Préserver sa santé au quotidien entre 16 et 25 ans

Pour être bien dans son corps de l’adolescence jusqu’à l’âge adulte, il est important d’acquérir de bonnes habitudes : manger équilibré, faire quotidiennement de l’activité physique, prendre soin de son corps… Découvrez quelques conseils pour garder une bonne santé.

Pourquoi bien manger est important pour la santé ?

Manger équilibré et sainement… oui mais pourquoi ? Parce que l’adolescence est une phase de pleine croissance et que le corps a besoin de beaucoup d’énergie. Il faut manger de tout, mais en quantités adaptées afin d’avoir les éléments nutritifs nécessaires comme le fer, le calcium et la vitamine D par exemple. Il est important de limiter les aliments trop gras et trop sucrés. En savoir plus sur l’alimentation pendant l’adolescence.

L’équilibre alimentaire, c’est donner à son corps ce dont il a besoin, ni plus ni moins. Une fois adulte, l’équilibre alimentaire se modifie et il est essentiel de prendre tôt les bonnes habitudes d’une alimentation en phase avec l’âge adulte. Il s’agit de manger pour se sentir bien et rester en bonne santé. En savoir plus sur l’alimentation quand on est adulte.

Pour aider à manger mieux en un coup d’œil, il existe désormais le logo Nutri-Score sur les emballages alimentaires : une lettre et une couleur permettent de choisir des produits de bonne qualité nutritionnelle.

Il peut arriver que votre envie de manger disparaisse, ou que vous luttiez contre la sensation de faim ou encore que vous cherchiez à perdre du poids même si vous n’en avez pas besoin : ces comportements peuvent être dus à l’anorexie. Mais l’anorexie, qu’est-ce que c’est ?

Au contraire, vous avez peut-être tout le temps envie de manger, vous vous jetez sur la nourriture malgré vous : cela s’appelle faire de la boulimie, de l’hyperphagie.

Ce sont des signes de troubles du comportement alimentaire alors n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Rester actif pour se sentir en forme et mieux dormir

Pour être bien dans son corps et préserver sa santé, il est important d'avoir une activité physique régulière et de diminuer ses comportements sédentaires comme se déplacer en voiture ou en scooter, rester longtemps assis ou couché pour lire, écrire, étudier, regarder la télévision, passer du temps devant un écran, être spectateur d'un événement sportif... En savoir plus sur l’activité physique recommandée au quotidien.

L’activité physique vous aide aussi à mieux dormir et diminue les coups de fatigue et les endormissements dans la journée.

Chez les jeunes, le sommeil change : le processus d'endormissement est plus tardif en raison d'une sécrétion décalée de mélatonine (hormone du sommeil) au niveau du cerveau. Il s'ensuit un coucher plus tardif et un réveil spontanément plus tardif.

Essayez de dormir suffisamment et régulièrement pour être en forme dans la journée.

Le site mangerbouger.fr propose plein d’activités, selon son profil et ce que l’on souhaite travailler (endurance, souplesse…).

Préserver son audition

Pour que l’écoute de la musique soit un plaisir sans mettre en danger l'audition ou la santé, il est essentiel d'adopter quelques réflexes. L'intensité du bruit mais aussi la durée d'exposition au bruit sont en cause dans la survenue de la surdité.

Pour cela, veillez à vivre dans une atmosphère calme, à faire un usage adapté d'un baladeur mp3 et à adopter les bons gestes lors des concerts ou festivals.

Vous pouvez tester votre audition grâce à un outil numérique : le test Höra, utilisé en autotest grâce à une application mobile à télécharger. Ce test de repérage de l’audition a été développé par des experts en audiologie, et mis à disposition gratuitement par la Fondation Pour l’Audition. Il permet d’évaluer de façon fine son audition grâce à un test auditif dans le bruit. Concrètement, il faut reconnaître des séries de 3 chiffres dans le bruit présentés  simultanément et de façon indépendante aux deux oreilles. Il dure 3 minutes.

Lire l'article « Adolescents et adultes : se protéger de la musique et des sons amplifiés »

Acné , transpiration, règles douloureuses… le corps change

La puberté entraîne des bouleversements hormonaux qui peuvent être à l’origine d’une transpiration importante ou d’acné par exemple.

Ces changements naturels peuvent être gênants. Le médecin peut vous guider pour adopter des règles d’hygiène et des traitements adaptés pour les freiner

Pour éviter certains problèmes intimes comme les infections urinaires ou les mycoses vaginales, il existe quelques gestes de prévention simples à adopter et notamment sur la toilette intime.

Vous êtes gênée par des règles douloureuses ? Les règles peuvent entraîner des douleurs intenses, une fatigue et des nausées, mais ces signes ne sont pas une fatalité. Parlez-en à votre médecin pour qu’il vous propose un traitement adapté. Si votre médecin vous diagnostique une endométriose, il mettra en place un suivi adapté.

Savez-vous comment utiliser les protections intimes pour réduire le risque de choc toxique survenant pendant les règles ?

C'est le moment d'aborder la contraception, les moyens de prévention des infections sexuellement transmissibles et de s'informer également sur la contraception d'urgence.

Travail sur écran, prise excessive d’alcool, surcharge de travail… sont souvent responsables de maux de tête. Que faire pour atténuer les maux de tête et quand consulter ?

Pour diminuer la douleur, il est possible de prendre certains médicaments appelés « antalgiques » : comment bien utiliser les antalgiques ?

Être bien dans sa tête

Être bien dans sa tête est souvent difficile lors du passage de l’adolescence à l’âge adulte. C’est pourtant essentiel pour établir des relations sociales constructives, travailler efficacement et faire face aux diverses situations de la vie. Qu’appelle-t-on bonne santé mentale et troubles psychiques ?

Si la plupart du temps, tout va bien, il est possible de ressentir parfois certains troubles qu’il ne faut pas négliger : anxiété, dépression

Fatigue anormale, stress envahissant, éloignement de ses amis, perte d'intérêt pour les activités habituelles, déprime peuvent être les signaux d’alerte de difficultés psychiques. La première chose à faire est d’en parler et de se faire aider.

De nombreuses ressources sont disponibles : amis, parents, professionnels de santé, structures d’accueil, lignes d’écoute, etc.

« Mes tips santé », le compte Instagram de l’Assurance Maladie pour les jeunes

À quoi sert la carte Vitale ? Pourquoi se faire dépister d’une IST ? Doit-on toujours passer par son médecin traitant ? Quiz, témoignages, vrai ou faux… Le compte Instagram « Mes tips santé » répond de manière ludique et interactive aux questions santé que peut se poser un jeune. S'abonner au compte Instagram « Mes tips santé » de l’Assurance Maladie.

Profiter de l’examen de prévention jeunes

L’Assurance Maladie offre la possibilité aux jeunes de 16 à 25 ans de réaliser un examen de prévention santé. Objectif : faire le point sur sa santé et aborder les sujets de son choix avec des professionnels de santé en toute confidentialité.

Cet examen offert par l’Assurance Maladie se déroule dans un centre d’examen de santé. Plus d’information sur l’examen de prévention en santé.

Comprendre avec des images et des mots simples

Voici une liste de bandes dessinées, pour comprendre et prendre soin de votre santé. Elles ont été réalisées par l’association CoActis Santé, avec des images et des mots simples. Ces fiches peuvent être adaptées selon votre profil (femme, homme, enfant, malentendant…).

Si vous souhaitez savoir comment être bien dans votre corps au quotidien, deux BD peuvent vous aider :

Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.