Campagne de vaccination en cours contre le Covid-19 et doses de rappel : ce qu’il faut savoir

Il est fortement recommandé aux personnes à risque de développer des formes graves du Covid-19 de recevoir des rappels après leur primo-vaccination, afin de maintenir leur face au virus du Covid-19 à un niveau élevé. Les règles vaccinales ont été simplifiées : la condition pour bénéficier du rappel dépend désormais de la durée écoulée depuis la dernière injection (ou infection) et non du nombre de doses de rappel déjà reçues.

    À noter : les professionnels de santé sont les interlocuteurs privilégiés pour répondre aux questions que chacun peut se poser et délivrer une information complète et loyale sur la vaccination, ses bénéfices attendus et ses risques d’effets secondaires.

    La vaccination est prise en charge à 100 % pour tous.

    Qui est concerné par le rappel vaccinal ?

    Tout personne âgée de 12 ans et plus éligible au rappel vaccinal peut recevoir une dose de vaccin si elle le souhaite.

    Le ministère de la Santé et de la prévention souligne cependant le caractère prioritaire des personnes fragiles ainsi que les publics prioritaires (lire le paragraphe « Rappel vaccinal obligatoire pour certaines professions »).

    Vaccinations contre le Covid-19 et contre la grippe

    Si vous êtes concerné à la fois par la vaccination contre le Covid-19 et la vaccination contre la grippe, il est possible de pratiquer les 2 vaccinations le même jour, au cours de la même séance de vaccination. Les vaccins sont injectés dans 2 sites différents. Il n’existe pas à ce jour de vaccin combiné contre les 2 infections. La vaccination est possible dans les pharmacies qui vaccinent avec les 2 vaccins ainsi que dans les cabinets médicaux et infirmiers.

    Si les 2 vaccins ne sont pas administrés simultanément, il n’y a pas de délai à observer entre la vaccination contre la grippe et la vaccination Covid-19.

    Rappel vaccinal obligatoire pour certaines professions

    Le rappel vaccinal contre le Covid-19 est obligatoire pour :

    • les professionnels du secteur de la santé ;
    • les professionnels ou bénévoles exerçant dans les mêmes locaux que ces professions ;
    • les personnes exerçant l'activité de transport sanitaire ;
    • les professionnels du secteur médico-social ;
    • les personnels navigants et militaires affectés aux missions de sécurité civile,
    • les prestataires de services et distributeurs de matériels ;
    • les étudiants en formation pour ces professions ;
    • les sapeurs-pompiers et personnes assurance la prise en charge de victimes.

     Liste complète sur le site solidarites-sante-gouv.fr.

    Quand faire son rappel automnal ?

    Le rappel automnal doit être administrée :

    • dès 3 mois après le 1er rappel pour les personnes âgées de 80 ans et plus, ainsi que pour les résidents en Ehpad, ceux admis en USLD, et les personnes sévèrement immunodéprimées, quel que soit leur âge ;
    • dès 6 mois après la dernière injection pour les autres personnes.

    En cas d'infection par le Covid-19, quand recevoir sa dose de rappel automnal ?

    Les personnes de 80 ans et plus, les résidents en Ehpad et en USLD, ainsi que les personnes immunodéprimées peuvent recevoir cette nouvelle dose de rappel dès 3 mois après leur dernière injection ou infection.
    Les autres personnes peuvent recevoir leur dose d’automne 3 mois après leur dernière infection, en respectant un délai de 6 mois depuis la dernière injection.

    Le rappel automnal : les messages clés en vidéo

    Où se faire vacciner ?

    Il est possible de se faire vacciner :

    • par son médecin traitant (généraliste ou spécialiste) ;
    • en pharmacie ;
    • en cabinet infirmier ;
    • en cabinet de sage-femme ;
    • chez son chirurgien-dentiste ;
    • au sein des services hospitaliers où l'on est suivi ;
    • en laboratoire de biologie médicale ;
    • en centre de vaccination (dans certains territoires).

    Certains de ces professionnels de santé peuvent accepter de se déplacer à domicile pour administrer cette vaccination.

    Retrouver toutes les informations sur les lieux de vaccination sur www.sante.fr

    Lire aussi l'article Quels sont les documents à conserver après la vaccination contre le Covid-19 ?

    Tout savoir sur les vaccins contre le Covid-19.

    Aider les plus fragiles à prendre rendez-vous

    Avec sa démarche « Aller vers », l’Assurance Maladie souhaite aider les personnes les plus susceptibles de développer des formes graves du Covid-19 à prendre rendez-vous pour se faire vacciner. De nombreuses caisses d’assurance maladie proposent des dispositifs d’accompagnement de ces publics, déployés sur l’ensemble du territoire. Il existe aussi 2 plateformes téléphoniques qui permettent d’obtenir un rendez-vous à domicile, en cabinet libéral de ville ou en centre de vaccination (dans certains territoires).

    À domicile ou en cabinet libéral de ville

    Le 0 800 730 957 (numéro vert, appel gratuit, ouvert 7 jours sur 7 de 6 h à 22 h) vise à faciliter la vaccination des personnes âgées de 80 ans et plus en leur proposant un rendez-vous (première ou deuxième injection ou dose de rappel) :

    • à domicile : le conseiller du 0 800 730 957 organise le rendez-vous (jour, heure, lieu) en prenant attache avec un professionnel de santé habilité à vacciner ;
    • ou directement dans le cabinet libéral d’un professionnel de santé habilité à vacciner : le conseiller prend alors rendez-vous et organise, si nécessaire, le transport jusqu'au lieu de vaccination.

    À noter : pour prendre rendez-vous dans un centre de vaccination, il est possible d’appeler le 0 800 009 110 (numéro national vert, appel gratuit, ouvert 7 jours sur 7 de 6 h à 22 h). Ce numéro permet de prendre un rendez-vous dans un centre de vaccination proche de son domicile en saisissant son code postal et d’être mis en relation avec un conseiller pour être aidé dans cette démarche. Ce numéro s’adresse à toutes les personnes éligibles à la vaccination (première ou deuxième injection ou dose de rappel).

    Qui peut appeler ?

    La personne âgée peut appeler elle-même pour obtenir un rendez-vous de vaccination ou faire la demande via son aidant familial, son aide à domicile ou toute autre personne disposant de l’accord du patient.

    Est-ce que le transport vers un professionnel de santé en ville ou un centre de vaccination est pris en charge ?

    Oui, sous conditions. Les personnes éligibles à la vaccination, quel que soit leur âge, qui sont dans l’incapacité de se déplacer seules peuvent en bénéficier.

    Pour être pris en charge, le transport doit être prescrit lors d'une consultation avec un médecin. ll est remboursable pour un trajet aller et retour du domicile chez un professionnel de santé autorisé à vacciner contre le Covid-19 le plus proche ou vers le centre de vaccination, sur présentation de la prescription au transporteur.

    Les transports concernés sont :

    • ambulance ;
    • véhicule sanitaire léger (VSL) ;
    • taxi.

    Dans ce cadre, les transports sont pris en charge à 100 % et en tiers payant, jusqu'au 31 décembre 2022.

    Même vacciné, les gestes barrières sont nécessaires

    Il faut continuer à s’isoler en cas de test positif au Covid-19, en cas de contact avec une personne positive, ou dès l’apparition de symptômes. Les gestes barrières sont toujours à appliquer scrupuleusement même si l'on est vacciné. En effet, les études actuelles sur les vaccins contre le Covid-19 ne permettent pas de savoir si les vaccins réduisent la contagiosité, c’est-à-dire si une personne vaccinée transmet ou non le virus.

    À noter : le port systématique du masque est supprimé mais il est fortement recommandé si la distanciation physique, notamment, n'est pas possible. En savoir plus sur les règles relatives au port du masque.

    Où s’informer ?

    Les informations sur la vaccination sont disponibles en ligne :

    © ministère de la Santé et de la prévention (vidéo).

    Cet article vous a-t-il été utile ?
    Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
    * champ obligatoire
    Afficher le chatbot Ameli ?