ALD et maladies chroniques : quelles aides humaines et matérielles ? Où se renseigner ?

28 septembre 2021
Du fait de votre maladie chronique ou de votre affection longue durée (ALD), vous souffrez d’une perte d’autonomie temporaire ou définitive. Découvrez les principales aides humaines et matérielles existantes (aide à la personne, aménagement du domicile…) pour vous orienter vers les bons interlocuteurs.

L’aide à la personne

Si votre état de santé se fragilise, vous pouvez recourir aux services d’une aide-ménagère à domicile habilitée. Certaines caisses de retraite (si vous êtes retraité) et de nombreuses mutuelles peuvent vous accorder les services d’une aide-ménagère à domicile, sous certaines conditions. Il est vivement recommandé de vous renseigner directement auprès des organismes concernés pour bien connaître vos droits.

À savoir : votre caisse d'allocations familiales (Caf) ou certaines mutuelles peuvent, sous conditions, vous accorder des aides matérielles et financières. Pour en savoir plus, prenez contact avec votre complémentaire santé ou votre Caf.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

Si vous êtes en situation de handicap, la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence peut vous venir en aide pour financer vos besoins liés à votre perte d’autonomie. Cette prestation permet, par exemple, de vous aider à financer l’aménagement de votre logement ou de votre véhicule, des aides techniques (appareils auditifs, télé-agrandisseur…) et également à faire appel à une aide humaine pour les actes de la vie quotidienne.

À savoir

La prestation de compensation du handicap peut être attribuée aussi bien aux enfants qu’aux adultes vivant avec une maladie chronique jusqu’à 60 ans, et au-delà, dans certains cas spécifiques.

L’aide personnalisée à l’autonomie (APA)

Si vous êtes âgé de plus de 60 ans, l’APA est une aide financière vous permettant de couvrir en partie les dépenses liées à votre perte d’autonomie : rémunération d’une aide à domicile ou d’un accueillant familial (personne âgée accueillie au sein d’une famille), dépenses de transport, achat d’aides techniques, travaux d’adaptation du logement, etc.

Cette prestation est versée par votre département, nous vous recommandons de vous rapprocher du centre d'action sociale de votre commune (CCAS) pour obtenir des informations sur l’APA.

L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH)

Si vous sortez d’hospitalisation, votre caisse de retraite peut vous accompagner dans votre retour à la maison. L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) est destinée aux personnes :

  • retraitées du régime général de plus de 55 ans ;
  • qui ont des besoins d’aides temporaires et urgents à domicile au sortir d’une hospitalisation ;
  • qui ont des ressources mensuelles qui ne dépassent pas un plafond de revenus fixé chaque année.

L’aide au retour après hospitalisation (ARDH) peut financer certaines dépenses : aides ménagères, matérielles. Elle est accordée par le service social de la caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat).

Les aides matérielles

En cas de perte d’autonomie et/ou si vous êtes en situation de handicap, l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH) accorde des subventions pour améliorer votre résidence principale et participe à l’adaptation de votre logement : rampes, aménagement des sanitaires…

Votre caisse de retraite ou votre département ou de nombreuses associations de malades peuvent aussi vous soutenir pour bénéficier d’une aide matérielle. Il convient de vous renseigner directement auprès des organismes concernés pour bien connaître vos droits.

Les aides financières

L’action sanitaire et sociale de votre caisse d’assurance maladie (CPAM)

L'action sanitaire et sociale de l'Assurance Maladie peut vous permettre de bénéficier d'une aide financière ponctuelle, en complément des prestations (remboursement des soins, indemnités journalières...) habituellement versées.

L’action sociale de vos caisses de retraite (principal et complémentaire)

Si vous êtes retraité, l’action sociale de votre caisse de retraite peut aussi vous permettre de bénéficier d'une aide financière. Il convient de vous renseigner directement auprès des organismes concernés pour bien connaître vos droits.

Pour en savoir plus, consultez le site www.mesdroitssociaux.gouv.

Pour vous accompagner dans ces démarches, vous pouvez solliciter l’aide du service social du centre hospitalier dans lequel vous êtes suivi.

Enfin, le service social de l’Assurance Maladie peut également vous accompagner dans la mise en œuvre de vos démarches.