Abcès dentaire : les bons réflexes

24 avril 2017
En cas d’abcès dentaire, il est conseillé de voir un dentiste dès que possible. Pour réduire la douleur, vous pouvez adopter quelques gestes simples et prendre un médicament antalgique. Selon votre état, une visite aux urgences se révèle parfois nécessaire.

Quelles mesures prendre par soi-même ?

Vous avez mal à une dent ou vous pensez présenter des symptômes d’abcès dentaire ? Il est alors recommandé de consulter un chirurgien-dentiste ou un dès que possible.

En attendant votre rendez-vous, vous pouvez limiter la douleur et la pression sur votre abcès, en appliquant les conseils suivants :

  • évitez les aliments et boissons très chauds ou très froids ;
  • privilégiez les aliments mous et mastiquez avec le côté de la bouche sans abcès ;
  • utilisez une brosse à dents souple et ne passez pas de fil dentaire autour de la dent concernée ;
  • prenez un médicament pour calmer la douleur. Le paracétamol est à utiliser en première intention. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont contre indiqués en cas d'abcès dentaire ;
  • appliquez sur votre visage, au niveau de l’abcès, une poche de glace entourée d’un linge propre (pas plus de dix minutes d’affilée).
Les règles à respecter en cas d’automédication

Si vous commencez un traitement médicamenteux sans prescription médicale, voici quelques principes à suivre :

  • suivez bien la posologie indiquée par la notice (dose maximale quotidienne autorisée, quantité et fréquence des prises, intervalle minimum entre deux prises). Vous éviterez ainsi un surdosage qui pourrait être toxique et/ou entraîner une accoutumance au produit ;
  • pour les mêmes raisons, évitez d'associer ou d'alterner des antalgiques de compositions différentes (sauf avis contraire de votre médecin) ;
  • n’utilisez pas un médicament si vous présentez l’une des contre-indications précisées dans la notice.

Quand consulter d’urgence en cas d’abcès dentaire ?

Dans les cas suivants, il est conseillé de consulter un chirurgien-dentiste immédiatement et si cela n'est pas possible, de se rendre aux urgences :

  • vous avez de la fièvre et votre visage est gonflé (cela signifie peut-être que l’infection se propage au-delà de la cavité buccale) ;
  • votre est affaibli par certains traitements (chimiothérapie, traitement par corticoïdes) ;
  • votre médecin vous a conseillé d’être vigilant en cas d’infection bucco-dentaire, pour éviter des complications liées à une autre affection (ex. : diabète, maladie cardiaque).
Sources
  • NHS Choices. Dental abscess. Site internet : NHS. Londres ; 2016 [consulté le 12 août 2016]
  • Mayo Clinic. Tooth abscess. Site internet : Mayo Clinic. Rochester (États-Unis) ; 2016 [consulté le 12 août 2016]