Boulimie et hyperphagie boulimique : définition et causes

16 avril 2019
La boulimie se caractérise par des prises compulsives de quantités importantes de nourriture suivies de comportements compensatoires (vomissements, prise de laxatifs, jeûne ou exercice physique excessif...). Ces derniers sont absents dans l'hyperphagie boulimique. Ces troubles du comportement alimentaire sont générés par de multiples facteurs personnels et sociaux.

Boulimie et hyperphagie boulimique : de quoi parle-t-on ?

La boulimie et l'hyperphagie boulimique font partie, avec l'anorexie mentale, des troubles du comportement alimentaire.

Les troubles du comportement alimentaire (TCA) sont des conduites alimentaires différentes de celles habituellement adoptées par les personnes vivant dans le même environnement. Ces troubles sont importants et durables et ont des répercussions psychologiques et physiques.

La boulimie se caractérise par des crises au cours desquelles la personne absorbe de manière compulsive de grandes quantités de nourriture, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Ces crises de boulimie sont suivies de comportements compensatoires inappropriés tels que vomissements, utilisation de laxatifs, de , jeûne entre les crises et exercice physique excessif.

On parle d'hyperphagie boulimique lorsque les épisodes récurrents de crises de boulimie ne sont pas associés à des comportements compensatoires (vomissements, utilisation de laxatifs...). En général l'hyperphagie boulimique occasionne un surpoids ou une obésité.

La boulimie et l'hyperphagie boulimique sont-elles fréquentes ?

La boulimie touche environ 1,5 % des 11–20 ans et concernerait environ trois jeunes filles pour un garçon. La boulimie débute généralement plus tard que l'anorexie mentale, avec un pic de fréquence vers 19–20 ans. La sévérité de la boulimie est variable.

L’hyperphagie boulimique est plus fréquente (3 à 5 % de la population). Elle touche presque autant les hommes que les femmes et elle est plus souvent diagnostiquée à l’âge adulte. Elle a un rôle important dans la survenue d'un surpoids ou d'une obésité.

La fréquence de ces troubles est probablement sous-estimée car les personnes souffrant de boulimie consultent peu et les personnes souffrant d'hyperphagie boulimique consultent pour surpoids sans évoquer leur trouble du comportement alimentaire.

Quels sont les facteurs favorisant la boulimie et l'hyperphagie boulimique ?

Le comportement alimentaire dépend de facteurs génétiques et psychologiques individuels, mais il est également influencé par des facteurs environnementaux, familiaux et socioculturels.

Les troubles des conduites alimentaires conduisant à la boulimie sont donc la résultante de facteurs multiples :

  • Facteurs de vulnérabilité génétique et facteurs psychologiques : un épisode dépressif, des troubles de la personnalité, une baisse de l’estime de soi, un perfectionnisme sont plus souvent présents chez les personnes présentant des troubles du comportement alimentaire.
  • Facteurs familiaux et sociaux : l'impact culturel et le rôle social de l'alimentation influencent le comportement alimentaire.
  • Facteurs déclenchants et d'entretien : des évènements de la vie (facteurs de stress psychiques) peuvent déclenchés un trouble du comportement alimentaire et des modifications neurologiques et métaboliques des systèmes de régulation de l’appétit peuvent influer sur leur chronicité.

  • Ministère des Solidarités et de la santé. Prévention des troubles du comportement alimentaire chez les jeunes. Site internet : Ministère des Solidarités et de la santé. Paris ; 2017 [consulté le 28 mars 2019]
  • Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse. Des troubles alimentaires ? Site internet : Jeunes.gouv.fr. Paris ; 2015 [consulté le 28 mars 2019]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Boulimie et hyperphagie boulimique Repérage et éléments généraux de prise en charge : HAS. Saint-Denis La Plaine ; 2015 [consulté le 28 mars 2019]
  • Collège national universitaire des enseignants d'addictologie. Troubles des conduites alimentaires chez l'adolescent et l'adulte. Site internet : Cunea. CHU Nancy. Vandoeuvre lès Nancy (France) ; 2019 [consulté le 28 mars 2019]