Comment se déroule un écho-doppler artériel ?

09 juin 2021
L’écho-doppler artériel consiste à observer certaines artères et leurs flux sanguins sur des images en mouvement. Cet acte est réalisé pour diagnostiquer une éventuelle maladie artérielle, suivre son évolution ou la traiter.

Qu'est-ce qu'un écho-doppler artériel ?

L' artériel est une technique d'imagerie médicale utilisant les , ondes sonores non perçues par l'oreille humaine. Cet examen est réalisé au moyen d'une sonde déplacée sur le trajet des artères étudiées.

L' artériel est indolore et inoffensif pour l'organisme car l'utilisation des est sans conséquence sur la santé. Il peut donc être pratiqué à tout âge et répété autant de fois que nécessaire.

Cet examen permet :

  • de vérifier la perméabilité et la forme des artères, notamment de dépister :
    • d'éventuels rétrécissements (sténoses) des artères dus, par exemple, à l' qui est un dépôt de plaques riches en cholestérol sur la paroi interne de ces artères,
    • une oblitération (occlusion) d'une artère,
    • une dilatation anormale ( ) d'une paroi artérielle ;
  • d'étudier les flux sanguins (quantité, vitesse, sens, irrégularité éventuelle, etc.). En effet, les images obtenues sont dynamiques (en mouvement).

Dans quels cas réalise-t-on un écho-doppler artériel ?

L' artériel est indiqué pour :

  • poser le diagnostic d'une maladie artérielle ;
  • préparer une intervention chirurgicale sur une artère. Elle est alors prescrite dans le cadre d'un bilan préopératoire pour une opération permettant de faciliter la circulation du sang (revascularisation) ou ayant pour but l'ablation d'un anévrisme ;
  • assurer le suivi post-chirurgical.

Le plus souvent, l' artériel concerne les artères :

  • du cou qui conduisent le sang au cerveau ;
  • intra-abdominales, c'est-à-dire l'aorte, les artères rénales, etc. ;
  • des membres inférieurs ou supérieurs.

Comment fonctionnent les outils d'imagerie utilisés durant un écho-doppler ?

L'examen repose sur deux techniques différentes :

  • l'échographie qui utilise les propriétés des émis par la sonde de l'échographe. Ceux-ci se réfléchissent sur les parois des organes et produisent un écho dont le retour permet d'obtenir des images de la zone examinée.
  • la fonction qui se base sur un phénomène physique nommé « effet Doppler ». La fréquence des ondes sonores émises par la sonde échographique est modifiée lorsque les ondes sont réfléchies par une cible en mouvement (par exemple, les globules rouges sanguins). Cela permet d'étudier la vitesse du flux sanguin.

Ce qu’il faut savoir avant un écho-doppler artériel

L' artériel peut durer jusqu'à 30 minutes. Il est donc important d'en tenir compte au moment de la prise de rendez-vous.

Le jour de l'examen, pensez à vous munir :

  • de votre ordonnance ;
  • du courrier remis par le médecin prescripteur (votre médecin traitant ou l'angiologue) ;
  • des écho-dopplers artériels réalisés précédemment s'il s'agit d'un examen de contrôle ;
  • du ou des comptes rendus opératoires de chirurgie artérielle, le cas échéant.

Par ailleurs, il ne faut rien appliquer sur la peau de la zone examinée comme de la crème, du lait hydratant, de l'huile car ces produits peuvent perturber le rendu des images.

Pour un des artères intra-abdominales, il peut vous être demandé de venir à jeun et après avoir suivi un régime alimentaire qui diminue les gaz intestinaux. Les écho-dopplers artériels du cou ou des membres ne demandent pas de préparation préalable.

Le déroulement de l'écho-doppler artériel

L' artériel est effectué par un médecin vasculaire (angiologue), un cardiologue, un chirurgien vasculaire ou un radiologue.

Cet examen comprend plusieurs étapes :

  1. Le médecin vous interroge sur vos éventuels problèmes de santé et traitements en cours ou passés (médicaments, chirurgie artérielle).
  2. Le médecin applique un gel cutané sur la zone à observer. Ce gel empêche le contact de la sonde avec l'air et favorise la bonne transmission des . Il place ensuite la sonde au contact de la peau et étudie les artères. Pour un des membres ou du cou, les deux membres ou côtés sont examinés, même si les éventuels problèmes ne sont localisés que d'un seul côté.
  3. Les échos des sont enregistrés sur un ordinateur qui les convertit en images animées, visibles sur un écran. Certaines de ces images sont sauvegardées et figées, pour permettre au médecin de mesurer les paramètres utiles au résultat de l'examen comme, par exemple, la largeur d'une artère ou l'épaisseur de sa paroi.

Après l'écho-doppler artériel

Une fois l' artériel terminé, le médecin interprète les résultats et vous les explique. Un compte rendu détaillé vous est remis et est également adressé au prescripteur. Ce document est indispensable et très utile pour décider la mise ne place d'un éventuel traitement.

Si besoin, le médecin peut vous prescrire des examens complémentaires (artériographie, angioscanner, etc.) pour confirmer ou compléter ce qui a été observé lors de l' .

  • Collège National des Enseignants de Biophysique et de Médecine Nucléaire, Collège des enseignants de radiologie de France. Imagerie médicale - radiologie et médecine nucléaire. Paris : Elsevier Masson ; 2015
  • Legmann P. Écho-doppler-Guide d'échographie. Elsevier Masson. 2017 ; 18:405-442