Bien vivre avec des allergies

07 mars 2017
Être allergique peut nécessiter de modifier votre mode de vie, votre environnement et parfois votre profession, en fonction des allergènes responsables.

Adapter son mode de vie en cas d’allergie

Ces changements s'opèrent selon les indications de votre médecin et selon les résultats de votre bilan allergologique, lorsqu'il est effectué.

L'aide d'un conseiller en environnement intérieur (CEI) peut être utile, à la demande de votre médecin.

Vous devez étudier l'étiquetage des aliments industriels. Depuis le 1er juillet 2015, tous les métiers de bouche (restaurateurs, charcutiers, boulangers...) ont l'obligation d’indiquer à proximité immédiate des denrées alimentaires (non préemballées) qu’ils vendent, la présence des 14 allergènes à déclaration obligatoire.

Une allergie en lien avec une exposition professionnelle non gérable sur le lieu de travail peut amener à un changement d'orientation. Parlez-en à votre médecin du travail. Il identifiera le produit en cause et vous conseillera

Prise en charge des allergies professionnelles

Certaines allergies professionnelles peuvent être prises en charge dans le cadre des maladies professionnelles.

Parlez-en à votre médecin du travail ou à votre médecin traitant.

Savoir utiliser une trousse d’urgence en cas de choc anaphylactique

Si vous avez déjà présenté des réactions allergiques sévères, votre médecin traitant vous a prescrit une trousse contenant un stylo d’adrénaline auto-injectable. Apprenez à vous servir du stylo injecteur et gardez toujours la trousse avec vous.

La vie en collectivité du nourrisson et de l'enfant allergique

Même s’il présente une allergie, votre enfant peut être accueilli en crèche, en halte-garderie ou à l'école.

Dans la plupart des cas, il sera indispensable d’établir avec la structure en question un projet d’accueil personnalisé (PAI). Il s’agit d’un document écrit qui permet à l'enfant de bénéficier de son traitement, d'un éventuel régime alimentaire et qui précise les adaptations apportées à la vie de l'enfant pendant son temps de présence dans l'établissement.

Ce document est élaboré à la demande de la famille, lors d’une réunion de concertation réunissant :

  • les parents ;
  • le directeur de la collectivité ;
  • le médecin scolaire ou celui de la structure d’accueil.

Le PAI est rédigé à partir des données transmises par le médecin qui soigne l’enfant, en collaboration avec l’équipe éducative. Il ne dégage pas les parents de leurs responsabilités.

Sources
  • Conseiller médical en environnement intérieur (CMEI). Comment aménager son habitat ? Site internet : CMEI. Strasbourg (France) ; 2015 [consulté le 7 octobre 2015]
  • Vervloet D, Magnan A. Traité d'allergologie. Paris : Médecine-Sciences Flammarion ; 2003.
  • Réseau national de surveillance aerobiologique (RNSA). Surveillance de l'exposition aux pollens et moisissures. Site internet : RNSA. Brussieu (France) ; 2015 [consulté le 7 octobre 2015]
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS). Allergies professionnelles. Site internet : INRS. Paris ; 2013 [consulté le 7 octobre 2015]