Environnement sonore pendant la grossesse : protéger l'audition de son bébé

L'appareil auditif du bébé se développe au cours de la grossesse et il est fragile. Comment protéger l'audition de son bébé ?

Le développement du système auditif du bébé au cours de la grossesse

Le système auditif permet le développement du langage qui dépend donc des interactions entre le fœtus puis le nouveau-né et les stimulations environnementales auxquelles il est exposé. Il est fragile et particulièrement lors de son développement.

L'audition du fœtus se met en place au cours de la grossesse

À 2 mois d’âge gestationnel, les pavillons de l’oreille sont réduits à l’état de petites saillies de chair. Il en est de même pour les 3 osselets de l’oreille moyenne.

À 3 mois, les tissus qui constituent le se développent à leur tour. Des cellules sensorielles, capables de recevoir et de transformer les informations sonores, apparaissent au niveau de la cochlée.

À 5 mois, les pavillons atteignent leur forme adulte. L’oreille interne poursuit sa formation.

À 7 mois d’âge gestationnel, la construction du conduit auditif et de l’oreille moyenne se termine.

Dès le 3e trimestre de la grossesse, bébé perçoit déjà certains bruits.

Si l’absence de stimulation auditive peut retarder le développement du système nerveux auditif, à l’inverse une hyperstimulation peut l’endommager.

Qu’est-ce que le fœtus entend dans le ventre de sa mère ?

Le système auditif permet le développement du langage qui dépend donc des interactions entre le fœtus puis le nouveau-né et les stimulations environnementales auxquelles il est exposé.

La perception des sons par le fœtus intervient avant la naissance, dès le 3e trimestre de grossesse.

L’environnement sonore du fœtus comporte :

  • des bruits internes liés aux activités cardiovasculaires, digestives et respiratoires de la mère. Ils correspondent principalement à des sons de basses fréquences. Ce sont des bruits réguliers qui font donc partie du « paysage sonore » fœtal ;
  • des bruits externes de diverses origines (la voix maternelle, les bruits de son entourage proche, la musique…...), atténués par les tissus abdominaux maternels, la paroi de l’utérus et le liquide amniotique.

Les conseils pour protéger son bébé des bruits nocifs pendant la grossesse

Il est important de parler à son bébé, lui faire écouter de la musique, lui faire découvrir les sons et les voix. Mais prenez quelques précautions pour protéger votre bébé de l’exposition à des bruits trop intenses 

  • au dernier trimestre de la grossesse, évitez de rester trop longtemps dans un environnement très bruyant, comme un concert par exemple 
  • il est possible de jouer d’un instrument de musique quand on est enceinte, mais on évite les amplificateurs ou les instruments très bruyants comme la batterie ;
  • ne mettez pas d’écouteurs sur votre ventre, le bébé perçoit suffisamment la musique ambiante et il apprécie aussi les périodes de repos dans le calme. 

Consulter l'article Quels sont les niveaux de bruit qui vous entourent ?

Consulter l'article Les effets du bruit sur la santé

  • Environnement sonore des nouveau-nés prématurés dans des services hospitaliers franciliens. Evaluation et recommandations Décembre 2018. ARS Ile-de-France. Site : ARS Ile-de-France. Saint-Denis (France) ; 2018 [consulté le 30 août 2022]
  • Centre d’information et de documentation sur le bruit (CIBD). Grandir avec les sons. Site internet : bruit.fr. Paris ; 2014 [consulté le 30 août 2022]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.