Prévenir l'anorexie et les autres troubles du comportement alimentaire

01 avril 2019
L'origine des troubles des comportements alimentaires associe des facteurs personnels et collectifs. En favorisant la parole et en développant l’écoute, particulièrement à l’adolescence, il est possible de prévenir ou de repérer précocement l’anorexie mentale.

La prévention à travers l'éducation pour la santé

Il s'agit, avec l'enfant puis l'adolescent, de :

  • participer à son éducation pour la santé, lui apprendre à développer des comportements sains, comme s'occuper lui-même de sa santé et gérer sa vie quotidienne, à un moment où ses représentations et ses attitudes sont influencées par l'extérieur ;
  • travailler sur l'image du corps, valoriser la diversité des êtres ;
  • agir sur les comportements physiques (activité physique, sports, détente...) et alimentaires (alimentation, convivialité autour des repas) ;
  • aider l'adolescent à s'épanouir dans son environnement social et son milieu de vie (intégration à des groupes, participation à des activités collectives).

Prévenir l'anorexie et les autres troubles du comportement alimentaire

Plusieurs solutions permettent d’éviter l’installation de l’anorexie ou d'autres troubles du comportement alimentaire : boulimie et hyperphagie boulimique.

Prévenir l'anorexie et la boulimie au sein de la famille

La prévention des troubles du comportement alimentaire passe par différentes conduites individuelles et familiales :

  • valoriser l'identité de chacun ;
  • réévaluer ses propres croyances sur la notion de poids "idéal", de conduite alimentaire… ;
  • décourager la restriction calorique ;
  • valoriser le plaisir dans les activités et la prise des repas ;
  • éviter les remarques sur l'apparence et la forme du corps ;
  • mettre en garde contre les médias qui propagent des mythes ;
  • encourager les enfants à ne pas focaliser sur leur apparence ;
  • tenir un journal alimentaire pour s'assurer d'une bonne routine.

Mesures collectives de prévention de l'anorexie et de la boulimie

Par le biais des médias, il est important de sensibiliser le jeune public à l'acceptation de la diversité dans la représentation du corps, ne pas promouvoir des modèles incitant à la maigreur et protéger les populations à risque (mannequins, sportifs de haut niveau...) par des actions de prévention.

L’amélioration des connaissances chez les enseignants et les professionnels de la santé permet également d’assurer la prévention et de diagnostiquer précocement des conduites alimentaires anormales.

Prévenir l'anorexie mentale par des mesures spécifiques pour les mannequins et leur santé

De façon à donner à notre société une image plus réaliste de l'aspect physique et à ne pas faire de la maigreur un idéal de beauté (idéal auquel sont sensibles les jeunes les plus fragiles), la loi de modernisation du système de santé de 2016 et ses décrets d'application de 2017 introduisent l'obligation d’apposer la mention "photographie retouchée" dès lors que la silhouette des mannequins a été affinée ou épaissie par un logiciel de traitement dans les photographies à usage commercial.

L’arrêté du 4 mai 2017 permet aux médecins du travail et de la prévention des risques professionnels, de vérifier, à travers la délivrance d’un certificat médical tous les deux ans, que l’évaluation de l’état de santé des mannequins, notamment au regard de leur indice de masse corporelle, leur permet l’exercice de leur profession.

Quel est l'IMC d'alerte pour les mannequins ?

  • pour les mannequins âgés de plus de 18 ans, les valeurs d'IMC d'alerte sont fixées dans les plages se rapprochant de la maigreur modérée (IMC entre 16 et 16,99) et de la maigreur sévère (IMC inférieur à 16) ;
  • pour les adolescents âgés de 16 à 18 ans, l'IMC d'alerte est fixé en de ça du 3ème percentile des références françaises pour l’âge et le sexe pour les 16-18 ans.
Calculer votre IMC - Indice de masse corporelle

cm
kg

Votre IMC : -
Corpulence normale (18.5 < IMC < 25)
Poids compris entre

  • Ministère des Solidarités et de la santé. Prévention des troubles du comportement alimentaire chez les jeunes. Site internet : Ministère des Solidarités et de la santé. Paris ; 2017 [consulté le 28 mars 2019]
  • Santé publique France - Institut national de prévention et d'éducation pour la santé. Anorexie, boulimie : prévenir, éduquer, soigner. Site internet : Santé publique France. Saint–Maurices ; 2008 [consulté le 28 mars 2019]