Les bons réflexes et la consultation médicale

23 octobre 2017
Les ampoules doivent être soignées rapidement pour éviter les infections. En cas de problème, ou si les cloques ne sont pas dues à un simple frottement, consultez votre médecin traitant.

Que faire en cas d'ampoule liée à un frottement ?

Les mesures à prendre diffèrent en fonction de l’aspect de l’ampoule.

Elle peut se trouver, par exemple, sur un talon ou sur la paume d’une main. Avant que l’ampoule n’apparaisse, appliquez un pansement protecteur qui jouera le rôle de « deuxième peau ».

Il est important de ne pas endommager l'ampoule :

  • donc, ne la percez pas ;
  • recouvrez-la d’un pansement, sans la comprimer, pour la protéger ;
  • la nuit, enlevez le pansement pour permettre à la blessure de sécher ;
  • évitez, par ailleurs, les frottements responsables de l’ampoule, jusqu’à sa guérison. Pour cela, ne portez plus la chaussure « traumatisante », arrêtez de manipuler l’outil en cause...

Il est utile de la percer. Pour cela :

  • lavez-vous les mains avec de l'eau et du savon ;
  • stérilisez une aiguille avec un produit désinfectant ou, à défaut, en la chauffant fortement ;
  • percez doucement le bord de l’ampoule en un ou deux points ;
  • appuyez délicatement sur l’ampoule pour évacuer le liquide qu’elle contient par le(s) trou(s) ainsi réalisé(s) ;
  • n’enlevez pas la peau morte qui la recouvre ;
  • désinfectez la zone concernée avec un désinfectant adapté (n'utilisez pas de gel hydro-alcoolique). Demandez conseil à votre pharmacien ;
  • appliquez un pansement stérile sans serrer ;
  • si l’ampoule est au pied, marchez avec une chaussure mieux adaptée, plus large, plus souple ou évitez, a minima, tout frottement sur la blessure ;
  • changez le pansement dès qu’il est humide ;
  • la nuit, enlevez le pansement pour permettre à la zone de sécher.

Surtout, ne décollez pas la peau morte et ne la découpez pas mais :

  • nettoyez délicatement la zone cutanée où siège l’ampoule avec de l’eau et du savon, ou avec une solution antiseptique (n'utilisez pas de gel hydro-alcoolique). Demandez conseil à votre pharmacien ;
  • appliquez un pansement stérile sans serrer ;
  • si l’ampoule est au pied, marchez avec une chaussure mieux adaptée, plus large, plus souple ou évitez, a minima, tout frottement sur la blessure ;
  • changez le pansement dès qu’il est humide ;
  • la nuit, enlevez le pansement pour permettre à la zone de sécher.

© Inpes

Quand consulter son médecin traitant en présence d'ampoules ou de cloques ?

Vous devez voir un médecin dans les cas suivants.

  • Vous présentez les signes d’une infection : présence d'une zone rouge, enflée et douloureuse autour de la cloque associée à un écoulement de pus et à de la fièvre.
  • Vous avez un diabète, une artérite des membres inférieurs ou vous êtes immunodéprimé et vous avez des ampoules sur les mains ou les pieds ; il y a risque d’infection.

Plusieurs cas de figures sont possibles :

  • Les cloques sont nombreuses : il peut s’agir d’une maladie plus générale (zonavaricelle, maladie bulleuse…)
  • Elles sont situées dans des zones inhabituelles (paupières, intérieur de la bouche…)
  • Les ampoules sont apparues alors que vous étiez en contact avec des produits chimiques ou que vous preniez des médicaments.
  • Les cloques font suite à un coup de soleil grave ou à une autre brûlure grave.

Votre médecin traitant vous examine et si nécessaire, vous prescrit des analyses complémentaires pour faire le diagnostic.

Selon la situation, il vous prescrit ensuite des soins locaux et un traitement adapté en cas de maladie. Uniquement en cas de surinfection bactérienne, il prescrit une antibiothérapie locale ou générale.

Sources
  • Portail Santé du Grand-Duché du Luxembourg. Ampoule. Site internet : Sante.lu. Luxembourg ; 2015 [consulté le 9 octobre 2017]
  • National Health Service (NHS). Blisters. Site internet : NHS choices. Londres ; 2015 [consulté le 9 octobre 2017]