Reconnaître une bronchiolite

13 décembre 2017
La bronchiolite est une infection virale aiguë qui touche les bronchioles (petites bronches) des nourrissons. Malgré des symptômes impressionnants : toux, respiration rapide et sifflante, la bronchiolite est le plus souvent une affection bénigne.

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite est une infection virale respiratoire atteignant les bronchioles. Elle atteint les nourrissons de moins de 2 ans.

Elle est due à un virus, le plus souvent le Virus Respiratoire Syncytial (VRS). Le virus provoque une inflammation des parois des bronchioles (les plus petites bronches) et une augmentation des sécrétions responsables d’un phénomène d’obstruction.

La bronchiolite est très contagieuse. Le virus présent dans la salive et les sécrétions du nez est transmis :

  • directement de personne à personne, par les sécrétions bronchiques (éternuements, postillons, toux, mouchage...) ou un contact entre personnes (baiser) ;
  • indirectement, par l'intermédiaire des mains ou d'objets souillés par la salive (jouets, linges de toilette, aliments ou boissons contaminés...)

La bronchiolite sévit sous forme d’épidémies en automne et en hiver fréquemment chez les nourrissons de 2 à 8 mois. Chaque année en France, près de 30 % des nourrissons de moins de deux ans sont atteints.

Bronche, bronchioles et

Schéma : bronchiole

Les symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite débute généralement par un simple rhume ou par une rhinopharyngite avec une légère fièvre.

Petit à petit, une toux sèche apparaît, puis survient une gêne respiratoire qui se traduit par une respiration rapide et sifflante. À ce stade de la maladie, l'enfant peut avoir des difficultés à s'alimenter.

Les symptômes s’atténuent en quelques jours et l'enfant guérit en 8 à 10 jours, mais une toux résiduelle peut persister une quinzaine de jours avant de disparaître.

Malgré des symptômes souvent impressionnants, la bronchiolite est une maladie bénigne.

Cependant, les bébés de moins de 3 mois ou les nourrissons fragiles (nourrissons nés prématurement ou souffrant d'une maladie) requièrent une surveillance attentive et dans certains cas, la bronchiolite impose l’hospitalisation du bébé.

© Assurance Maladie

Sources
  • Santé publique France-InVS. Bronchiolite : Aide-mémoire. Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2017 [consulté le 12 décembre 2017]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Pertinence du recours à l'hospitalisation pour bronchiolite. Site internet : HAS. Saint Denis La Plaine (France) ; 2012 [consulté le 12 décembre 2017]
  • Agence nationale d'accréditation et d'évaluation en santé, Union régionale des médecins libéraux d'Ile de France. Conférence de consensus - Prise en charge de la bronchiolite du nourrisson. Site internet : Haute Autorité de santé. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2000 [consulté le 12 décembre 2017]
  • National Institut for Health and Care Excellence. Bronchiolitis in children. Site internet : Nice. Londres : 2016 [consulté le 15 mai 2017]