Bien préparer un biberon

05 mai 2017
Pour faire un biberon, certaines règles de préparation et de conservation sont préconisées. Ces principes sont importants pour pouvoir donner un biberon bien dosé, à la bonne température. Ils empêchent aussi le développement des microbes dans le lait.

Quels sont les différents types de laits utilisables ?

La plupart des laits infantiles se présentent sous forme d’une poudre non stérile, qui doit être mélangée à de l'eau. Une fois ouverte, la boîte de poudre se conserve environ un mois, bien refermée, dans un endroit frais et sec.

Il existe aussi des laits liquides stériles, prêts à l'emploi. Après ouverture, ils se conservent 48 heures au maximum, dans leur emballage d’origine, entre 0 et 2 °C. Stockez-les dans la partie la plus froide de votre réfrigérateur, généralement située dans l’étagère du bas, sur le tiroir à légumes. En cas de doute, vérifiez la température à l’aide d’un thermomètre. Votre réfrigérateur doit aussi rester bien propre (veillez à le nettoyer au moins une fois par mois).

Quelle eau choisir pour un bébé ?

Vous pouvez préparer un biberon avec de l'eau du robinet. Toutefois, pour réduire le développement des germes, prenez certaines précautions :

  • utilisez uniquement de l'eau froide (au-delà de 25 °C, l'eau peut être davantage chargée en microbes et sels minéraux) ;
  • proscrivez l'eau ayant subi une filtration (dans une carafe filtrante par exemple) ou un adoucissement. En effet, ces systèmes favorisent la multiplication des germes ;
  • si vous n’avez pas utilisé votre robinet depuis plusieurs heures, laissez couler l’eau une à deux minutes avant de remplir le biberon. Sinon, trois secondes suffisent ;
  • ne mettez pas le goulot du biberon en contact avec le robinet, et nettoyez régulièrement la tête de ce dernier.

Par ailleurs :

  • si votre robinet est équipé d’un diffuseur, pensez à le détartrer régulièrement. Pour cela, dévissez le diffuseur et placez-le dans un verre de vinaigre blanc. Laisser agir quelques heures, puis rincez bien ;
  • si vous habitez dans un immeuble ancien construit avant 1948, les canalisations d'eau peuvent encore être en plomb, d’où un risque de saturnisme. Dans ce cas, pour savoir si l'eau de votre domicile est utilisable dans les biberons, renseignez-vous :
    • soit auprès de votre mairie,
    • soit auprès de votre Direction départementale de la protection des populations.

Si vous employez une eau de source ou une eau minérale naturelle en bouteille :

  • veillez à ce qu'elle soit faiblement minéralisée, et non gazeuse ;
  • réfrigérez toute bouteille entamée, et consommez-la dans les 24 heures ;
  • à l'étranger, en l’absence d’eau potable ou embouteillée, vous pouvez utiliser de l’eau bouillie et refroidie.

Comment faire un biberon ?

Pour préparer un biberon, procédez selon les étapes suivantes :

  1. Nettoyez le plan de travail utilisé et lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon. Séchez-les avec un torchon propre, ou mieux, avec une feuille d’essuie-tout jetable.
  2. Vérifiez la propreté des biberons, tétines et ustensiles employés. Sachez que la cuillère-mesure (ou "dosette") fournie avec la boîte de lait doit toujours rester sèche. Il faut aussi la jeter une fois la boîte terminée.
  3. Mettez la quantité d’eau nécessaire dans le biberon, selon l’âge et l’appétit de votre enfant.
  4. Plongez la dosette dans la boîte de lait et remplissez-la. Pour un dosage correct, ne tassez pas la poudre et ne faites pas de doses bombées.
  5. Passez ensuite le dos d’une lame de couteau propre sur la cuillère, afin d’enlever le surplus de lait. Pour éviter toute contamination par des bactéries, ne réalisez pas ce geste avec votre doigt.
  6. Mettez dans le biberon autant de poudre que nécessaire, en comptant une dose rase pour 30 ml d’eau. N’en ajoutez pas davantage.
  7. Lorsque toute la poudre est dans le biberon, agitez celui-ci fortement, afin de reconstituer le lait liquide. Enfin, vérifiez qu’il ne reste ni grumeaux, ni poudre non diluée dans le fond.

Faut-il chauffer le lait ?

Le lait peut être bu à température ambiante. Il n'est donc pas indispensable de chauffer le biberon avant de le donner, sauf s'il a été conservé au réfrigérateur. Dans tous les cas, le réchauffage doit être rapide, pour que le lait n’atteigne pas plus de 37 °C. Il doit être effectué soit au bain-marie, soit au chauffe-biberon, mais jamais au four à micro-ondes. En effet, ce mode de réchauffage peut élever très fortement la température du lait, avec un risque important de brûlure de votre bébé.

Après avoir chauffé le biberon, agitez-le fortement pour obtenir une température homogène dans tout le liquide. Vérifiez ensuite si le lait n’est pas trop chaud, en versant quelques gouttes sur l'intérieur de votre poignet.

Peut-on conserver un biberon préparé ?

Une fois reconstitué, le lait infantile est très fragile et les microbes s’y multiplient rapidement. De ce fait :

  • s’il est à température ambiante, le biberon peut être conservé pendant une heure. Au-delà de ce délai, il faut jeter le lait ;
  • si le biberon est réchauffé, il doit être consommé dans la demi-heure, car les germes s’y développent encore plus vite. Quant aux biberons de lait liquide prêts à l’emploi, ils ne se conservent pas après réchauffage.

Exceptionnellement, vous pouvez préparer un biberon à l'avance et le conserver au réfrigérateur, à 4 °C maximum. Pour respecter cette température, placez le biberon dans la partie la plus froide du frigo, et non dans la porte.

Dans tous les cas, ne conservez jamais un biberon entamé pour la tétée suivante, même au réfrigérateur.

Par ailleurs, si vous devez emporter un biberon pour un déplacement court, transportez l'eau dans le biberon et la poudre dans un autre récipient. Ainsi, il n’y a pas de problème de conservation : vous pouvez reconstituer le lait juste avant la tétée.

Comment nettoyer un biberon ?

Sachez qu’il n’est pas nécessaire de stériliser le biberon, comme cela a longtemps été préconisé. Il suffit de le laver soigneusement, dès que votre enfant a fini sa tétée, selon les étapes suivantes :

  1. Rincez-le à l'eau froide.
  2. Nettoyez le biberon avec de l'eau chaude, du liquide vaisselle et un écouvillon, ou "goupillon" (brosse allongée, montée sur un long manche).
  3. Lavez de même la tétine, la bague et le capuchon, en enlevant bien les résidus de lait (en particulier dans les rainures de la bague et l’extrémité de la tétine).
  4. Rincez abondamment.
  5. Pour faire sécher le biberon, placez-le sur un égouttoir à l'air libre, démonté et tête en bas. N'utilisez pas de torchon, afin d’éviter le dépôt de microbes sur les différents éléments.
  6. Lavez et rincez l’écouvillon, puis laissez-le sécher à l’air libre également, brosse vers le haut, dans un endroit propre.

Vous pouvez aussi nettoyer au lave-vaisselle le biberon et sa tétine en silicone (si elle est en caoutchouc, elle doit être lavée à la main). Dans ce cas :

  1. Rincez bien les différents éléments, afin d’ôter toute trace de lait.
  2. Utilisez un cycle complet, avec une température de lavage d'au moins 65 °C et un séchage (cette dernière étape est indispensable).

© Association française de pédiatrie ambulatoire

Comment stocker un biberon propre jusqu’à la prochaine utilisation ?

Deux possibilités existent pour conserver le biberon avant un nouvel usage :

  • laissez-le à l'air libre sur un présentoir vertical, démonté et tête en bas, dans un endroit propre et sec (évitez l’évier ou le placard qui se trouve en dessous) ;
  • remontez le biberon vide, et gardez-le au réfrigérateur.

Dans tous les cas, avant de réutiliser le biberon, videz les éventuelles gouttes d’eau résiduelles qu’il contient, sans employer de torchon.

Sources
  • Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). La santé vient en mangeant – Le guide nutrition de la naissance à 3 ans. Site internet : inpes.sante.fr. Paris ; 2004 [consulté le 1er octobre 2013]
  • Mpedia. Préparer un biberon. Site internet : mpedia.fr. Paris;2013 [consulté le 1er octobre 2013]
  • Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Biberon : comment le préparer et le conserver ? Site internet : anses.fr. Paris ; 2013 [consulté le 1er octobre 2013]
  • Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA). Recommandations d’hygiène pour la préparation et la conservation des biberons – Questions/réponses. Site internet : mangerbouger.fr. Paris ; 2006 [consulté le 1er octobre 2013]
  • Ministère de la Santé et de la Solidarité. Comment préparer et transporter le lait infantile en toute sécurité. Site internet : sfpediatrie.com. Paris ; 2007 [consulté le 1er octobre 2013]