Que se passe-t-il en cas de test positif au Covid-19 ? Et en cas de test négatif ?

Que faire lorsque le test de dépistage au Covid-19 est positif ? Pour se protéger et protéger ses proches, il est important de chercher ses cas contact, de respecter les mesures d’isolement, de surveiller son état de santé et de prendre toute une série de précautions.

Vous avez été contacté par l'Assurance Maladie

En cette période de recrudescence épidémique, vous pouvez soit recevoir un SMS de l’Assurance Maladie (provenant du numéro 38663), soit un appel téléphonique.

Si vous avez reçu un SMS vous informant de votre positivité, vous devez :

Les nouvelles règles d'isolement s’appliquent dès le 3 janvier 2022, y compris pour les personnes déjà isolées à cette date.

Vous avez été testé positif au Covid-19 avant d’avoir pu faire votre rappel vaccinal ?

Si vous avez été testé positif au Covid-19 avant d’avoir pu recevoir une dose de rappel vaccinal, votre test positif, considéré comme un certificat de rétablissement, vous permet d’avoir un passe sanitaire valide pendant 6 mois.

Le certificat de rétablissement, qui est le résultat de ce test positif dès lors qu’il a plus de 11 jours et moins de 6 mois, est à récupérer sur la plateforme SI-DEP grâce au lien envoyé par e-mail et/ou par SMS, comme pour vos tests négatifs.

Vous pouvez ensuite l’intégrer dans le « Carnet » de l'application TousAntiCovid en scannant le QR code ou en l’important directement depuis la plateforme SI-DEP via le lien dédié.

Pour rappel, le passe sanitaire consiste en la présentation numérique, via l’application TousAntiCovid, ou sur papier d’une des 3 preuves sanitaires suivantes: le certificat attestant d’un schéma vaccinal complet et à jour, la preuve d’un test négatif de moins de 24 heures et le certificat de rétablissement.

En cas de test positif : votre isolement et votre santé

La durée d’isolement dépend de votre statut vaccinal.

1. Personnes avec schéma vaccinal complet (c'est-à-dire avec un rappel ou un cycle initial de vaccination achevé il y a moins de 7 mois) ou ayant contracté le covid-19 il y a moins de 6 mois

Si vous avez un schéma vaccinal complet avec un rappel réalisé conformément aux exigences du passe sanitaire, si vous avez fait votre rappel ou si, même si vous n’avez pas fait votre rappel, votre cycle initial de vaccination a été achevé il y a moins de 7 mois, ou si vous avez contracté le Covid-19  il y a moins de 6 mois, vous devez :

  • vous isoler strictement immédiatement ;
  • réaliser un test antigénique (TAG) le 5e jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif si vous n’avez pas de symptômes :
    • si ce dernier est négatif et que vous n’avez pas de symptômes depuis 48 heures, vous pouvez mettre fin à votre isolement le 5e jour,
    • si ce dernier est positif ou si vous n’avez pas réalisé de test, vous devez poursuivre votre isolement jusqu’au 7e jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif si vous n’avez pas de symptômes. Il n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau test au 7e jour.

À noter : pour assurer la continuité des prises en charge, une dérogation exceptionnelle à l’isolement pour les activités essentielles dans le secteur sanitaire et médico-social et pour les cas asymptomatiques et peu symptomatiques est possible. Les professionnels concernés sont invités à se rapprocher de leur établissement. 

2. Personnes non vaccinées ou avec un schéma vaccinal incomplet n’ayant pas contracté le Covid-19 il y a moins de 6 mois

Si vous n’êtes pas vacciné ou que vous avez un schéma vaccinal incomplet (au sens du passe sanitaire) que vous n’avez pas contracté le Covid-19 il y a moins de 6 mois, vous devez :

  • vous isoler strictement immédiatement ;
  • réaliser un test antigénique (TAG) ou un test RT-PCR le 7e jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif si vous n’avez pas de symptômes :
    • si ce dernier est négatif et que vous n’avez pas de symptômes depuis 48 heures, vous pouvez mettre fin à votre isolement le 7e jour,
    • si ce dernier est positif ou si vous n’avez pas réalisé de test, vous devez poursuivre votre isolement jusqu’au 10e jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif si vous n’avez pas de symptômes. Il n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau test au 10e jour.

3. Enfants de moins de 12 ans, indépendamment de leur statut vaccinal

Si la personne positive est un enfant de moins de 12 ans, qu’il soit vacciné ou non, il doit :

  • être isolé strictement immédiatement ;
  • réaliser un test antigénique (TAG) le 5e jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif s’il n’a pas de symptômes :
    • si ce dernier est négatif et que l’enfant n’a pas de symptômes depuis 48 heures, vous pouvez mettre fin à son isolement le 5e jour,
    • si ce dernier est positif ou si aucun test n’a été réalisé, l’enfant doit poursuivre son isolement jusqu’au 7e jour après la date du début des symptômes ou la date de prélèvement du test positif s’il n’a pas de symptômes. Il n’est pas nécessaire de réaliser un nouveau test au 7e jour.

Et en cas de symptômes à la fin de l'isolement ?

En cas de température à la fin de l’isolement, contactez votre médecin traitant. En effet, il convient d’attendre 48 h supplémentaires après la disparition de la fièvre pour mettre fin à son isolement. En cas de difficultés à respirer, vous devez immédiatement appeler le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

Visite à domicile d'un infirmier

Pour vous accompagner dans votre isolement, notamment vis-à-vis de vos proches, vous pouvez bénéficier d’une visite à domicile d’un infirmier. Cette visite est accessible à toute personne positive partageant son domicile avec des personnes cas contact. En savoir plus sur cet accompagnement et le dispositif de contact tracing de l'Assurance Maladie.

Arrêt de travail

Si vous avez besoin d’un arrêt de travail, vous pouvez le demander sur le téléservice dédié « declare ameli ». Cet arrêt sera indemnisé sans jour de carence et avec un complément employeur. Les patients positifs ayant reçu un SMS de l’Assurance Maladie sont invités à se rendre directement sur le téléservice pour demander leur arrêt.

Si votre état de santé n’est pas stabilisé à l’issue de votre isolement, votre médecin traitant pourra prolonger votre arrêt.

Surveiller son état de santé

En général, la guérison intervient en quelques jours avec du repos. Pour surveiller son état de santé, il est conseillé de prendre sa température 2 fois par jour. En cas de fièvre ou de maux de tête, il est possible de prendre du paracétamol (et non de l’ibuprofène), pas plus de 1 gramme et jusqu’à 3 fois par jour (soit 3 grammes maximum par jour au total). Les traitements habituels doivent être poursuivis.

Il faut contacter son médecin traitant en cas d’évolution des symptômes, de symptômes inhabituels, en cas de doute sur un traitement ou pour tout autre problème de santé. En cas de difficultés à respirer, il faut appeler immédiatement le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes).

Lister les personnes contact dans le cadre du contact tracing

L’identification des personnes contact est essentielle à la lutte contre la diffusion de l’épidémie. Effectuée dans les plus brefs délais, elle permet de limiter la constitution de chaînes de transmission et la survenue de cas groupés de Covid-19 (clusters) dans les territoires.

Si vous avez reçu un SMS de l'Assurance Maladie vous informant de votre positivité

Il vous faut tout d’abord déterminer vos personnes contact. Pour cela vous devez identifier les individus avec lesquels vous avez été en contact sans mesures barrières et même si vous ou votre contact portait un masque :

  • dans les dernières 48 heures avant l’apparition des symptômes si vous en avez,
  • dans les 7 jours précédant le prélèvement si vous n’avez pas de symptômes.

Puis, prévenez rapidement vos cas contact en leur demandant d’appliquer les consignes qui sont différentes selon leur statut vaccinal. Elles sont détaillées sur la page ameli dédiée aux cas contact.

Si vous êtes appelé par l’Assurance Maladie

L’enquêteur sanitaire vous aidera à établir cette liste. L’échange consistera à retracer l’historique des contacts rapprochés que la personne positive a eu sans respecter les mesures sanitaires. Il faut pour cela tracer tous les contacts ayant eu lieu 48 heures avant l’apparition des symptômes, ou 7 jours avant la date de prélèvement en l’absence de symptômes. Les professionnels recueillant ces informations sont soumis au secret professionnel.

Les informations à fournir concernent :

  • l’identité des cas contact (nom, prénom, date de naissance),
  • les coordonnées permettant de les joindre (téléphone, adresse, numéro de Sécurité sociale ou courriel).

Au moment de l’identification de la liste de contacts, le patient est libre de donner ou non son consentement pour que son identité soit révélée à ses cas contact.

La liste des cas contact identifiées est intégrée dans un système d’information sécurisé appelé Contact Covid. Les enquêteurs sanitaires de l’Assurance Maladie pourront contacter ces personnes contact pour organiser leur prise en charge rapide (test, isolement...).

Qu’est-ce qu’une personne cas contact ?

Santé publique France distingue 3 types de cas contact : à risque élevé, à risque modéré et à risque négligeable. Dans les 3 cas, la personne a été en contact avec une personne positive au Covid-19 sans mesure de protection efficace.

En savoir plus sur la définition d’une personne contact.

En cas de test de dépistage négatif au Covid-19

En cas de résultat négatif, il est important de continuer à observer rigoureusement les gestes barrières.

Si des symptômes compatibles avec le Covid-19 apparaissent, persistent ou s'aggravent, il est recommandé de contacter son médecin traitant.

Personne cas contact

Si vous vivez avec la personne positive au Covid-19 ou si vous avez simplement été en contact avec elle, retrouvez toutes les informations sur l’isolement et les mesures sanitaires dans la page « Que se passe-t-il quand on a été en contact avec une personne malade du Covid-19 ? ».

    Qui contacter ?

    Pour les démarches auprès de l’Assurance Maladie, les services en ligne sont à privilégier en cette période de crise sanitaire.

    Si vous avez une question, vous pouvez contacter les équipes du contact tracing au 09 74 75 76 78 de 8 h30 à 17 h30.

    Pour toute question sur le passe sanitaire ou l'appli TousAntiCovid, une assistance téléphonique gratuite est disponible au 0 800 087 148.

    Pour toute question concernant le Covid-19, contacter le 0 800 130 000 (appel gratuit).

    Cet article vous a-t-il été utile ?
    Pourquoi cet article ne vous a pas été utile ?
    * champ obligatoire
    * champs obligatoires
    Afficher le chatbot Ameli ?