Les traitements de l’acné

24 avril 2017
Lorsque l’acné est étendue ou si vous vivez mal l’apparition des lésions, le médecin prescrit un traitement qui doit être suivi pendant plusieurs mois.

Un traitement sur mesure et à long terme

Votre médecin traitant ou votre dermatologue prescrit un traitement anti-acnéique en fonction :

  • de votre âge et de l'ancienneté de votre maladie ;
  • de l'aspect de vos lésions et de leur étendue ;
  • des traitements que vous avez déjà utilisés.

Le traitement comporte toujours un traitement d'attaque : il est poursuivi 3 mois avant de juger de son efficacité. En cas d'échec, un traitement d'attaque de deuxième intention vous sera proposé. Quel que soit le traitement prescrit par votre médecin, les premiers résultats ne seront visibles qu'au bout de 2 mois minimum.

Après l'obtention de l'amélioration initiale, un traitement d'entretien vous est prescrit et vous devrez le poursuivre aussi longtemps que nécessaire, en général pendant plusieurs mois (de 6 à 8 mois en moyenne). En effet, le traitement est suspensif (sauf pour l' ) et les lésions réapparaissent lors d'un arrêt trop précoce. Soyez patient. Votre motivation à suivre les prescriptions de votre médecin est indispensable à la réussite du traitement.

Le traitement en cas d'acné mineure et modérée

En cas d'acné mineure ou modérée, le médecin prescrit un traitement local, associé, si nécessaire, à un traitement par voie orale.

Le traitement local peut recourir à :

  • une crème ou un gel contenant du peroxyde de benzoyle ;
  • une crème ou un gel contenant un rétinoïde associé ou non au précédant produit ;
  • ou plus rarement, une crème ou un gel contenant de l'acide azélaïque ;
  • une solution ou un gel contenant un anti-infectieux à usage local. L'utilisation d'antibiotiques locaux est réservée à des situations particulières et est associée à un autre traitement local (peroxyde de benzoyle, rétinoïde ou plus rarement acide azélaïque). En effet, l'émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques en impose une utilisation la plus adaptée possible.

Le médecin prescrit un antibiotique par voie orale pour les formes les plus inflammatoires et résistantes aux traitements locaux utilisés seuls. Dans ce cas, la prescription d'un antibiotique de la famille des cyclines (doxycycline ou limécycline) ou d'érythromycine est recommandée.

Le traitement antibiotique est associé à un traitement local à base de peroxyde de benzoyle, de rétinoïde ou plus rarement d'acide azélaïque.

Si vous suivez un traitement anti-acnéique :

  • n'interrompez pas votre traitement de votre propre initiative, même si l'état de votre peau s'est amélioré ;
  • soyez régulier dans l'application des crèmes ou gels ;
  • en cas d'irritation locale, demandez conseil à votre médecin, des solutions existent pour les atténuer : espacement des applications et bonne hydratation de la peau ;
  • sachez que le peroxyde de benzoyle décolore les vêtements.

Dans tous les cas, évitez :

  • les expositions au soleil (ou appliquez une crème à fort indice protecteur) en raison du risque de cicatrices pigmentées ou de photosensibilisation lors de la prise de certains médicaments (cyclines) ;
  • les UV artificiels ;
  • la chaleur humide (ex : hammam).
Recommandations de prescription de Diane 35 et ses génériques

Le traitement de l'acné par l'association d'acétate de cyprotérone et d'éthynylestradiol (Diane 35 ou ses génériques) avait fait l'objet d'une suspension d'autorisation de mise sur le marché par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) en raison d'un risque de veineuse, et d'une efficacité modérée dans le traitement de l'acné en mai 2013.

Après étude approfondie des bénéfices et des risques au niveau européen, l'ANSM a, en août 2013, autorisé de nouveau la mise sur le marché de ces médicaments, mais uniquement après échec des traitements de première intention (anti-acnéique à usage et antiinfectieux par voie orale). Le traitement est contre-indiqué chez les patientes présentant un risque de veineuse ou artérielle. Des mesures strictes de surveillance de l'utilisation de ces médicaments ont également été prévues.

L'association d'acétate de cyprotérone et d'éthynylestradiol ne doit pas être prescrite dans le cadre d'un traitement par isotrétinoïne orale.

Consulter l'article "Diane et ses génériques" sur le site de l'ANSM

Le traitement de l'acné sévère

En présence d'acné sévère, un pour le traitement de l'acné ( ) peut vous être prescrit par un dermatologue exclusivement. Le renouvellement peut être assuré par tout médecin. Ce traitement est le plus souvent utilisé en seconde intention après échec des autres traitements. Cependant, dans les formes d'acné très sévères, étendues et avec présence de nodules, il est recommandé en première intention. Le traitement est mis en place à doses progressives pour éviter le risque d'aggravation brutale de l'acné (exacerbation).

Prescription d'isotrétinoïde par voie orale chez la jeune femme

Chez les jeunes filles et les jeunes femmes, compte tenu du risque important de malformations fœtales (effet tératogène), il est impératif non seulement de suivre une contraception, mais également de s’assurer de l’absence de grossesse. Le traitement contraceptif doit débuter un mois avant la prise d'isotrétinoïne et doit être poursuivi un mois après son arrêt.

C’est ainsi qu’un test de grossesse est à réaliser chaque mois pendant toute la durée du traitement (dans les 3 jours précédant la prescription ou le renouvellement de prescription) et 5 semaines après l’arrêt du traitement.
Chaque patiente doit signer un accord de soin et de contraception ; un carnet de suivi lui est remis et l’accompagne tout au long du traitement. Il permet d'établir une liaison "médecin-pharmacien-patiente".

La patiente doit se présenter à la pharmacie dans un délai de 7 jours maximum après la prescription et avec son carnet de suivi pour obtenir la délivrance de ses médicaments.

Lors de ce traitement, le taux de lipides sanguins doit être aussi contrôlé.

Acné sévère, isotrétinoïde par voie orale et troubles psychiques

L'acné sévère s'accompagne souvent d'une altération de l'image de soi, de troubles de l'humeur et de signes dépressifs.
Des cas de dépression aggravée, d'anxiété, de changement d'humeur, d'idées suicidaires...ont été signalés lors d'un traitement par isotrétinoïne.
Si vous devez prendre de l' , avant de commencer le traitement, parlez à votre médecin de toutes vos difficultés psychologiques et signalez-lui, au cours du traitement, tout changement d'humeur, rupture de liens sociaux ou mal être. Votre médecin pourra vous aider, modifier le traitement et vous adresser, si nécessaire, à un médecin psychiatre.

Sources
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Isotrétinoïne orale. Site internet : Ansm. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 13 décembre 2016]
  • Société française de dermatologie. L'acné. Site internet : Dermato-info. Paris ; 2015 [consulté le 12 décembre 2016]
  • Collège National des Enseignants de Dermatologie. Dermatoses faciales : acné. Site internet : Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 12 décembre 2016]
  • Le Cleach L, Lebrun-Vignes B, Bachelot A, Beer F, Berger P, Brugère S et al. Prise en charge de l'acné. Traitement de l'acné par voie locale et générale. Ann Dermatol Venereol 2015;142(11):692-700
  • Haute Autorité de la santé. Acné : quand et comment la traiter ? Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 13 décembre 2016].