Comprendre le risque allergique, lors de la 15ème journée nationale de l’asthme

31 mars 2021
Tous les ans, le risque d’allergie au pollen varie en fonction des saisons et de la situation géographique. Cela peut avoir une incidence sur les personnes atteintes d’asthme, qui sont plus sensibles aux allergènes.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « les plus gros facteurs de risque pour le développement de l’asthme sont les substances et particules qui sont inhalées et peuvent provoquer des réactions allergiques ». Il est donc nécessaire d’être attentif au risque allergique pour prévenir d’éventuels problèmes respiratoires.

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A) créé en 1996, est une association qui étudie le contenu de l'air en particules biologiques (pollens, moisissures) qui peut avoir une incidence sur le risque allergique pour la population française. Afin de mieux contrôler ces allergies, leur site internet propose de mesurer en temps réel l’intensité du risque allergique par département ou ville sur une carte de France interactive.

Par ailleurs, le 16 mars 2021 s’est tenue la 15ème journée française de l’allergie, organisée par Asthme & Allergies, en partenariat avec l’Association Nationale de Formation Continue en Allergologie (ANAFORCAL), la Société Française d’Allergologie (SFA), le Syndicat Français des Allergologues (SYFAL), l’Association Française pour la Prévention des Allergies (AFPRAL), le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) et la Fédération Française d’Allergologie (FFAL).

A cette occasion, le R.N.S.A en collaboration avec l’Association des Pollinariums Sentinelles de France (APSF) et la Fédération Atmo France, a également produit le rapport annuel de la surveillance des pollens en France pour l’année 2020. Vous pouvez y consulter les résultats obtenus sur l’année passée, des informations sur l’apparition des allergies respiratoires, les bons gestes à adopter, mais aussi des explications sur le dispositif de surveillance nationale mis en place et les acteurs qui y sont engagés.

Le printemps 2020 a été marqué par une quantité importante de pollens de bouleau sur tout le territoire. Cela s’explique par la météo qui a été chaude et sèche, favorisant ainsi leur dispersion. Au moins de juin, un pic de symptômes allergiques a été enregistré avec l’arrivée des pollens de dans le Grand-Ouest français. Ils connaissent un dernier rebond à la fin de l’été avec l’arrivée des pollens d’ambroisie, principalement en Auvergne-Rhône-Alpes.

Lors de cette journée nationale, d’autres actions ont été déployées ; un tchat a eu lieu toute l’après-midi, des allergologues sont venus répondre en direct aux questions des internautes sur l’allergie et sa prise en charge. Le site internet www.allergies-interieur.org a également été lancé, comportant des informations et conseils pratiques pour comprendre l’allergie à l’air intérieur, les symptômes et les allergènes, identifier les moyens de dépistage et les traitements. N’hésitez pas à aller le consulter pour tout savoir sur les allergies intérieures et les empêcher.