Les antibiotiques sont souvent utilisés à tort

20 novembre 2018
Les antibiotiques sont efficaces uniquement contre les bactéries. Depuis leur première utilisation au milieu du 20ème siècle, ils ont permis de progresser dans le traitement des maladies infectieuses bactériennes. Mais leur usage massif et souvent inapproprié fait apparaître des résistances.

Qu'est-ce qu'un antibiotique ?

Les antibiotiques sont des médicaments composés de molécules empêchant le développement des bactéries. Il existe plusieurs familles d'antibiotiques.

Chaque antibiotique s'attaque spécifiquement à une bactérie ou à un groupe restreint de bactéries.

Les antibiotiques n'ont aucune efficacité sur les virus ou sur les champignons.

Pour comprendre la différence entre antibiotiques et antiviraux

Lisez l'article "antibiotiques et antiviraux" qui explique le mécanisme d'action et le rôle des ces médicaments.

À quoi servent les antibiotiques ?

Victimes de leur succès, les antibiotiques sont trop souvent considérés comme un remède qui soigne tout, tout de suite... mais ce n'est pas vrai.

  • Les antibiotiques sont efficaces uniquement contre les maladies d’origine bactérienne  :
  • Les antibiotiques ne peuvent rien contre les maladies d’origine virale telles que la rhinopharyngite, la grippe, la bronchite aiguë, ou la plupart des angines.
  • Les antibiotiques ne soulagent pas directement les symptômes. Fièvre, toux, maux de tête, troubles digestifs, courbatures... Les antibiotiques ne peuvent rien contre ces symptômes... lorsque l’infection est virale. Des médicaments existent pour les soulager, notamment le paracétamol pour la fièvre et les courbatures.
  • Les antibiotiques ne permettent pas de guérir plus vite d'une infection virale. En cas de maladies virales courantes, la personne guérit naturellement en 1 à 2 semaines, sans antibiotique... Le corps peut se défendre seul contre ces virus fréquents l’hiver, il lui faut juste un peu de temps.
Vente d'antibiotiques en France en 2017

En 2017, il a été vendu :

  • 759 tonnes d’antibiotiques destinés à la santé humaine, contre 786 tonnes en 2016 et 93 % des antibiotiques prescrits l’ont été par des médecins de ville,
  • 499 tonnes d’antibiotiques pour la santé animale dont 95 % administrées à des animaux destinés à la consommation humaine.

Comment préserver l'efficacité des antibiotiques ?

L’usage inapproprié et trop souvent incorrect des antibiotiques a contribué au développement et à la dissémination de bactéries qui sont devenues résistantes aux antibiotiques. Cette résistance se développe lorsqu’une bactérie se transforme et développe des mécanismes de défense, diminuant ou annulant l’action des antibiotiques qui la combattent.

Cette résistance des bactéries aux antibiotiques, appelée antibiorésistance, s'est développée progressivement et pourrait devenir l’une des principales causes de mortalité dans le monde : elle provoquerait chaque année en France près de 12 500 décès. Cette résistance remet en question la capacité à soigner les infections, même les plus courantes.

Pour lutter contre le développement des résistances bactériennes et préserver l’efficacité des antibiotiques, deux mesures sont essentielles.

Prévenir les infections

C'est la première étape de la lutte contre l'antibiorésistance. Une infection évitée : c'est un antibiotique préservé !

Pour prévenir les infections :

  • lavez-vous fréquemment les mains, surtout après un passage aux toilettes, au retour du travail à votre domicile, avant de préparer un repas, après avoir éternué et vous être mouché, avant et après avoir pris soin d'une personne, avant et après avoir pris soin de votre animal ;
  • conservez les aliments et préparez les repas dans les conditions adaptées pour chaque aliment ;
  • respectez les vaccinations obligatoires et conseillées : elles vous protègent, vous et votre entourage. Certaines maladies bactériennes sont prévenues grâce à la vaccination (par exemple, contre la coqueluche, contre certains germes responsables de pneumonies ou méningites : le pneumocoque, le méningocoque, l'haemophilus influenzae...)

 

Moins d'infections = moins d'antibiotiques prescrits = moins de résistance des bactéries aux antibiotiques

Mieux utiliser les antibiotiques

Faites confiance à votre médecin car il sait quand les antibiotiques sont nécessaires et quand ils ne le sont pas. Ne prenez pas d'antibiotiques sans prescription et sans avis médical. 

Votre médecin vous prescrit des antibiotiques uniquement pour traiter des infections bactériennes. Il choisit l'antibiotique le plus efficace contre la bactérie en cause. Dans certains cas, une analyse bactériologique avec un est nécessaire.

Lorsque votre médecin vous prescrit un traitement par antibiotiques, veillez à :

  • bien respecter la dose, la fréquence des prises et la durée de votre traitement antibiotique prescrit par un médecin ;
  • ne pas utiliser votre traitement pour quelqu'un d'autre. Un traitement est spécifiquement prescrit pour tel type d'infection et adapté à chaque personne ;
  • demander conseil à votre médecin traitant si vous pensez présenter un effet indésirable à votre traitement (éruption, nausées...) ;
  • ne pas arrêter votre traitement prématurément, même si votre état s'améliore. Vous devez prendre l’antibiotique pendant la durée prescrite ;
  • une fois le traitement terminé, ne pas réutiliser un antibiotique, même si vous avez des symptômes qui ressemblent à ceux que vous avez eu antérieurement ;
  • à la fin du traitement, rapporter à votre pharmacien toutes les boîtes entamées ou non utilisées.

Ensemble, préservons les antibiotiques. En les préservant aujourd’hui, nous pourrons bénéficier de leur efficacité le jour où nous en aurons vraiment besoin. Les antibiotiques : utilisés à tort, ils deviendront moins forts.

Les maladies qui guérissent sans antibiotiques

Grippe, angine, bronchite… certaines maladies courantes font souvent l’objet de consommation d’antibiotiques, alors qu’elles sont d’origine virale dans la majorité des cas. Faites le point sur les maladies qui guérissent naturellement en quelques jours.

D’origine virale, la grippe saisonnière est une infection respiratoire aiguë très contagieuse. L’épidémie revient chaque automne et dure jusqu’au printemps. La vaccination permet de la prévenir.

La rhinopharyngite débute par une fièvre (souvent inférieure à 39 °C) et un mal de gorge. Ce dernier persiste souvent de 1 à 3 jours. Le nez se bouche puis coule pendant deux à dix jours. Les sécrétions sont d'abord claires puis deviennent épaisses, jaunes ou verdâtres. Une toux peut également apparaître et durer quelques jours.

L’angine est le plus souvent une maladie sans gravité. L’angine est une inflammation des amygdales situées au fond de la gorge. Chaque année en France, environ 9 millions d’angines sont diagnostiquées.

Il existe 2 types d’angine : l’angine virale, la plus courante, due à un virus et l’angine bactérienne due à une bactérie le plus souvent un « streptocoque ». Elles nécessitent des traitements différents. Seule l'angine bactérienne, confirmée par le TDR ou test de diagnostic rapide nécessite un traitement antibiotique.

La bronchite aiguë est une inflammation des bronches causée, le plus souvent, par un virus. Elle se manifeste par une toux sèche puis grasse, de la fièvre et parfois une gêne respiratoire.

Chaque hiver, la bronchiolite sévit auprès des nourrissons et petits enfants. Elle débute généralement par un simple rhume ou par une rhinopharyngite, puis une toux et une gêne respiratoire apparaissent.

Sources
  • Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Bien utiliser les antibiotiques. Site internet : ANSM. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2018 [consulté le 19 novembre 2018]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Résistance aux antibiotiques. Site internet : Inserm. Paris ; 2018 [consulté le 19 novembre 2018]
  • Organisation mondiale de la santé. Résistance aux antibiotiques. Aide-mémoire. Site internet : OMS. Genève (Suisse) ; 2018 [consulté le 19 novembre 2018]
  • Ministère des solidarités et de la santé. Les antibiotiques. Site internet : Ministère des solidarités et de la santé. Paris ; 2018 [consulté le 19 novembre 2018]
  • Maugat S, Berger-Carbonne A et al. Consommation d'antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : une infection évitée, c'est un antibiotique préservé ! Site internet : Santé publique France. Saint-Maurice (France) ; 2018 [consulté le 19 novembre 2018]