Enceinte et active : quelles précautions ?

Être active ou faire du sport pendant sa grossesse nécessite des précautions. Il est important d'être attentive à son corps pour savoir quand cesser toute activité physique.

Grossesse : les précautions à prendre lors de l'activité physique

Avant de commencer une activité physique ou un sport

Avant de commencer une activité physique, n'oubliez pas de faire un échauffement pendant 10 à 15 minutes, puis après l'exercice, prenez le temps de récupérer pendant 10 à 15 minutes en pratiquant des mouvements d’assouplissement de faible intensité comme des étirements doux.

Les situations à éviter lors de l'activité physique

Il est conseillé d'éviter :

  • les contractions musculaires prolongées avec blocage de la respiration pendant l'exercice (manœuvre de Valsalva) ;
  • les activités physiques en position allongée sur le dos à partir de la 24e semaine d’ (dernier jour des dernières règles) ;
  • la position debout prolongée, source d' et de malaise ;
  • les activités physiques qui peuvent provoquer des pertes d'équilibre, chutes ou traumatismes pour la mère et le fœtus ;
  • les environnements chauds et humides ;
  • l'activité physique en cas de pic de pollution ;
  • les activités en altitude qui provoquent des baisses de débit sanguin pour le fœtus.

Être attentive à son corps pendant les exercices physiques ou sportifs

Prenez soin de votre corps :

  • quand votre ventre s'arrondit, privilégiez les activités physiques en position allongée sur le côté ou les activités debout, mais courtes ;
  • faites attention aux modifications de vos capacités d'équilibre, afin de ne pas tomber ;
  • buvez suffisamment lorsque vous faites de l'exercice ;
  • habillez-vous de façon adaptée à l'activité et à la température extérieure ;
  • mangez de façon à compenser vos pertes énergétiques et selon l'évolution de votre prise de poids au cours de votre grossesse ;
  • adaptez votre activité physique à la température extérieure et aux conditions atmosphériques (pollution par exemple).

Enceinte et active : quand stopper son activité physique ou sportive ?

Vous êtes enceinte et vous pratiquez une activité physique ou sportive. Soyez à chaque instant à l'écoute de votre corps.

Cessez toute activité physique ou sportive et consultez si :

  • vous êtes anormalement essoufflée à l'effort, essoufflement qui ne cesse pas au repos ;
  • vous avez une douleur à la poitrine (appelez le 15) ;
  • vous avez des contractions utérines régulières et douloureuses qui ne passent pas au repos ;
  • vous avez des saignements vaginaux ;
  • vous éprouvez des vertiges, des troubles de l'équilibre avec vertiges, un malaise ou des maux de tête inhabituels ;
  • un de vos mollet est gonflé et dur, signe d'une éventuelle phlébite.
  • Haute Autorité de santé. Grossesse et post-partum. Prescription d’activité physique. Recommandations de bonne pratique. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2022 [consulté le 22 juin 2023]
  • Haute Autorité de Santé (HAS). La compression médicale dans les affections veineuses chroniques. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 22 juin 2023]
Cet article vous a-t-il été utile ?
Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
Le champ avec astérisque (*) est obligatoire.