Prévenir l'intoxication par le plomb

13 décembre 2018
Le plomb peut être incorporé dans l'organisme par voie digestive ou respiratoire et son accumulation est le saturnisme. Il est toujours toxique, particulièrement chez l'enfant et la femme enceinte. Il est donc important de prévenir la contamination par le plomb grâce à des mesures d'hygiène à son domicile, dans ses activités de loisir et professionnelles.

Protéger les enfants pour éviter une intoxication par le plomb

Si vous habitez avec un ou plusieurs jeunes enfants dans un logement construit avant 1949, il existe des gestes simples que vous pouvez appliquer au quotidien pour éviter une intoxication par le plomb.

Nos conseils pour éviter une intoxication par le plomb :

  • Veillez à ce que votre enfant ne touche pas les peintures, surtout si celles-ci sont écaillées.
  • Lavez les mains et le visage de votre enfant le plus souvent possible, surtout avant les repas.
  • Coupez-lui les ongles courts et veillez à ce qu'il ne les ronge pas.
  • Lavez fréquemment ses jouets, tétines et doudous.
  • Ne laissez pas à la portée de votre enfant de vos enfants des objets en plomb : vieux jouets peints, figurines en plomb...
  • Veillez à son équilibre alimentaire : l'intoxication par le plomb est aggravée par le manque de fer (qu’on trouve dans la viande, le poisson, les légumes secs) et de calcium (présent dans les produits laitiers).
  • Éloignez-le des sources d'intoxication et privilégiez les promenades, la fréquentation des lieux où le plomb est absent : école, crèche...
  • Évitez de laisser votre enfant jouer dans les couloirs ou les cages d’escalier s’ils contiennent des peintures à base de plomb.
  • Veillez à ne pas fumer en sa présence.
  • Si les canalisations contiennent du plomb :
    • évitez de donner de l’eau du robinet à votre enfant,
    • pour les autres utilisations alimentaires, faites couler l'eau pendant au moins 3 minutes pour rincer les canalisations,
    • n'utilisez pas l'eau chaude du robinet pour la préparation des repas car une température élevée favorise le déplacement du plomb dans l'eau.
  • Ne cuisinez pas et ne stockez pas les aliments dans des plats en céramique de fabrication artisanale, en étain ou en cristal.
Des précautions qui s'appliquent aussi à la femme enceinte

Si vous attendez un enfant et si vous êtes exposée potentiellement au plomb, lavez-vous les mains fréquemment (surtout avant chaque repas) et coupez vos ongles.

N'utilisez pas de cosmétiques traditionnels (khôl...).

Vidéo : Les sources d'intoxication par le plomb responsables du saturnisme

© Mairie de Montreuil, Assurance Maladie

Traquer le plomb dans les logements

Si vous habitez dans un logement construit avant 1949, il est possible de limiter au maximum l’exposition au plomb de votre famille.

Nos conseils pour limiter l’exposition au plomb :

  • Luttez contre l'humidité, qui favorise la dégradation des peintures : ne bouchez pas les ouvertures de ventilation permanente, aérez quotidiennement et chauffez suffisamment votre logement en période froide.
  • Nettoyez régulièrement le sol des pièces, des balcons ou des terrasses, et les rebords des fenêtres avec une serpillière humide afin d’enlever les poussières éventuelles de plomb. N'utilisez pas de balai ou d'aspirateur (sauf s'il est équipé de filtre de Très Haute Efficacité THE)  car ils favorisent la dispersion des microparticules de plomb.
  • Évitez d'étendre le linge à proximité des peintures dégradées.
  • Ne laissez pas les jouets et poussette à proximité d'une peinture abîmée.
  • Surveillez l'état des peintures et effectuez les réparations qui s'imposent.
  • Évitez de poser de la moquette dans les pièces où votre enfant joue pour limiter l'accumulation des poussières.
  • Si vous faites des travaux de rénovation :
    • éloignez votre enfant pendant toute la durée du chantier,
    • protégez-vous des poussières et des écailles de peinture qui peuvent être dangereuses,
    • nettoyez les sols à l'eau régulièrement pendant les travaux,
    • avant le retour de votre famille, une fois les travaux achevés, nettoyez parfaitement les locaux.

La prévention de l'intoxication au plomb sur votre lieu de travail

Si vous avez une activité professionnelle qui vous expose au plomb, votre entreprise met en place une démarche de prévention contre cette exposition. Elle veille à :

  • remplacer, si possible, les produits contenant du plomb par des produits moins toxiques ;
  • empêcher l'inspiration de plomb (aérosols et poussières) par l'utilisation de procédés limitant l'émission de poussières et par l'utilisation d'appareils individuels de protection respiratoire ;
  • empêcher l'ingestion de plomb (mains, eau ou nourriture souillées).

Les locaux de votre entreprise utilisant du plomb doivent être dans un bon état de propreté afin d'éviter l'accumulation de dépôts de plomb.

L'exposition professionnelle au plomb des femmes enceintes est interdite. Si vous souhaitez avoir un enfant alors que vous êtes exposée au plomb, prévenez votre médecin du travail et votre employeur.

Vous respectez des règles d'hygiène sur votre lieu de travail :

  • vous ne buvez pas, ne mangez pas et ne fumez pas sur votre poste de travail ;
  • vous vous lavez les mains et le visage avant les repas ;
  • vous vous douchez sur le lieu du travail avant de partir ;
  • vous changez de vêtements après le travail.

D'autres mesures plus spécifiques peuvent être prises pour chaque activité professionnelle utilisant du plomb.

Attention aux activités de loisir exposant au plomb

Ne manipulez pas, ne reconditionnez pas des plombs de chasse ou de pêche, surtout à proximité d'enfants.

À proximité d'un site industriel émetteur de plomb ou pollué par le plomb

Voici quelques conseil :

  • Chaque personne entrant dans l'appartement ou la maison doit essuyer ses chaussures et les retirer.
  • Veillez à nettoyer fréquemment le domicile avec une serpillère humide.
  • Ne laissez pas vos enfants jouer sur le sol extérieur.
  • Lavez fréquemment les jouets.
  • Évitez la consommation des légumes (surtout à feuilles) et de fruits cultivés sur les anciens sites industriels ou à côté d'un site en activité.
  • Les enfants et femmes enceintes doivent adopter une hygiène stricte.

  • Haute Autorité de santé (HAS). Intoxication par le plomb de l'enfant et de la femme enceinte - Prévention et prise en charge médico-sociale. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2003 [consulté le 12 décembre 2018]
  • Haut Conseil de la santé publique. Mise à jour du guide pratique de dépistage et de prise en charge des expositions au plomb chez l’enfant mineur et la femme enceinte. Site internet : HCSP. Paris ; 2018 [consulté le 12 décembre 2018]
  • Santé publique France. Diagnostiquer et prévenir le saturnisme avant 18 ans. Site internet : Santé publique France. Saint Maurice (France) ; 2017 [consulté le 12 décembre 2018]
  • Ministère des solidarités et de la santé. Saturnisme. Site internet : Ministère des solidarités et de la santé. Paris ; 2016 [consulté le 12 décembre 2018]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale. Le saturnisme ou intoxication au plomb. Site internet : Inserm. Paris ; 2015 [consulté le 12 décembre 2018]
  • Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. Prévenir les expositions professionnelles au plomb. Site internet : Inrs. Paris ; 2014 [consulté le 12 décembre 2018]