Lire une ordonnance, utiliser les anti-douleurs, mettre un collyre… Voici comment réaliser sereinement ces actions de tous les jours.
Certains médicaments peuvent affecter la capacité à conduire un véhicule. Il est important de lire la notice et de respecter le pictogramme.
Rédigée par un professionnel de santé, l’ordonnance comporte tous les renseignements nécessaires au bon déroulement de votre traitement.
Les antalgiques sont des médicaments qui diminuent la douleur. La prise en automédication est possible pour les douleurs légères et ponctuelles.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui réduisent ou suppriment les symptômes liés à un phénomène inflammatoire.
Les collyres sont des gouttes ophtalmiques, prescrites dans le cadre d’un examen ou d’un traitement local de l’œil.
Certains médicaments buvables sont vendus sous forme de poudre. Avant usage, ils doivent être reconstitués avec de l’eau.
Certains médicaments peuvent affecter la capacité à conduire un véhicule. Il est important de lire la notice et de respecter le pictogramme.
Rédigée par un professionnel de santé, l’ordonnance comporte tous les renseignements nécessaires au bon déroulement de votre traitement.
Les antalgiques sont des médicaments qui diminuent la douleur. La prise en automédication est possible pour les douleurs légères et ponctuelles.
Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont des médicaments qui réduisent ou suppriment les symptômes liés à un phénomène inflammatoire.
Les collyres sont des gouttes ophtalmiques, prescrites dans le cadre d’un examen ou d’un traitement local de l’œil.
Certains médicaments buvables sont vendus sous forme de poudre. Avant usage, ils doivent être reconstitués avec de l’eau.