Tout ce qu’il faut savoir sur les tests antigéniques du SRAS-CoV-2

29 décembre 2020
Dans le contexte actuel de forte reprise épidémique, les nouveaux tests antigéniques rapides constituent un outil supplémentaire pour réduire les chaînes de transmission virale. Ils viennent en complément des tests RT-PCR qui restent la technique de référence pour la détection de l’infection à la Covid-19.

Détecter les antigènes que produit le virus SARS-CoV-2

Le test antigénique permet de détecter les antigènes que produit le virus SARS-CoV-2. Il cherche à déterminer si la personne est infectée au moment du test. Les tests antigéniques sont pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie sans avance de frais (gratuits) pour tout le monde, sans exception.

La personne réalisant ce test doit être informée qu'il est destiné à une simple orientation diagnostique qui ne remplace pas un diagnostic établi à partir d'un test RT-PCR permettant de déterminer la présence du génome du SARS-CoV-2.

Comme le test RT-PCR, il consiste en un prélèvement par voie nasale avec un écouvillon.

Avec un résultat disponible en 15 à 30 minutes, ces tests permettent la mise en œuvre sans délai des mesures d’isolement et de contact tracing.

Où se faire dépister ?

Pour connaître sur l’ensemble du territoire les lieux où les tests antigéniques et les tests RT-PCR sont réalisés, il convient de consulter le site gouvernemental sante.fr.

Qui est concerné par les tests antigéniques et comment en bénéficier ?

Les tests antigéniques sont prioritairement réservés :

  • aux personnes symptomatiques. Les tests doivent être réalisés dans un délai inférieur ou égal à 4 jours après l’apparition des symptômes ;
  • aux personnes asymptomatiques lorsqu’elles sont personnes cas contacts, détectées isolément ou au sein d’un cluster. Les tests doivent être réalisés sous 24 h si le cas contact vit dans le même foyer que la personne contaminée ou si le cas contact ne vit pas avec la personne contaminée, le test est à réaliser 7 jours après le dernier contact avec la personne contaminée.

Les tests peuvent être utilisés pour des personnes asymptomatiques lorsque le médecin, le masseur-kinésithérapeuthe, la sage-femme, le chirurgien-dentiste, le pharmacien ou l’infirmier l’estiment nécessaire.

Enfin, les tests peuvent aussi être utilisés dans le cadre d'opérations de dépistage collectif, organisées notamment par l'employeur ou une collectivité publique au sein de populations ciblées, en cas de suspicion de cluster ou de circulation particulièrement active du virus, après déclaration au représentant de l'Etat dans le département.

Qui peut réaliser les tests ?

Les médecins, les infirmiers diplômés d’État, les masseurs-kinésithérapeuthes, les sages-femmes, les dentistes et les pharmaciens peuvent réaliser les tests antigéniques dans leur cabinet, au domicile du patient, au sein des officines ou dans des barnums.

Qui aura accès aux résultats des tests ?

Comme les tests RT-PCR, l’Assurance Maladie aura accès aux résultats des tests antigéniques : cela lui permet ainsi de contacter les patients zéro dans le cadre du contact tracing. Elle accompagne également les professionnels de santé qui réalisent les tests antigéniques pour qu’ils puissent effectuer eux même le tracing.

En savoir plus sur Que faire en cas de contact avec une personne positive à la Covid-19 et les délais à respecter pour réaliser un test ?

Le résultat du test antigénique est positif ou négatif, que faire ?

Un document de traçabilité écrit du résultat du test (qu’il soit positif ou négatif) complété par le professionnel de santé ainsi qu’un document sur la conduite à tenir sont remis au patient (PDF).

La réalisation du test antigénique enclenche la même démarche que lors d’un test RT-PCR, c’est-à-dire qu’en attendant les résultats du test, il est recommandé de se confiner chez soi, en limitant les contacts extérieurs et en appliquant rigoureusement les gestes barrières.

En cas de test antigénique positif

Si le résultat du test est positif, le malade doit s’isoler immédiatement. Il doit contacter son médecin traitant, si ce n’est pas lui qui a réalisé le test, afin d’échanger avec lui sur les recommandations sanitaires et lister les personnes contact. Puis l’Assurance Maladie contacte le malade pour compléter la liste qui aura peut-être été déjà constituée avec le médecin.

Pour alerter et protéger ses proches, la personne testée positive à la Covid-19 peut se déclarer cas positif dans l’appli TousAntiCovid. Un code à 6 caractères alphanumériques ou un QR code à scanner est à récupérer auprès du professionnel de santé qui réalise le test. Il sera à enregistrer dans l’application dans l’heure qui suit.

En cas de test antigénique négatif

Si le résultat est négatif, le professionnel de santé qui a réalisé le test invite les personnes symptomatiques âgées de 65 ans ou plus et les personnes qui présentent au moins un facteur de risque, tel que défini par le Haut Conseil de la santé publique, à consulter un médecin (si celui-ci n’est pas le professionnel qui réalise le test) et à confirmer ce résultat par un test RT-PCR.

Pour tous, si le résultat est négatif, il conviendra de continuer à observer rigoureusement les gestes barrières. Si des symptômes compatibles avec la Covid-19 apparaissent, alors il conviendra de faire un test.