Comment se déroule un frottis du col utérin ?

28 mai 2019
Le frottis du col de l’utérus consiste à prélever superficiellement des cellules pour les analyser au microscope. Cet examen, prescrit le plus souvent tous les trois ans, dépiste un éventuel cancer du col de l'utérus.

Qu’est-ce qu’un frottis du col de l'utérus ?

Le frottis du col utérin (ou "frottis cervical") est un prélèvement effectué sur la partie de l’utérus débouchant dans le vagin et appelée col utérin. Cet examen sert à recueillir superficiellement des cellules qui sont ensuite examinées au microscope. Indolore, il dure moins de cinq minutes.

Sauf cas particuliers, le frottis du col utérin est prescrit tous les 3 ans entre 25 et 65 ans pour dépister le cancer du col de l’utérus. Il peut avoir d’autres objectifs comme la recherche d’agents infectieux (Human Papilloma Virus par exemple).

Appareil génital féminin

 appareil génital féminin (1)

Qui réalise le frottis du col de l'utérus ?

Le prélèvement n'est pratiqué qu’avec votre consentement et vous avez donc la liberté de l’accepter ou de le refuser.

Plusieurs personnes peuvent le faire :

  • Votre médecin traitant ou votre gynécologue
    L’examen est alors réalisé au cours d’une consultation.
  • Un autre médecin généraliste
    Dans ce cas, le frottis peut faire partie d’un bilan de santé (dans un centre mutualiste ou d’examens de santé de l’Assurance Maladie). Il peut aussi être programmé pendant une consultation à l’hôpital ou dans un centre de Protection maternelle et infantile (PMI).
  • Une sage-femme
    Le frottis a lieu :
    • lors du suivi de grossesse, au cours du premier examen prénatal (avant 16 semaines d', soit 14 semaines de grossesse) ou, à défaut, lors de la consultation post-accouchement ;
    • lors d’une consultation liée à la contraception, dans le cadre de votre suivi gynécologique de prévention.
  • Un médecin biologiste d’un laboratoire d’analyses médicales.
    Le prélèvement est réalisé sur prescription de votre médecin.

À savoir avant de prendre rendez-vous pour un frottis du col de l'utérus

Voici quelques conseils pour programmer votre frottis du col de l'utérus au bon moment :

  • prévoyez votre rendez-vous de façon à ce que le prélèvement puisse être réalisé à distance de la période des règles (idéalement, en milieu de cycle) ;
  • ne  programmez pas de rendez-vous ou reportez-le si vous souffrez d’une infection du vagin (vaginite) et si vous prenez un traitement local (par voie vaginale).

Par ailleurs :

  • évitez d’avoir des rapports sexuels 24 à 48 heures avant le rendez-vous ;
  • le jour de l’examen, apportez les résultats du frottis du col utérin précédent le cas échéant, et tout autre document utile (ex. : compte-rendu opératoire, échographie abdominopelvienne).

Comment se déroule un frottis du col utérin ?

L’examen comprend plusieurs étapes :

  1. Le médecin vous invite à enlever le bas de votre tenue et à vous allonger sur la table d’examen, en plaçant vos pieds dans les étriers (supports prévus à cet effet).
  2. Il ouvre les grandes lèvres de la vulve et introduit doucement dans le vagin un instrument constitué de deux parois, le . Pour maintenir le vagin ouvert et le col utérin bien visible, les parois sont lentement écartées.
  3. Le médecin introduit à l’intérieur du une petite spatule, qui sert à gratter légèrement la surface du col utérin. Cela permet de prélever des cellules à la jonction entre l’exocol (partie la plus extérieure du col) et l’endocol (partie la plus intérieure). Ce prélèvement n’est pas douloureux.
  4. Le médecin recueille ensuite d’autres cellules au niveau de l’endocol, à l’aide d’un écouvillon (sorte de grand coton-tige), voire d’une petite brosse.
  5. Les différents prélèvements sont étalés sur des lames de verre et un produit de fixation est vaporisé dessus. Ce geste sert à "figer" les cellules, afin qu’elles ne s’altèrent pas avant d’être analysées. Le médecin peut également plonger les lames dans un liquide (ce qui permet notamment la recherche du par le test HPV).
  6. Le médecin referme le et le retire.

Pour finir, le médecin transmet les renseignements nécessaires au laboratoire d’anatomopathologie qui analysera le prélèvement :

Position pour examen gynécologique

Schéma représentant la bonne position lors d’un examen gynécologique : allongée sur le dos, les jambes relevées et pliées, les pieds posés dans les étriers de la table gynécologique

Position du dans le vagin lors d’un frottis

Schéma représentant la bonne position d’un spéculum dans un vagin lors d’un frottis

Que se passe-t-il après un frottis du col de l'utérus ?

Les suites de l’examen comprennent deux étapes :

  1. Les prélèvements sont adressés à un laboratoire d’anatomopathologie par le médecin ou par vous-même, pour une étude des cellules prélevées au niveau du col de l'utérus.
  2. Après quelques jours, les résultats sont adressés au médecin, et celui-ci vous contacte pour vous les communiquer. En cas de résultats anormaux du frottis ou de la présence du HPV (Human ), d'autres examens sont demandés (colposcopie, biopsies du col de l'utérus...)

Un petit saignement sans gravité est possible dans les heures suivant le frottis du col de l'utérus. Ce phénomène est dû au grattage effectué sur les parois du col de l'utérus. En conséquence, prévoyez une protection.

  • Ministère des solidarités et de la santé. Dépistage du cancer du col de l'utérus. Site internet : Ministère des solidarités et de la santé. Paris ; 2018 [consulté le 21 mai 2019]
  • Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). Fiche d’information des patientes – Frottis cervical de dépistage. Site internet : CNGOF. Paris ; 2017 [consulté le 21 mai 2019]
  • Institut national du Cancer (INCA). Les réponses à vos questions Dépistage du cancer du col de l'utérus. Site internet : Inca. Boulogne-Billacourt (France) ; 2018 [consulté le 21 mai 2019]
  • National Health service (NHS). Cervical screening. Site internet : NHS. Londres ; 2019 [consulté le 21 mai 2019]