Le bruit : de quoi parle-t-on ?

Le bruit est une sensation auditive ressentie le plus souvent comme désagréable et perçue comme une gêne ou une nuisance. Les nuisances sonores de l'environnement sont multiples.

Qu'est-ce que le bruit ?

Le bruit est une sensation auditive. Il est ressenti le plus souvent comme désagréable et perçu comme une gêne ou une nuisance.

La source du bruit est multiple. On parle souvent de pollution sonore due au bruit produit.

Le bruit fait partie du quotidien et 86 % des français se déclarent gênés par le bruit et leur environnement sonore.

Le bruit environnemental

Il inclut le bruit produit par :

  • les moyens de transport : véhicules routiers, trains, avions, bateaux ;
  • les industries, les chantiers de construction et les travaux ;
  • les activités culturelles, sportives ou de loisir :
    • la musique des discothèques, spectacles et festivals ;
    • les armes à feu ;
    • les véhicules récréatifs, comme les motos, etc. ;
  • le voisinage :
    • à l’extérieur : les climatisations, les équipements de jardinage à moteur, etc. ;
    • à l’intérieur : les fêtes, la musique, les appareils ménagers bruyants, comme les aspirateurs, etc.

Quels sont les niveaux de bruit qui vous entourent ?

Un son est caractérisé par sa fréquence (grave ou aiguë), exprimée en Hertz (Hz), et par son intensité, mesurée en décibels (dB).

Voici quelques exemples de la vie courante d’intensité de bruit :

  • 10 décibels : cabine de prise de sons ;
  • 25 décibels : chuchotement ;
  • 30 décibels : lieux calmes (chambre à coucher, salle de repos des écoles maternelles) ;
  • 40 à 60 décibels : conversation, histoire racontée à un enfant, bibliothèque et lieux calmes ;
  • 65 décibels : rue animée, salle de classe ;
  • 70 à 80 décibels : rue bruyante, brasserie, aspirateur, téléviseur, crèche, salle de classe bruyante ;
  • 85 décibels : seuil de danger pour l'oreille (aboiements, bébé qui pleure) ;
  • 90 décibels : tondeuse à gazon à moteur à essence, cour de récréation animée, cantine fortement agitée et bruyante, sortie d'école ;
  • 100 décibels : bruit du marteau piqueur ou d'un baladeur à volume maximum ;
  • 105 à 120 décibels : sirène d'ambulance, concert sonorisé ou discothèque ;
  • 120 à 130 décibels : seuil de douleur pour l’être humain, circuit de formule 1, réacteur d'avion au décollage à 100 m ;
  • 140 décibels : feux d'artifices.

Mesurer le bruit de votre environnement grâce à un sonomètre.

L’application Höra mise à disposition par la Fondation Pour l’Audition propose une fonctionnalité sonomètre.

Pourquoi le bruit est-il dangereux pour la santé ?

Chaque personne a sa propre perception du bruit et une sensibilité différente. Chez certains, l’impression de gêne peut être importante ; pour d’autres la gêne peut être faible, comme chez les adolescents qui apprécient d’écouter de la musique très fort.

Le bruit est un risque invisible, familier qui ne laisse apparemment pas de trace lorsqu’il s’arrête. Les effets négatifs du bruit sont rarement immédiats. Les conséquences du bruit sur la santé surviennent le plus souvent longtemps après l’exposition (surdité, stress, insomnie, etc.)

L’exposition au bruit a donc des effets nocifs sur la santé. La gravité des effets dépend de plusieurs facteurs :

  • intensité ;
  • fréquence du bruit ;
  • pureté ;
  • émergence (soudaineté) ;
  • durée d'exposition ;
  • vulnérabilité individuelle ;
  • association avec d’autres expositions à risque (agents chimiques ou médicamenteux par exemple).

Des ressources en langage « facile à lire et à comprendre » (FALC)

Consultez les informations en langage « facile à lire et à comprendre » (FALC) sur le fonctionnement des oreilles et le déroulement d’une consultation chez un médecin ORL, en téléchargeant la bande dessinée L’audition - la santé de mes oreilles (PDF), réalisée par l’association CoActis Santé dans le cadre de son projet SantéBD.

  • Haut Conseil de la santé publique Niveaux acceptables d’expositions aux niveaux sonores élevés de la musique. Site : HCSP. Paris ; 2013 [consulté le 30 août 2022]
  • Institut national de recherche et de sécurité. Exposition au bruit. Site : INRS. Paris ; 2022 [consulté le 30 août 2022]
  • Ministère de la Santé et de la prévention. Prévention des risques liés au bruit. Site : Ministère des solidarités et de la santé. Paris ; 2022 [consulté le 30 août 2022]
  • Gouvernement du Québec. Effets du bruit environnemental sur la santé physique. Site : Québec.ca. Québec (Canada) ; 2022 [consulté le 30 août 2022]
  • Environnement sonore des nouveau-nés prématurés dans des services hospitaliers franciliens. Evaluation et recommandations Décembre 2018. ARS Ile-de-France. Site : ARS Ile-de-France. Saint-Denis (France) ; 2018 [consulté le 30 août 2022]
  • Centre d’information et de documentation sur le bruit (CIBD). Grandir avec les sons. Site internet : bruit.fr. Paris ; 2014 [consulté le 30 août 2022]
  • Ministère de l'Intérieur. Les sons amplifiés : quelle règlementation applicable ? Ministère de l’Intérieur. Paris ; 2021 [consulté le 30 août 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.