Le traitement, l’évolution et la prévention du bouchon de cérumen

26 juin 2017
Si le bouchon de cérumen persiste après avoir essayé de l’enlever par vous-même, l’intervention de votre médecin est nécessaire. Dans tous les cas, aucune complication grave ne peut survenir. Les récidives peuvent être prévenues en nettoyant l’oreille au moyen d’un jet d’eau tiède, pendant la douche.

Le traitement du bouchon de cérumen

L’extraction d’un bouchon de cérumen est possible à réaliser soi même, à condition que sa taille et sa position le permettent, et de bien respecter les instructions données par la notice des médicaments concernés (à base de xylène).

Si vous avez des doutes ou que l’opération ne vous semble pas avoir réussi correctement, consultez votre médecin traitant. Lors de la consultation, votre médecin traitant examine le conduit auditif. S’il constate la présence d’un bouchon de cérumen, il procède à un nettoyage d’oreille qui se déroule en une ou deux étapes :

  • le ramollissement du bouchon n’est pas systématique. Il peut être effectué pour faciliter l’extraction, avec de l’eau tiède additionnée de bicarbonate de soude ou d’eau oxygénée. Parfois, le médecin prescrit aussi un produit à appliquer à la maison durant plusieurs jours (solution pour auriculaire).
  • l’irrigation du conduit auditif est effectuée à l’eau tiède, avec une poire ou une seringue munie d’un petit tuyau souple. Cette opération permet de fragmenter le bouchon pour le déloger, morceau par morceau.

Si cette méthode échoue ou en cas de perforation du (contre-indication à l’introduction de liquide dans l’oreille), une extraction manuelle est pratiquée.

Elle est réalisée le plus souvent par un oto-rhino-laryngologiste (spécialiste du nez, de la gorge et des oreilles). Il utilise des instruments à bout arrondis (curettes), placés au bout d’un manche et insérés dans le conduit auditif. Des instruments d’aspiration (ex. : petite pompe) lui permettent ensuite d’extraire les débris du bouchon.

L'évolution : un problème bénin

Un bouchon de cérumen n’entraîne aucune complication sérieuse. Toutefois, s’il n’est pas enlevé rapidement, il peut évoluer de plusieurs manières différentes :

  • il risque de grossir et de durcir, ce qui rendra son extraction plus difficile ;
  • il engendre parfois une irritation, voire une inflammation du conduit auditif (otite externe). Dans ce cas, après l’ablation du bouchon, le canal nécessite souvent des soins pendant plusieurs semaines.

La prévention du bouchon de cérumen

Voici quelques bons gestes pour éviter les bouchons de cérumen

Le cérumen (ou cire) est une substance protectrice pour l’oreille, et n’a pas besoin d’être retiré. Seule la partie visible du conduit auditif peut, si nécessaire, être nettoyée. Pour cela, n’employez ni coton-tige, ni aucun autre instrument : cela pourrait causer des lésions ou créer un bouchon. Utilisez un linge humidifié placé sur le bout d’un doigt pour nettoyer doucement l'orifice et le pavillon de l’oreille, sans essayer d’enfoncer le doigt dans le conduit. Cela permet d'éliminer l'excédent de cérumen.

Enfin, les personnes sujettes à des bouchons de cérumen récidivants (adultes ou enfants), et qui ne présentent pas de perforation du , peuvent prévenir leur apparition en se passant un jet d’eau tiède dans les oreilles durant la douche.

Sources
  • National Institutes of Health. Ear wax. Site internet : MedlinePlus. Bethseda (USA) ; 2016 [consulté le 19 juin 2017]
  • National Health Service (NHS). Ear wax. Site internet : NHS Choices. Londres ; 2015 [consulté le 19 juin 2017]
  • Armstrong C. Practice guidelines - Diagnosis and management of cerumen impaction. Am Fam Physician. 2009;80(9):1011-13.