Sommaire : Asthme de l'adulte au quotidien

Allergie et fêtes de fin d’année

À l’approche des fêtes de fin d’année, les sapins de Noël font leur entrée dans les maisons, mais attention aux allergies au sapin pouvant être un facteur déclenchant d’asthme !

Ce syndrome, peu courant, est provoqué par les moisissures qui se développent dans les sapins. Il s’apparente à une rhinite allergique saisonnière survenant en plein hiver : toux, essoufflement, conjonctivite, larmoiement, nez qui coule, tous les signes peuvent être rassemblés.

D’où quelques conseils :

  • En cas d’allergie au sapin de Noël : ne pas installer votre sapin trop tôt en décembre et ne pas le garder trop longtemps car cela permet le développement des moisissures. Bien aérer la pièce tous les jours.
  • Il est conseillé de le laver ou le nettoyer avec un aspirateur.
  • Bien dépoussiérer les décorations de Noël avant les installer car les moisissures et les poussières peuvent y rester logées d’une année à l’autre.

Autres accessoires de l’ambiance de fête : l’encens et les bougies

Eviter de les utiliser lorsque l’on est atteint d’asthme. Les fumées, qu’elles soient issues de feux de cheminée, d’encens ou de bougies sont irritantes. Il faut opter plutôt pour des illuminations type LED pour éviter ces irritations !

Si on utilise également de la neige artificielle ou une bombe décorative, il faut respecter la distance de pulvérisation recommandée.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
* champ obligatoire