Comment utiliser et entretenir vos bas ou collants de compression ?

16 avril 2019
Les bas, mi-bas ou collants de compression (ou "de contention") sont composés d’une matière très élastique. Ils compriment fortement les membres inférieurs, contribuant à une meilleure circulation du sang dans les veines. Leur port peut être prescrit en cas de varices des jambes ou de jambes lourdes, par exemple.

Acheter vos chaussettes ou mi-bas, bas ou collants de contention (ou compression)

Vous avez une maladie veineuse chronique, vous avez eu une phlébite, une embolie pulmonaire, vous venez d'être opéré(e) et votre médecin traitant vous recommande de porter des mi-bas, bas ou un collant de contention ?

Dans ce cas, votre médecin vous les prescrit sur une ordonnance en mentionnant le niveau de compression veineuse adaptée à votre problème de santé.

Pour acheter vos chaussettes, bas ou collants de contention (ou compression), choisssez une pharmacie qui permet d'essayer les produits. En effet, le produit délivré par le pharmacien n'est pas modifiable par vous-même et doit donc être parfaitement adapté à la taille de vos jambes.

Le pharmacien prend donc les mesures nécessaires :

  • pointure,
  • tour de cheville,
  • tour du mollet,
  • hauteur sol-limite supérieure pour définir la bonne taille du bas.
Classification des bas de compression

 

En France, selon la pression de compression mesurée au niveau de la cheville, les bas sont répartis en quatre classes :

  • entre 10 et 15 mm Hg : classe I ;
  • entre 15, 1 et 20 mmHg : classe II ;
  • entre 20, 1 et 36 mmHg : classe III ;
  • supérieur à 36 mm Hg : classe IV.

Avant d’enfiler vos mi-bas, bas ou votre collant de compression (ou contention)

Pour une bonne efficacité du traitement de compression veineuse, pensez à appliquer les règles qui suivent :

  • enfilez votre collant ou vos bas le plus tôt possible après votre lever, et juste après votre toilette ;
  • pour un enfilage aisé, n’appliquez ni crème ni lait corporel sur vos jambes qui doivent être parfaitement sèches ;
  • si vous présentez une plaie sur la jambe, protégez-la avec une compresse stérile bien fixée ;
  • veillez à ne pas filer bas ou collant en les manipulant. Pour plus de précaution, vous pouvez :
    • enlever vos bagues et/ou couper court vos ongles,
    • éventuellement, porter des gants fins de ménage pendant l’enfilage,
    • pour éviter tout frottement anormal qui pourrait abîmer votre vêtement, vérifiez que l’intérieur de vos chaussures est en bon état. Des rugosités ou callosités du talon ou des orteils peuvent aussi endommager vos bas ou votre collant,
    • afin de limiter les risques de chute pendant l’enfilage, asseyez-vous sur un siège bas placé sur un sol non glissant.

Les bons gestes à adopter pendant l’enfilage de vos mi-bas, bas ou collants de contention

Voici les étapes à suivre pour enfiler plus facilement vos bas ou votre collant :

  • Retournez le vêtement sur l’envers en laissant seulement son pied à l’endroit.
  • Dans le bas (ou mi-bas) ou le collant, introduisez d’abord la pointe de votre pied, puis votre talon. Si vous ne pouvez pas saisir votre avant-pied, faites-vous aider poup enfiler la pointe du collant ou du bas.
  • Déroulez le vêtement jusqu'à votre cheville.
  • S’il s’agit d’un collant, répétez ces opérations pour le second pied.
  • Déroulez le tissu élastique sur votre jambe, jusqu'en dessous de votre genou pour les mi-bas ou jusqu'en haut de votre cuisse pour les bas et collants.
  • S’il s’agit d’un collant, montez-le jusqu’à la taille.
  • Veillez à ne pas créer de plis ni tirer (en particulier si vous portez des bas autofixants, qui comportent une bande antiglisse fragile).
  • Humidifiez vos mains pour ajuster les bas ou le collant, en massant vos jambes de bas en haut.

De bonnes habitudes à prendre pour enfiler vos bas ou votre collant

Schéma décrivant les 6 gestes pour enfiler correctement un bas de contention (cf. description détaillée ci-après)
Quelques astuces pour vous aider à enfiler vos bas, mi-bas ou collant de compression

En cas d’enfilage difficile de vos bas ou collant de contention, vous pouvez :

  • talquer vos talons ;
  • utiliser un enfile-bas (objet aidant à mettre le vêtement de compression).

Renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour en savoir plus sur cet accessoire et son mode d’emploi.

Une tierce-personne peut également vous aider si vous ne parvenez pas à enfiler la pointe des bas.

Quelques conseils pour l' entretien des bas, mi-bas et collants de contention

Des bas, mi-bas ou collant de contention deviennent inefficaces lorsqu'il sont trop mous ou étirés : la bande de fixation frise ou la zone de la cheville est lâche.

Il est donc important :

  • d'avoir deux paires de façon à pouvoir les laver alternativement,
  • de les entretenir avec précaution,
  • et de changer de matériel de contention lorsqu'il n'est plus efficace.

Pour maintenir votre vêtement en bon état, entretenez-le de la façon suivante :

  • lavez vos bas ou votre collant à la main et à l’eau tiède, avec un savon dit "neutre" (ex. : savon de Marseille) et sans adoucissant. Pour savoir si un lavage en machine est possible, consultez la notice du fabricant ;
  • rincez abondamment votre vêtement ;
  • essorez-le sans le tordre ;
  • faites-le sécher à plat et à l’air libre, jamais au sèche-linge ;
  • ne le repassez pas.

 

Faire face à des difficultés dans le port de bas, chaussettes et collants de contention

Le port de bas, chaussettes et collants de contention entraîne rapidement une amélioration des symptômes de maladie veineuse chronique : moins de douleurs au niveau des jambes, diminution de l'œdème des chevilles par exemple, régression des ulcères veineux de la peau...

Cependant, des complications sont possibles :

  • sécheresse de la peau (dans ce cas, hydratez vos jambes avec une crème adaptée le soir au coucher),
  • bande de fixation mal tolérée, particulièrement à l'arrière du genou lors du port de chaussettes (préférer alors les bas ou collants),
  • allergie avec eczéma de contact au caoutchouc,
  • survenue plus fréquente d'une plaie à l'avant du tibia après un traumatisme : ce risque est majoré en cas d'artérite des membres inférieurs (principale contre-indication à la contention).

En cas de difficultés, adressez-vous à votre pharmacien ou votre médecin traitant.

  • Debure C. La compression veineuse dans l'insuffisance veineuse. Annales de Dermatologie et de Vénéréologie, 2015;142(8):469-475
  • Haute Autorité de Santé (HAS). La compression médicale dans les affections veineuses chroniques. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2010 [consulté le 16 avril 2019]
  • National Health service.Varicose veins - Treatment. Site internet : NHS. Londres ; 2017 [consulté le 16 avril 2019]
  • NIH - U.S. National Library of Medicine. ompression stockings. Site internet : MedlinePlus. Bethesda (États-Unis d'Amérique) ; 2018 [consulté le 16 avril 2019]