Reconnaître une ampoule ou une cloque

15 mai 2017
Une ampoule résulte d'un mécanisme de défense de la peau lors de frottements répétés. La peau devient d’abord rouge, se soulève puis une cloque se forme remplie d’un liquide clair : c’est l’ampoule. Mais il existe, en dehors du frottement, d’autres causes possibles de cloques.

L'ampoule : un mécanisme de défense lors de frottements répétés

Une ampoule (ou phlyctène) est un soulèvement de l' qui forme un renflement rempli d'un liquide clair. Elle est un mécanisme de défense de la peau lors de frottements répétés.

La peau est constituée de 3 couches superposées :

  • l' qui se renouvelle en permanence,
  • le ,
  • l'hypoderme, couche la plus profonde.

Des frottements répétés sur la peau (chaussures inconfortables, utilisation intensive d’un outil…) peuvent l'irriter. L' devient rouge puis se sépare du ; une petite poche se forme et se remplit d’un liquide clair : c’est l’ampoule de frottement (aussi appelée cloque ou, en langage médical, phlyctène).

Formation d’une ampoule

Schéma : ampoules

Cette réaction de la peau sert à protéger les tissus lésés sous l’ampoule. La cloque permet, en effet, d’éviter les pressions sur la plaie sous-jacente et le contact avec les saletés extérieures...
Les ampoules de frottement peuvent être de la taille d'une tête d'épingle mais peuvent mesurer 3 cm de diamètre ou plus. Elles sont douloureuses à la pression.
Les ampoules peuvent parfois être remplies de sang, lorsqu’un petit vaisseau cutané a été endommagé, ou de pus (liquide épais jaune ou vert), quand elles sont infectées.

Comment évolue une ampoule ?

La couche superficielle de la peau qui forme la poche est morte. Une fois percée et vidée de son liquide, l'ampoule se dessèche. La couche de peau profonde entame alors son processus de cicatrisation et de renouvellement. Cela dure environ 1 à 2 semaines.

Où sont situées les ampoules de frottement ?

Elles sont situées le plus fréquemment au niveau :

  • des pieds, du fait de chaussures mal ajustées, d'un effort prolongé (marche, course...) ;
  • des mains, dues à l’utilisation par exemple d'un outil, pendant longtemps, sans port de gants de protection.

La chaleur et l’humidité (transpiration excessive par exemple) favorise leur formation.

Cloques : les autres causes possibles

En dehors du frottement, des cloques (ou phlyctènes), plus nombreuses et de tailles variables, peuvent également apparaître sur la peau.

  • Lors d’une brûlure au deuxième degré : par exemple, une brûlure par liquide chaud, un coup de soleil.
  • Lors d’une allergie de contact (eczéma de contact) à un produit chimique (cosmétique, solvant) ou à une aéllergie grave à un médicament.
  • Lors de maladies : varicelle, zona, herpès, impétigo, dyshidrose, maladies rares de la peau (dermatoses bulleuses), etc.
Sources
  • Portail Santé du Grand-Duché du Luxembourg. Ampoule. Site internet : Sante.lu. Luxembourg ; 2015 [consulté le 24 janvier 2017]
  • National Health Service (NHS). Blisters. Site internet : NHS choices. Londres ; 2015 [consulté le 24 janvier 2017]