : Chlordécone

Comment savoir si je suis exposé à la chlordécone ou si je l’ai été ?

Le dosage sanguin de la chlordécone ou chlordéconémie permet d'évaluer l'exposition au pesticide. La présence de chlordécone dans le sang ne signifie pas que vous êtes ou risquez d'être malade : c'est un signal d'exposition qui doit vous conduire à agir pour la réduire.

La chlordéconémie ou dosage sanguin de la chlordécone

Le niveau d’exposition à la chlordécone est évalué par le dosage sanguin de la chlordécone : la chlordéconémie.

Cet examen permet à chacun d’évaluer son exposition éventuelle à la chlordécone et de bénéficier d’un accompagnement adapté lorsque le taux est élevé.

Qu’est-ce que la chlordéconémie ?

C’est la concentration de chlordécone mesurée dans le sang à un instant donné.

La valeur de ce dosage traduit une exposition récente à la chlordécone ou pouvant avoir eu lieu au cours des deux ou troisbdernières années.
La présence de chlordécone dans le sang ne signifie pas que la personne est malade ; elle ne témoigne que de l'exposition à la chlordécone. Pour connaître les risques associés à l’exposition à la chlordécone, d’autres paramètres sont à prendre en compte comme la durée, le niveau ou encore la source de l’exposition.

Comment faire un test sanguin pour dosage de la chlordéconémie ?

Chaque habitant de la Martinique et de la Guadeloupe peut bénéficier d’un dosage sanguin de la chlordécone.

Les personnes les plus sensibles à risque d’exposition sont particulièrement concernées :

Le test est prescrit par le médecin traitant, le médecin du travail ou une sage-femme.

Le prélèvement et le dosage sont effectués dans un laboratoire de biologie médicale, sur prescription en Guadeloupe et sans prescription en Martinique.

L’examen est pris en charge à 100 % par l’Agence régionale de santé et sans avance de frais.

Si l'examen est demandé par un professionnel de santé, les résultats lui sont adressés.

Comment interpréter les valeurs de chlordéconémie ?

La limite de détection de la chlordécone est de 0,02 microgramme par litre de plasma (partie liquide du sang dans laquelle baignent les cellules sanguines : globules rouges, globules blancs et plaquettes).

La valeur toxicologique de référence (VTR) chronique interne est fondée sur la concentration de chlordécone dans le sang (chlordéconémie). Depuis 2021, cette valeur est de 0,4 microgramme par litre de plasma.

Mes résultats de chlordéconémie

Cette mesure est un indicateur d’exposition à la chlordécone. Elle ne donne pas d’indication sur votre état de santé.

Si votre taux de chlordéconémie est élevé et surtout si le niveau mesuré excède les valeurs-seuils de risques, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement renforcé gratuit et de recommandations pour réduire votre exposition à la chlordécone. En effet, il est possible de diviser par deux la concentration en chlordécone dans le sang en ne consommant plus d’aliment contaminé pendant plusieurs mois (il faut 131 jours pour que le taux sanguin de chlordécone diminue de moitié en l'absence de nouvelle exposition).

Chlodéconémie et mesure de l'imprégnation par la chlordécone de la population

Cette mesure permet également d’analyser les données d’imprégnation des populations par la chlordécone. Ce seuil sert à interpréter les chlordéconémies à l’échelle de la population :

  • en dessous de 0,4 microgramme par litre de plasma, sur une longue période, le risque d’apparition d’effets néfastes dans la population est jugé négligeable ;
  • si cette valeur est dépassée durablement, il n’est pas possible d’écarter un risque d’apparition d’effets néfastes dans la population.

Exposition à la chlordécone : grossesse ou projet de maternité

Il est recommandé aux femmes à risque d’exposition souhaitant avoir un enfant ou déjà enceintes, d’aborder la question avec leur médecin ou sage-femme dès :

Un dosage de la chlordécone pourra leur être proposé.

La mesure de l’exposition à la chlordécone par voie alimentaire

L’exposition à la chlordécone par voie alimentaire peut être mesurée.

Le but est de calculer la quantité de chlordécone ingérée quotidiennement par la population selon son lieu d’habitation et selon ses habitudes alimentaires.

Cette mesure permet donc d’analyser l'exposition alimentaire de la population à la chlordécone, d’estimer la part de cette population qui est surexposée et d’identifier les personnes à risque du fait de leurs habitudes alimentaires.

Cette mesure permet également de savoir quels sont les aliments les plus problématiques, ceux qui contribuent le plus aux expositions élevées, et donc ceux pour lesquels une attention particulière est nécessaire.

Pour qualifier cette exposition par voie alimentaire, une valeur toxicologique de référence (VTR) chronique externe a été définie. Elle représente la quantité de chlordécone ingérée quotidiennement à travers l’alimentation sur une longue période.

En 2021, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a recommandé d’abaisser la VTR externe de 0,5 à 0,17 microgramme par kilo de poids corporel et par jour afin de prendre en compte les effets nocifs de la chlordécone sur la reproduction (fertilité, toxicité in utero) observés sur modèles animaux.

En dessous de cette valeur, le risque d’apparition d’effets néfastes dans la population est jugé négligeable.

Exposition de la population antillaise à la chlordécone : chiffres expertise Anses 2021

Une partie de la population antillaise présente un risque de dépassement des valeurs toxicologiques de référence à la chlordécone.

Taux de chlordéconémie

  • 95 % de la population adulte guadeloupéenne présentent une chlordéconémie qui dépasse la limite de détection et, parmi ces personnes, 14 % présentent un dépassement de la valeur toxicologique de référence (VTR) chronique interne (0,4 microgramme par litre de plasma) ;
  • 92 % de la population adulte martiniquaise présentent une chlordéconémie dépassant la limite de détection et, parmi ces personnes, 25 % présentent un dépassement de la VTR chronique interne.

Exposition par l'alimentation à la chlordécone

2 % à 12 % de la population antillaise présentent des dépassements de la valeur toxicologique de référence chronique externe. Elle est fixée à 0,17 microgramme par kilo de poids corporel par jour.

  • Plan Chlordécone. Comité de pilotage scientifique national. Chlordécone, connaître pour agir - Point de situation 2022 sur les connaissances scientifiques.
  • Santé publique France. Chlordécone et autres pesticides. Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ;2018 [consulté le 2 juin 2023]
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Chlordécone aux Antilles : des pratiques efficaces existent pour réduire l’exposition alimentaire. Site internet : Anses ; 2022 [consulté le 2 juin 2023]
  • Ministère de la santé et de la prévention. Le plan chlordécone IV (2021-2027). Site internet : Ministère de la santé et de la prévention. Paris ; 2022 [consulté le 2 juin 2023]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.