Définition, symptômes et évolution de l’acné

24 avril 2017
L'acné est une maladie des follicules pilo-sébacés de la peau, touchant de nombreux adolescents et certains adultes. La présence de lésions d'acné sur la peau (comédons, papules, pustules, voire nodules et kystes) a un fort retentissement sur la qualité de vie.

Comment apparaît l’acné ?

L'acné est une maladie de peau très fréquente, qui touche en premier lieu les adolescents (80 % des adolescents ont de l'acné). Les adultes, et plus particulièrement les femmes, peuvent également en être atteints.

L’acné est plus précisément une maladie du follicule pilo-sébacé : à chaque poil est accolée une glande sébacée. Cette glande sécrète le , qui normalement, est très fluide. Il s’écoule par les pores de la peau qu’il recouvre pour la protéger.

Dans l’acné, le est sécrété en excès. Il devient épais. Des cellules mortes obstruent les pores de la peau.

Dans cet environnement riche en graisse, une bactérie habituellement présente sur la peau, le Propionibacterium acnes, se multiplie de manière anormale.

Ceci entraîne l'apparition de lésions d'acné.

Chez 95 % des personnes acnéiques, le visage est la zone la plus souvent touchée.

D'autres régions du corps peuvent être atteintes :

  • le dos (43 % des personnes acnéiques) ;
  • le cou (20 %) ;
  • la partie antérieure du thorax (20 %).

© Société Française de Dermatologie

Les principales lésions dues à l'acné

Les principales lésions causées par cette affection sont :

  • des points noirs ou comédons ouverts. Ils peuvent s'expulser spontanément ou s'enflammer ;
  • des points blancs ou comédons fermés. Ils peuvent s'enflammer et devenir des papules ;
  • des boutons rouges inflammatoires sans pus, parfois douloureux, de moins de 5 mm ou papules ;
  • des boutons rouges à tête blanche contenant du pus ou pustules ;
  • des petites bosses douloureuses, profondes et de plus de 5 mm, sans rougeur visible en surface ou nodules. Ils peuvent se rompre et laisser des cicatrices ;
  • des petites bosses permanentes de volume variable, ne disparaissant pas spontanément et remplies de liquide enfermé dans une coque fibreuse ou kystes.

La sévérité de l'acné s'évalue en fonction de l'étendue et du type de lésions :

  • l'acné peut être mineure : quelques comédons apparaissent sur le visage. Ils sont associés le plus souvent à une séborrhée excessive. La peau est grasse dans la partie centrale du visage (nez, front, menton, joue) ;
  • l'acné peut être plus grave : en plus des comédons, des papules et des pustules surviennent. Elles envahissent une partie plus ou moins étendue du visage et peuvent gagner les épaules et le dos ;
  • l'acné est parfois sévère : des nodules et des kystes peuvent apparaître, en plus des autres lésions existantes, et laisser des cicatrices.

Évolution et conséquences possibles de l’acné

L'acné évolue le plus souvent par poussées, sur plusieurs années. Elle a généralement un impact sur la qualité de vie et l'estime de soi. De plus, elle peut laisser des cicatrices temporaires ou définitives.

Il est donc nécessaire de prendre l'acné au sérieux et de mettre en place un traitement dès que cette maladie est sévère ou a un retentissement psychosocial.

Sources
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Traitement de l'acné par voie locale et générale. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2007 [consulté le 12 décembre 2016]
  • Société française de dermatologie. L'acné. Site internet : Dermato-info. Paris ; 2015 [consulté le 12 décembre 2016]
  • Collège National des Enseignants de Dermatologie. Dermatoses faciales : acné. Site internet : Université Médicale Virtuelle Francophone. Nantes (France) ; 2011 [consulté le 12 décembre 2016]
  • Haute Autorité de la santé. Acné : quand et comment la traiter ? Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 13 décembre 2016].