Maladie, accident, hospitalisation

Vous allez être hospitalisé ? Vous êtes victime d’une maladie professionnelle ? Vous souffrez d’une affection de longue durée ? Du simple arrêt maladie aux situations médicales plus complexes, état des lieux des indemnités auxquelles vous pouvez prétendre et des démarches à effectuer.
En cas d'arrêt de travail, vous avez 48 heures pour transmettre l'avis à votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) et , si vous êtes salarié, à votre employeur. Votre présence à domicile peut être contrôlée pendant l'arrêt de travail.
Vous êtes atteint d'une affection de longue durée (ALD) qui nécessite un traitement prolongé et coûteux ? Certaines ALD ouvrent droit à la prise en charge à 100 % des soins liés à la pathologie.
En cas d’accident du travail ou d’accident causé par un tiers, vous devez rapidement le déclarer auprès de votre caisse d’assurance maladie. Le point sur les démarches à effectuer et votre prise en charge.
Une maladie professionnelle résulte de l’exposition à un risque qui existe lors de l’exercice habituel de la profession. Elle peut être prise en charge par l’Assurance Maladie.
Le point sur les démarches à effectuer lors de votre hospitalisation, les différents types de séjour à l'hôpital et sur l'organisation de votre retour à domicile.
Vous pouvez bénéficier de Prado, le service d'accompagnement personnalisé pour préparer le retour à domicile, pendant l’épidémie de coronavirus ? Consultez sur le site ameli les informations habituellement données par un conseiller de l’Assurance Maladie lors de l’adhésion à ce service.
En tant que travailleur indépendant (artisan-commerçant ou profession libérale), vous avez la possibilité de souscrire une assurance volontaire et individuelle contre le risque des accidents du travail et maladies professionnelles.
Si vous avez des difficultés à reprendre votre emploi après un arrêt de travail, l’Assurance Maladie peut vous accompagner.