Comprendre la BPCO

12 décembre 2017
La BPCO ou bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie respiratoire chronique due à une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Sa principale cause est le tabagisme.

Qu’est-ce que la BPCO ?

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie chronique inflammatoire qui touche les bronches. Elle progresse lentement et devient invalidante. Elle se caractérise par une diminution progressive du souffle, liée à plusieurs facteurs :

  • les parois des bronches et des bronchioles deviennent plus épaisses et les cellules produisent plus de que d'habitude. Les voies respiratoires ont un calibre diminué et sont encombrées ;
  • les petites bronches (bronchioles) et les alvéoles des poumons se déforment et perdent leur élasticité ;
  • puis les , qui permettent les échanges gazeux lors de la respiration, sont détruites (emphysème).

Les lésions bronchopulmonaires de la BPCO

Schéma : appareil respiratoire, bronches , bronchioles, alvéoles

 

Test BPCO

En 6 questions, ce test vous permet d'évaluer la probabilité que vous ayez une bronchopneumopathie chronique obstructive.

Les facteurs favorisant la BPCO

Dans plus de 80 % des cas, la cause de la BPCO est le tabac.

Le risque augmente avec l'ancienneté et l'intensité de l'intoxication tabagique. L'arrêt du tabac, à tous les stades de la maladie, permet de stabiliser la fonction respiratoire du patient.

Les autres facteurs favorisants sont :

  • le tabagisme passif ;
  • la consommation de cannabis ;
  • l'exposition à la pollution de l'air au travail et dans l'environnement : par exemple, l'industrie minière (poussières de charbon, de silice), l'industrie du textile (poussières organiques) et le secteur agricole (élevage de porcs, silos à grain, production laitière) ;
  • les antécédents d'infections pulmonaires pendant l'enfance ;
  • l'hérédité responsable de troubles génétiques rares comme la déficience en antitrypsine alpha 1 : synthétisée par le foie dont le déficit est observé dans certaines maladies pulmonaires (emphysème) et hépatiques (cirrhose de l'enfant)
Quelques chiffres concernant la BPCO en France

En 2016 :

  • 7,5 % des adultes de plus de 40 ans ont une BPCO, soit environ 2,5 millions de personnes,
  • 120 000 hospitalisations pour BPCO,
  • 16 000 personnes sont mortes des suites d'une BPCO.

L'arrêt du tabac et la prise en charge précoce de la maladie permettent de diminuer le nombre d'hospitalisations et de décès.

 

© Blausen Medical

Sources
  • Collège des enseignants de pneumologie. Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Site internet : Société de pneumologie de langue française. Paris ; 2017 [consulté le 12 décembre 2017]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Bronchopneumopathie chronique obstructive : trois outils pour améliorer le parcours de soins des patients. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2016 [consulté le 12 décembre 2017]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Bronchopneumopathie chronique obstructive - Guide parcours de soins. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 12 décembre 2017]