Recyclage des médicaments : pourquoi et comment les rapporter à la pharmacie

Le recyclage des médicaments périmés ou non utilisés est de plus en plus entré dans les habitudes. Il bénéficie d’une filière spécifique. Pour les particuliers, le point de collecte est la pharmacie, où ces médicaments peuvent être rapportés après avoir été triés.

Qu’est-ce que le recyclage des médicaments ?

Le recyclage des médicaments ne consiste pas à les réutiliser pour de nouveaux patients ou à les expédier dans d’autres pays. Il ne s’agit pas non plus de les transformer pour fabriquer de nouveaux médicaments.

Ce que l’on appelle recyclage des médicaments consiste à les traiter, par incinération le plus souvent, dans une filière spécifique afin de les éliminer avec un impact le plus faible possible sur l’environnement.

Comment les médicaments se retrouvent-ils dans l’environnement ?

Les produits pharmaceutiques (médicaments) peuvent atteindre l’environnement à la suite :

  • de leur ingestion par les humains et les animaux. Ils sont alors excrétés (urine, selles, sueur, vomi…) ;
  • du dépôt de médicaments non utilisés ou périmés dans les toilettes ou la poubelle ;
  • de l’usage dans certaines pratiques agricoles : élevage d’animaux, aquaculture, fertilisation des sols par du fumier ;
  • d’un manque d’efficacité des traitements des eaux usées.

Pourquoi est-il important de recycler les médicaments ?

Préserver l'environnement

Les médicaments sont des produits actifs sur l’homme, et donc également sur beaucoup d’autres animaux.

Pour certains médicaments, leur nature chimique fait qu’ils peuvent aussi avoir un impact sur l’environnement en se diffusant dans les eaux ou les sols.

Une fois dégradés dans l’environnement, certains médicaments (comme des anticancéreux, ou des rétinoïdes, médicaments dérivés de la vitamine A, utilisés contre l’acné) peuvent être transformés en composés toxiques, y compris pour l’homme, s’ils se retrouvent dans les eaux consommées.

Pour éviter ces risques, et limiter l’impact environnemental, il est donc nécessaire de collecter les médicaments pour s’assurer qu’ils ne sont pas jetés dans l’environnement, mais bien éliminés dans une filière spécifique.

Diminuer le risque d’intoxication par voie orale

Enfin, il est important de tenir le contenu de la pharmacie de la maison à jour en éliminant tous les médicaments périmés, mais également ceux qui ne serviront plus. Cela permet d’éviter le risque de prendre des médicaments périmés.

Réduire le nombre de médicaments présents dans la pharmacie limite également les risques d’erreurs d’administration ou de prises accidentelles, notamment par les enfants.

Quels médicaments sont concernés par le recyclage ?

Médicaments recyclés

Le recyclage des médicaments ne concerne que les médicaments sous les formes suivantes :

  • comprimés ;
  • gélules ;
  • pommades et crèmes ;
  • sirops ;
  • gouttes, etc.

Il faut noter que le recyclage concerne les médicaments achetés librement en pharmacie et ceux délivrés avec une ordonnance.

Mesures spécifiques pour certains médicaments

Pour certains médicaments particulièrement toxiques, des mesures d’élimination spécifiques sont obligatoires, comme par exemple certains médicaments anticancéreux. Elles sont dans ce cas mentionnées dans la notice du médicament.

De même, pour les rétinoïdes utilisés contre l’acné par exemple, il est bien spécifié dans la notice que tous les comprimés ou gélules non utilisés pendant le traitement doivent être rapportés systématiquement en pharmacie. Il convient de bien lire la notice des médicaments concernés.

Produits non recyclés

Tous les autres produits qui ne sont pas des médicaments, même s’ils peuvent avoir un lien avec la santé ou même s’ils peuvent avoir été achetés en pharmacie, ne sont pas concernés par cette filière de recyclage :

  • dispositifs médicaux (thermomètres, seringues, lentilles de contact, lunettes, pansements, etc.) ;
  • compléments alimentaires ;
  • produits chimiques d’usage domestique (nettoyants, détartrants, etc.) ;
  • produits vétérinaires ;
  • résultats d’examens de biologie ou radiographies ;
  • produits cosmétiques (démaquillants, vernis, crèmes solaires, etc.).

Certains de ces produits peuvent parfois faire l’objet d’une récupération spécifique avec des filières soit de destruction, soit de valorisation particulière (radiographies ou lunettes par exemple). Il faut dans ce cas se renseigner auprès de l’organisme qui vous a fourni le produit.

Où peut-on rapporter les médicaments à recycler ?

Les médicaments peuvent être rapportés pour recyclage dans n’importe quelle pharmacie, même si ce n’est pas la pharmacie où ils ont été délivrés, et par tous les particuliers.

Les pharmacies ont une obligation légale d’accepter la récupération de médicaments pour leur recyclage.

Les professionnels de santé, les établissements de santé et les laboratoires d’analyses médicales disposent quant à eux de filières particulières pour l’élimination de leurs produits et médicaments.

Comment peut-on rapporter les médicaments à recycler ?

Il faut d’abord trier les médicaments concernés et prévoir de recycler ceux qui sont périmés ou qui ne sont plus utilisés.

La péremption d’un médicament peut aussi bien concerner :

  • le dépassement de sa date de péremption ;
  • que le fait qu’il est ouvert depuis trop longtemps (par exemple des collyres, des sirops, des gouttes , des antiseptiques, etc.).

Pour les médicaments avec des conditions de conservation particulières (insulines ou vaccins à conserver au réfrigérateur par exemple), s’il y a un doute sur la rupture de la chaîne du froid ou le non-respect des conditions de conservation, il vaut mieux par précaution le considérer comme périmé et le mettre au recyclage.

Ensuite, il faut retirer les boîtes en carton et les notices quand il y en a, pour les recycler avec les papiers et cartons.

En revanche, il ne faut pas vider dans l’évier ou l’égout les flacons de sirops ou gouttes ou autres, pour récupérer le verre et le mettre au recyclage. Les liquides doivent être rapportés à la pharmacie dans leur flacon d’origine.

Enfin, les médicaments doivent être mis dans un sac, puis apportés à la pharmacie.

Pour en savoir plus, consulter la vidéo réalisée par la caisse d’assurance maladie de l'Allier. « Pourquoi et comment recycler ses médicaments ? » (YouTube) Bénédicte Bidet, pharmacienne dans l'Allier (03) explique pourquoi et comment recycler les médicaments.

Comment se débarrasser des seringues usagées ? 

Les seringues usagées, et particulièrement les aiguilles, font partie des déchets d'activité de soins à risque infectieux (Dasri). Ces déchets sont donc dangereux. Ils ne doivent pas être déposés dans les containers de déchets ménagers, ni dans les containers de déchets recyclables.

Les pharmacies ont l'obligation de remettre gratuitement à l'utilisateur (par exemple, à une personne diabétique) une boîte à aiguilles pour y déposer ses seringues.

Ces boîtes font ensuite l'objet d'une collecte auprès des pharmacies participantes. Leur contenu est ensuite éliminé.

Certaines communes mettent également en place des containers spéciaux, notamment à proximité des centres de soins ou dans les décharges.

Découvrir l’association Cyclamed, agréée par les pouvoirs publics, qui pilote le programme national de tri et de valorisation des médicaments non utilisés (MNU).

  • Fondation pour la recherche sur la biodiversité. La pollution antibiotique des eaux de surface : occurrence et effets 2019. Site internet Fondation Biodiversité. Paris ; 2019 [consulté le 4 juillet 2022]
  • Bocquené G. Contamination des écosystèmes aquatiques par les médicaments, les produits cosmétiques et leurs résidus. Période : décembre 2012 à mars 2013Bulletin de veille scientifique n° 21. Site internet : Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail. Maisons-Alfort (France) ; 2013 [consulté le 4 juillet 2022]
  • Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre). Comment se débarrasser des seringues usagées ? Site internet : Le site officiel de l'administration française. Paris ; 2020 [consulté le 4 juillet 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.