Le traitement des caries

La partie d'une dent détruite par une carie ne se répare pas naturellement. Les traitements sont différents selon l'importance de la carie. Le traitement est le plus conservateur possible. Si la pulpe dentaire est atteinte, la dévitalisation et la pose d’une couronne prothétique sont nécessaires.

Les différents traitements de la carie

L'objectif du traitement des caries est de conserver le maximum de tissus dentaires et chaque fois que cela est possible de maintenir la dent vivante. La nature des soins est adaptée au stade d'évolution de la carie.

Traitement d'une carie simple, peu profonde

Lorsque la carie n'atteint que l'émail très superficiellement, la dent peut être traitée, de manière non invasive, par reminéralisation à l'aide de vernis fluorés ou de scellement de sillons.

Lorsque la carie atteint la , une intervention restauratrice est nécessaire. Les tissus dentaires infectés sont totalement éliminés en préservant au maximum les structures de la dent. La cavité formée est obturée, en fonction de la taille de la lésion et de sa localisation, avec de l’amalgame dentaire (alliage de mercure et d'argent) ou avec un matériau composite adhésif plus esthétique et plus conservateur. C'est l'obturation.

Lorsque la carie touche la en profondeur, la dent est fragilisée. Une restauration en résine composite, en céramique ou en or (inlay-onlay), réalisée en laboratoire à partir d’un moulage de la dent, peut être nécessaire pour combler une perte de substance dentaire volumineuse. Plus résistante et durable que les composites ou les amalgames effectués directement au cabinet dentaire, elle renforce les tissus dentaires résiduels.

Traitement d’une carie avec atteinte pulpaire

Lorsque la pulpe de la dent est atteinte par la carie, tout le tissu pulpaire est extrait et l’intérieur des canaux des racines dentaires est nettoyé et désinfecté. C’est la pulpectomie (dévitalisation).

L’intérieur des racines est ensuite obturé à l’aide de cônes de gutta (dérivé du caoutchouc) associés à un ciment de scellement qui, en tapissant les parois des canaux, va bloquer la croissance des bactéries encore présentes pouvant être source d'une infection. L’obturation des canaux assure également l'étanchéité afin de prévenir toute pénétration de débris alimentaires.

Ce traitement de la carie est réalisé sous contrôle radiographique.

Dans quelques cas, un traitement permettant d’obtenir la cicatrisation dentino-pulpaire est possible ; il est réalisé à l’aide d’un biomatériau placé au contact de la plaie pulpaire. C’est le coiffage pulpaire. Il permet, de conserver la pulpe vivante, notamment chez les jeunes, le développement des racines de la dent s’achevant au cours de la croissance.

Reconstitution coronaire après traitement d'une carie traitée par pulpectomie

Une fois la pulpectomie réalisée, la dent est reconstituée, dans un second temps, à l’aide d’une couronne prothétique en métal ou en céramique. Lorsque le délabrement de la dent dévitalisée est important, une reconstitution ancrée dans la ou les racines est réalisée préalablement pour consolider la dent. Elle sert de support à la future couronne. Cette reconstitution peut être effectuée soit directement au cabinet dentaire à l’aide d’un matériau spécifique, soit en faisant intervenir des techniques de laboratoire, majoritairement coulées (c'est l'inlay-core).

Soins dentaires chez les personnes à risque d'endocardite (infection de la paroi interne du cœur)

Pour les personnes ayant un risque d'infection de l'endocarde (présence d'une anomalie d'une valve cardiaque, d'une sonde intra-cardiaque, etc.), les soins dentaires, s'ils sont invasifs (pulpectomie par exemple), sont réalisés avec dans des conditions strictes :

  • Une antisepsie par bain de bouche pendant 1 min avant tout geste bucco-dentaire (invasif ou non) à la chlorhexidine chez l’ensemble des patients à risque.
  • Une antibioprophylaxie est nécessaire et l'antibiotique est pris dans l'heure précédant l'acte.

Chez l’enfant, il est important de soigner une dent de lait cariée

Soigner les caries des dents de lait permet de protéger les dents définitives. En effet, les dents temporaires servent de guide à la poussée des dents permanentes.

Il faut donc toujours soigner une dent de lait cariée pour :

  • éviter les douleurs ;
  • prévenir les risques de diffusion de l’infection dans d’autres endroits du corps ;
  • maintenir un milieu buccal sain pour l’évolution des dents définitives.

Il est aussi important de conserver les dents de lait jusqu’à ce qu’elles tombent pour :

  • conserver la force de mastication de l’enfant ;
  • éviter les troubles de l’élocution qui peuvent être un handicap à l’école ;
  • prévenir les habitudes néfastes (tics) avec la langue ;
  • préserver l’espace pour les dents définitives.

Les points clés sur la carie dentaire

Voici l’essentiel de ce qu’il faut retenir sur le traitement de la carie dentaire :

  • je consulte au moins 1 fois par an mon chirurgien-dentiste pour surveiller l’apparition des caries ;
  • si mon enfant a des caries sur ses dents de lait, je les fais impérativement soigner ;
  • dès que mon enfant a 3 ans, je profite de l’examen bucco-dentaire M’T dents offert par l’Assurance Maladie pour faire vérifier la santé de ses dents. Il bénéficie de soins totalement pris en charge par l’Assurance Maladie quand ils sont nécessaires (hors prothèses et orthodontie). Ces rendez-vous lui sont proposés ensuite tous les 3 ans jusqu'à ses 24 ans ;
  • mon chirurgien-dentiste peut proposer des actes de prévention des caries, pour mon enfant, en fonction du risque carieux : application de vernis fluoré ou de gel fluoré, scellement des sillons des premières et secondes molaires permanentes.

Comprendre avec des images et des mots simples

Voici une liste de bandes dessinées, pour comprendre et prendre soin de votre santé. Elles ont été réalisées par l’association CoActis Santé, avec des images et des mots simples. Ces fiches peuvent être adaptées selon votre profil (femme, homme, enfant, malentendant…).

Si vous avez une question sur vos dents, deux BD peuvent vous aider :

En cas de carie, votre dentiste peut vous proposer de prendre du M.E.O.P.A. avant de vous soigner. Pour en savoir plus sur ce médicament, vous pouvez lire la bande dessinée Le M.E.O.P.A. – Pour avoir moins mal pendant un soin sur le site santebd.org.

  • Haute Autorité de santé (HAS). Recommandations pour la pratique clinique- Appréciation du risque carieux et indications du scellement prophylactique des sillons des premières et deuxièmes molaires permanentes chez les sujets de moins de 18 ans. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2005 [consulté le 23 mai 2024]
  • De La Dure-Molla M, Naulin-Ifi C, Eid-Blanchot. Carie et ses complications chez l'enfant. EMC - Odontologie 2013;8(2):1-11 [Article 23-410-C-10]
  • National Health service. Dental Abscess. Site internet : NHS. Londres ; 2022 [consulté le 23 mai 2024]
  • Haute Autorité de la santé. Traitement endodontique - Rapport d’évaluation technologique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2008 [consulté le 23 mai 2024]
  • Haute Autorité de la santé. Prise en charge bucco-dentaire des patients à haut risque d’endocardite infectieuse. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2024 [consulté le 23 mai 2024]
  • Recommandation de bonne pratique - Mis en ligne le 29 nov. 2021 - Mis à jour le 12 avr. 2024
  • Decup F, Marczak E, Soenen A, Guerrieri A. L’état “dent dépulpée”. Données essentielles. Réalités Cliniques 2011;22(1):5-13
  • Journal de la Société Odontologique de Paris n° 1, janvier 2011. Inlays-onlays : un état des lieux pratique pour une application immédiate au cabinet. Site internet : SOP. Paris ; 2011 [consulté le 23 mai 2024]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Reconstitution d’une dent par matériau incrusté (inlay-onlay). Rapport d’évaluation technologique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2009 [consulté le 23 mai 2024]
  • Léon Perlemuter L., Perlemuter G. Foyers infectieux dentaires. Guide de thérapeutique Perlemuter 2021:1-90. Elsevier Masson 
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.