Arrêt maladie pendant la grossesse : indemnités journalières des PAMC

01 octobre 2020
Vous êtes praticienne et auxiliaire médicale libérale conventionnée (PAMC) et enceinte : si votre état de santé ne vous permet pas de poursuivre votre activité, votre médecin peut vous avoir prescrit un arrêt de travail. Comment percevoir votre indemnité journalière forfaitaire maladie ?

Qui est indemnisée ?

Vous pouvez percevoir une indemnité journalière forfaitaire maladie si vous êtes :

  • praticienne ou auxiliaire médicale libérale conventionnée ;
  • affiliée au régime d'assurance maladie des praticienne et auxiliaire médicale libérale conventionnée (PAMC) ;
  • enceinte ;
  • et que vous vous trouvez dans l'incapacité de pratiquer votre activité professionnelle en raison de difficultés liées à votre grossesse.

Pour que vos droits soient ouverts, il suffit que vous exerciez comme professionnelle de santé libérale conventionnée et que vous soyez à jour de vos cotisations :

  • soit au début du 9e mois avant la date présumée de l'accouchement ;
  • soit à la date de l'interruption d'activité ouvrant droit au congé de maternité.

Quelles démarches pour bénéficier de vos indemnités journalières ?

Dans les 2 jours qui suivent l'interruption de travail, adressez au service médical de votre caisse primaire d'assurance maladie :

  • l'avis d'arrêt de travail prescrit par votre médecin ou la sage-femme qui assure le suivi de votre grossesse ;
  • un certificat médical attestant de la durée de l'arrêt de travail ;

Quel sera le montant de vos indemnités journalières ?

L’indemnité que vous percevrez pendant votre arrêt de travail est égale à 45,55 € bruts par jour au 1er janvier 2020.

Quand votre indemnité journalière est-elle versée ?

Les indemnités journalières forfaitaires maladie sont dues à compter du 4e jour d’arrêt de travail.

Votre caisse primaire d'assurance maladie verse vos indemnités journalières tous les 14 jours en moyenne et vous adresse en même temps un relevé de paiement.

Le délai de carence de 3 jours

Pendant les 3 premiers jours de votre arrêt de travail, aucune indemnité journalière ne vous est versée ; c'est ce que l'on appelle le délai de carence. Il s'applique au début de chaque arrêt de travail.

Combien de temps pourrez-vous en bénéficier ?

L’indemnité journalière forfaitaire maladie peut être versée pendant 87 jours maximum.

Services en Ligne: 
Simulateur d'indemnités journalières
Vous attendez un enfant ? Estimez en quelques clics le montant prévisionnel de vos indemnités journalières maternité ou paternité.