Les facteurs de risque des cancers et comment en prévenir certains

16 juillet 2021
Les facteurs de risque des cancers peuvent être héréditaires, liés à l'âge, à l'environnement ou à son mode de vie. Il est possible de réduire les risques d'avoir un cancer en adoptant des habitudes saines et bénéfiques pour sa santé.

Quels sont les facteurs de risque de cancer ?

Le cancer n’est pas lié à une cause unique. Il résulte d’un ensemble de facteurs pouvant interagir entre eux. Ces facteurs de risques peuvent être internes ou externes.

Les facteurs de risque internes

Ces facteurs sont liés l’âge ou à l’histoire familiale.

En effet, même si des cancers peuvent apparaître à tout âge, ils deviennent de plus en plus fréquents au fil des années, notamment après l'âge de 60 ans. Cela est dû au cumul des agressions subies par les cellules au fil de la vie et, probablement, à une moindre efficacité des mécanismes de réparation de l'ADN.

Toutefois, certaines personnes présentent plus de risques de développer un cancer que d'autres parce qu'à leur naissance, elles portent certaines mutations dans un ou plusieurs de leurs gènes. Moins d’un cancer sur dix aurait une origine héréditaire.

Les facteurs de risque externes

Ces facteurs peuvent être liés à l'environnement. Les agressions répétées de l'ADN des cellules par des rayonnements (d'origine nucléaire ou solaire) ou par des produits industriels favorisent l'apparition de cellules cancéreuses. Aussi, l’origine de certains cancers peut provenir de virus ou de bactéries comme, par exemple :

Le tabagisme et la consommation d’alcool sont les deux facteurs de risque de cancer les plus importants. D’autres facteurs liés au mode de vie peuvent favoriser leur apparition : une mauvaise alimentation, l’exposition au soleil, etc.

infographie présentant la proportion des cancers liés aux principaux facteurs de risque

Proportion des cancers liés aux principaux facteurs de risque

  • Tabac : 19,8 %
  • Alcool : 8 %
  • Alimentation déséquilibrée : 5,4 %
  • Surpoids : 5,4 %
  • Certaines infections (papillomavirus, helicobacter pylori, virus des hépatites B et C) : 4 %
  • Expositions professionnelles : 3,6 %
  • Rayonnements UV (soleil, cabine UV) : 3 %
  • Radiations ionisantes (radon, expositions diagnostiques) : 1,8 %
  • Manque d'activité physique (inférieure à 30 minutes / jour) : 0,9 %
  • Traitement hormonaux (ménopause) : 0,6 %
  • Ne pas avoir allaité : 0,5 %
  • Particules fines : 0,4 %

On peut prévenir 40 % des cas de cancers (142 000 / an) grâce à des changements de comportements et des modes de vie (source : CIRC / INCa 2018)

Comment prévenir au mieux certains cancers ?

En agissant sur les facteurs externes, environ 40 % des cancers pourraient être évités. Même si le « risque zéro » n’existe pas, il est possible de mettre en place des actions au quotidien pour préserver sa santé. Ainsi, changer quelques-uns de ses comportements apparaît comme un moyen d’action essentiel pour prévenir certains cancers. Il est notamment recommandé :

Ces conseils de prévention sont également bénéfiques pour réduire le risque d'autres maladies chroniques telles que les affections cardiovasculaires, le diabète, la bronchopneumopathie obstructive chronique, etc. Ils permettent aussi d'améliorer sa qualité de vie.

Les autorités sanitaires et l’État ont par ailleurs mis en place des mesures de prévention collective sur l’exposition à d’autres facteurs environnementaux.

  • Institut national du cancer (INCa). Réduire les risques de cancer. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2014 [consulté le 18 mai 2021]
  • Institut national du cancer (INCa). Facteurs de risque. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2021 [consulté le 18 mai 2021]