Le traitement de l’acné

21 mars 2019
Après avoir évalué la gravité de l’acné et son retentissement, le médecin prescrit un traitement qui doit être suivi pendant plusieurs mois.

Acné : la consultation médicale

Lors de la consultation médicale, le médecin traitant ou le dermatologue évalue la sévérité de l'acné.

Chez l'adolescent, l'acné apparaît souvent vers12-13 ans chez les filles et 14-15 ans chez les garçons. Le médecin recherche des antécédents d'acné chez les parents, frères et sœurs, souvent associés à la survenue d'une acné plus sévère et plus précoce.

Le médecin recherche des éléments déclenchants ou aggravants éventuels, surtout présents dans l'acné survenant chez l'adulte :

  • utilisation de substances susceptibles d’aggraver des lésions d’acné ou obstruant les pores : huiles, goudron, chlore, cosmétiques inadaptés, huiles essentielles... ;
  • prise de médicaments. Parmi eux :
    • les androgènes chez la femme, mais aussi chez l'homme dans le cadre d'un dopage à visée sportive,
    • les contraceptifs oraux contenant des progestatifs androgéniques,
    • les corticoïdes locaux et généraux,
    • certains médicaments antiépileptiques augmentant la sécrétion de séborrhée,
    • les sels de et certains antidépresseurs... ;
  • augmentation des androgènes (hormones masculines) chez la femme se traduisant par une prise de poids, un hirsutisme, une alopécie de type masculine,  des règles rares, une infertilité). Un bilan biologique hormonal et une échographie abdomino-pelvienne sont nécessaire pour rechercher un syndrome des polykystiques.
Qu’est–ce que le syndrome des polykystiques ?

Il s’agit d’un trouble hormonal touchant plus de 5 % des femmes en âge de procréer, et causant différents symptômes :

  • kystes ovariens multiples (plus de 12 follicules de 2 à 9 mm de diamètre, sur au moins un ovaire), visibles à l'échographie ;
  • et règles rares ou absentes (), voire infertilité (dans 20 à 74 % des cas) ;
  • pilosité excessive liée à un taux élevé de certains androgènes (hormones masculines).

    Acné : un traitement sur mesure et à long terme

    Le traitement est nécessaire :

    • dès que l'acné est sévère et qu'il y a un risque de cicatrices,
    • quel que soit le degré de sévérité clinique, si l’acné a un retentissement psychosocial sur la personne, si elle porte atteinte à sa qualité de vie ou si elle interfère dans sa relation avec les autres.

    Le médecin choisit le traitement anti-acnéique en fonction :

    • de l'âge et de l'ancienneté de l'acné ;
    • de l'aspect des lésions d'acné et de leur étendue ;
    • des traitements déjà utilisés.

    Le traitement anti-acnéique comporte toujours un traitement d'attaque : il est poursuivi 3 mois avant de juger de son efficacité. En cas d'échec, un traitement d'attaque de deuxième intention est proposé. Quel que soit le traitement prescrit par le médecin, les premiers résultats ne sont visibles qu'au bout de 2 mois minimum.

    Après l'obtention de l'amélioration initiale, un traitement anti-acnéique d'entretien est prescrit et poursuivi aussi longtemps que nécessaire, en général pendant plusieurs mois (de 6 à 8 mois en moyenne). En effet, le traitement est suspensif (sauf pour l') et les lésions réapparaissent lors d'un arrêt trop précoce. La motivation à suivre les prescriptions médicales est indispensable à la réussite du traitement.

    Le traitement en cas d'acné mineure et modérée

    En cas d'acné mineure ou modérée, le médecin prescrit un traitement local, associé, si nécessaire, à un traitement par voie orale.

    Traitement local de l'acné par un anti-acnéique à usage (crème, gel, solution cutanée)

    Le traitement local de l'acné peut comporter :

    • une crème ou un gel contenant du peroxyde de benzoyle. Attention à vos vêtements car le peroxyde de benzoyle décolore les vêtements et les draps et y laisse des taches plus pâles.
    • une crème ou un gel contenant un associé ou non au précédant produit. Les traitements par voie cutanée à base de rétinoïdes (trétinoïne, , adapalène, tazarotène) sont contre-indiqués chez la femme enceinte ou planifiant une grossesse ;
    • une crème ou un gel contenant de l'acide azélaïque ;
    • une solution ou un gel contenant un antibiotique. L'utilisation d'antibiotiques locaux est réservée à des situations particulières et est associée à un des précédents produits. En effet, l'émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques impose une utilisation la plus adaptée possible.

    Traitement par voie orale de l'acné

    Prescription d'un antibiotique en cas d'acné

    Le médecin prescrit un antibiotique par voie orale pour les formes les plus inflammatoires et résistantes aux traitements locaux utilisés seuls. Dans ce cas, la prescription d'un antibiotique de la famille des cyclines (doxycycline ou limécycline) ou d'érythromycine est recommandée pour une période ne devant pas dépasser 3 mois. Cet antibiothérapie par voie orale ne doit pas être associée à un antibiotique local.

    Le traitement antibiotique de l'acné est associé à un traitement local à base de peroxyde de benzoyle, de rétinoïde ou plus rarement d'acide azélaïque.

    Autres traitements par voie orale

    • Il peut être prescrit du zinc par voie orale (gluconate de zinc dosé à 15 mg), à prendre pendant 3 mois minimum.
    • Le traitement de l'acné par l'association d'acétate de cyprotérone et d'éthynylestradiol (Diane 35 ou ses génériques) est possible uniquement après échec des traitements de première intention (anti-acnéique à usage et anti-infectieux par voie orale) car ce médicament augmente le risque de thrombose veineuse. De plus, ce médicament ne doit pas être prescrit en association à l’isotrétinoine.
      Des mesures strictes de surveillance de l'utilisation de Diane 35 ou ses génériques sont mises en place. Une carte-patiente Diane 35 permet d’informer la patiente sur les éventuels effets secondaires et de lui expliquer comment réagir en leur présence.
    Quelques conseils pour que le traitement anti-acnéique soit efficace
    • N'interrompez pas votre traitement anti-acnéique de votre propre initiative, même si l'état de votre peau s'est amélioré ;
    • soyez régulier dans l'application des crèmes ou gels ;
    • en cas d'irritation locale, demandez conseil à votre médecin, des solutions existent pour les atténuer : espacement des applications et bonne hydratation de la peau ;
    • évitez les expositions au soleil (ou appliquez une crème à fort indice protecteur) en raison du risque de cicatrices pigmentées ou de photosensibilisation lors de la prise de certains médicaments (cyclines), les UV artificiels et la chaleur humide (ex : hammam).

    Le traitement de l'acné sévère

    Acné sévère : prescription d'isotrétinoïde par voie orale

    En présence d'acné sévère ou très sévère, un médicament de la famille des rétinoides (isotrétinoine) peut être prescrit. Il s’agit de produits dérivés de la vitamine A.

    La première prescription est exclusivement faite par un dermatologue, et les renouvellements peuvent être assurés par le médecin traitant.

    Ce traitement est le plus souvent utilisé en seconde intention après échec des autres traitements. Cependant, dans les formes d'acné très sévères, étendues et avec présence de nodules, il est recommandé en première intention.

    Le traitement est mis en place à doses progressives pour éviter le risque d'aggravation brutale de l'acné (exacerbation de l'acné).

    Prescription d'isotrétinoïde par voie orale chez la jeune femme présentant une acné sévère

    Les jeunes filles et les jeunes femmes présentant une acné sévère et devant suivre un traitement par isotrétinoïde doivent impérativement suivre une contraception, mais également s’assurer de l’absence de grossesse, compte tenu du risque important de malformations survenant chez les fœtus au cours de la grossesse (effet tératogène de l'isotrétinoïde).

    Chaque patiente doit signer un accord de soin et de contraception. Un carnet de suivi lui est remis pour l’accompagner tout au long du traitement. Il permet d'établir une liaison "médecin-pharmacien-patiente".

    La patiente ayant un traitement par isotrétinoine doit :

    • commencer un traitement contraceptif un mois avant la prise d',
    • poursuivre la contraception au moins un mois après l’arrêt de l’isotrétinoine,
    • réaliser un test de grossesse chaque mois pendant toute la durée du traitement (dans les 3 jours précédant la prescription ou le renouvellement de prescription) et un autre 5 semaines après l’arrêt du traitement,
    • se présenter à la pharmacie dans un délai de 7 jours maximum après la prescription et avec son carnet de suivi pour obtenir la délivrance de ses médicaments,
    • faire contrôler son taux de lipides sanguins.

    Acné sévère ou très sévère : isotrétinoïde par voie orale et troubles psychiques

    L'acné sévère s'accompagne souvent d'une altération de l'image de soi, de troubles de l'humeur et de signes dépressifs.
    Des cas de dépression aggravée, d'anxiété, de changement d'humeur ou d'idées suicidaires ont été signalés lors d'un traitement par isotrétinoïne.
    Si vous devez prendre de l', avant de commencer le traitement, parlez à votre médecin de toutes vos difficultés psychologiques et signalez-lui, au cours du traitement, tout changement d'humeur, rupture de liens sociaux ou mal être. Votre médecin pourra vous aider, modifier le traitement et vous adresser, si nécessaire, à un médecin psychiatre.

    Acné : un geste chirurgical parfois nécessaire

    Dans certains cas d'acné, le traitement peut nécessiter :

    • l’incision-extraction des microkystes,
    • l'incision-drainage de kystes inflammatoires,
    • la prise en charge des cicatrices ().

    • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Isotrétinoïne orale. Site internet : Ansm. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 21 mars 2019]
    • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Nouvelle contre-indication pendant la grossesse pour les rétinoïdes utilisés par voie cutanée dans le traitement de l’acné - Point d'Information 25 octobre 2018. Site internet : Ansm. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2018 [consulté le 21 mars 2019]
    • Société française de dermatologie. L'acné. Site internet : Dermato-info. Paris ; 2015 [consulté le 21 mars 2019]
    • Collège National des Enseignants de Dermatologie. Dermatoses faciales : acné. Site internet : Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 21 mars 2019]
    • Le Cleach L, Lebrun-Vignes B, Bachelot A, Beer F, Berger P, Brugère S et al. Prise en charge de l'acné. Traitement de l'acné par voie locale et générale. Ann Dermatol Venereol 2015;142(11):692-700
    • Haute Autorité de la santé. Acné : quand et comment la traiter ? Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 21 mars 2019]
    • Le Moigne M, Saint-Jean  M, Dreno B. Acné. Elsevier Masson. Traité de médecine AKOS, 2017;12(2):1-8